mercredi 16 mai 2007

331 - Mon épitaphe

En cette terre repose celui par qui les muses s'exprimèrent de la plus belle des façons. Il fut leur porte-parole, le confident des anges, l'ami des astres. Il rêvait de chevauchées célestes, d'essor cosmique, poursuivant sans cesse les étoiles, épris des hauteurs incorrompues.

Et d'amour pur.

Il aimait la compagnie des femmes, chantant les vierges beautés, fut aimé de ses pires ennemies les laides, les acariâtres et les déflorées qu'il raillait sans remords.

Il fut proche de Vertu, fuyant vice, gueusaille, mollesse.

Il éprouva des passions charnelles pour des bonnes soeurs, des naïves fortunées, des servantes de sa maison qui lui en furent toutes reconnaissantes.

Il n'aimait pas les enfants, ni les chiens, ni les engrossées. Narcisse fut son frère d'arme. Harpagon son conseiller financier. La Camarde, sa hantise, à laquelle il succomba finalement, cédant vers la fin de sa vie à ses avances, toujours en quête d'aventures inédites...

VOIR LES DEUX VIDEOS :

https://rutube.ru/video/2ad7559e86d6a78b9c24fdf56b84cb32/

https://rutube.ru/video/1a5b4f2e3e6d6015daaa188da8767d3f/

http://www.dailymotion.com/video/x3s2ri7

https://www.youtube.com/watch?v=6ChoI8W68xM&feature=youtu.be

http://www.dailymotion.com/video/x2splma

Aucun commentaire: