lundi 14 mai 2007

1 - Hommage à une femme

La beauté est autorité absolue, elle est un despote servi avec zèle par des esclaves. Sa loi est cruelle, sélective, injuste. Mais la beauté a tous les droits en amour : c’est son privilège. Et votre beauté injurieuse, vous l’héritière de Vénus, fait la loi en ces lieux. Votre gloire est dans votre éclat, soyez vénérée pour les lauriers gagnés par votre seule naissance.

Votre vénusté, c’est votre vertu : il n’y a plus de vice lorsque triomphe le faste. La séduction est votre arme cinglante, et les proies sont votre coutumière aventure. Vous seule méritez l’hommage d’un regard déférent. Votre beauté vous donne vraiment tous les droits. Abusez-en. Je vous admire, vous célèbre, vous honore.

Et je m’efface.

Le plus cher objet de mes transports se nomme FEMME, créature de luxe que vous incarnez, mystère à portée de lèvres... Oui, cette femme idéalisée vous ressemble terriblement. Elle s’exprime en vous, venimeuse. Femme vous êtes. Immodérément. Vaillamment. Farouchement. Vous êtes belle, certes. Mais plus que cela, vous êtes femme en esprit. Née reine, vous dépassez la simple beauté. Vous êtes féminité incarnée, et rien que féminité : votre face sévère est adorable.

Sous vos griffes de prestige j’incline volontiers le regard pour mieux servir, sans une once d’indocilité, votre hautaine beauté.

Avec diligence je courbe l’échine lorsque votre front me désigne, impérial. En silence je convoite votre chair. Et me plie au ton arrogant de votre voix qui prononce déjà mon nom... Sous le poids aigu de votre talon dûment chaussé de cuir et de luxe, je vous rends hommage. Et baise votre pied dédaigneux.

VOIR LA VIDEO :

http://www.dailymotion.com/video/x27qz5h_hommage-a-une-femme-raphael-zacharie-de-izarra_webcam

3 commentaires:

filledemnemosyne a dit…

Aleph.

filledemnemosyne a dit…

Ce commentaire fort succinct ne concernait absolument pas l'auteur de ce blog.
A l'extrême limite, on peut voir une coïncidence avec la numérotation du texte. Mais c'est tout !

Anonyme a dit…

1,2,3,4,5,6,7.....