lundi 14 mai 2007

38 - Le Ciel m'a parlé

Le Ciel m'a parlé, et voici ce qu'il m'a dit :

Raphaël, si ta noblesse a l'éclat des sommets, si ton coeur ne s'effraie pas des ossements au fond des tombes, si ton âme a la transparence de l'eau vive, alors tu es digne de l'épée que tu portes.

Va, et pourfends tes ennemis, combats ces diables d'hérétiques au nom de ce que tu es, porte tes coups sans faiblir ! Tu es un prince, et eux ce sont des chiens galeux. Ne crains pas leurs ricanements lugubres, ni leurs crocs fétides, ni leurs hurlements impies.

Tu es un prince Raphaël. Tu es le chevalier de la Lune, le paladin des étoiles, le cavalier de la Lumière, l'aimé des anges... Tu es le dragon du Ciel, et tu craches sur la Terre le feu blanc de la Poésie.

Tes traits sont neufs comme l'aurore. Ton front a la majesté des cimes et ton regard reflète l'infini azur. Ta face a la vérité des icônes. Elle trahit ta flamme. Ton âme, ton feu, ton or... Tu es l'aube glorieuse, avec une goutte de rosée dans tes prunelles, un éclat de soleil dans le coeur. Tu es un chevalier, un guerrier, l'amant des muses, des vestales et des statues de sel.

Ta quête n'a pas de fin, pas de bornes, pas d'objet, pas de sens : la Beauté, l'Amour, la Poésie sont ta folie. Ta folie.

Aucun commentaire: