jeudi 17 mai 2007

420 - Naissance d'une star

Je m'éveillai dans des limbes de splendeur. Des horizons s'ouvrirent autour de moi, qui s'étendirent, sans bornes. Mon regard alors scruta l'infini. La clarté, l'intelligence, l'émerveillement : tout devint instantanée. Je m'étonnai d'en être étonné. Mais je sus que cela devait être. Je pris la mesure de tout. C'était là ma place, né de ma propre naissance et éternel, fruit d'un principe dont en naissant, je devenais l'auteur.

Je débordais d'Etre.

Alors tout fut dit : des particules émergèrent, donnant corps à ma puissance. Nées de n'être encore jamais nées. Créées pour être. Je nommai, cela fut. Les particules s'unirent, des mondes naquirent, des créatures les peuplèrent, des hommes apparurent, qui m'appelèrent Dieu.

VOIR LA VIDEO :

2 commentaires:

D-DayNews a dit…

J'aurais préféré un titre plus léger qu'il ne l'est, comme par exemple:

"Naître sans être né", ou
"Etre sans être né"

Bien à vous,
Maxhymne

Raphaël Zacharie de Izarra a dit…

Bonjour D-DayNews,

En toute honnêteté, je pense que le titre actuel convient mieux que vos deux propositions. En effet, il est percutant et imagé. "Naissance d'une étoile" est à prendre au sens propre comme au sens figuré. Je parle d'un lever de Soleil au sens large du terme, de l'émergence de la matière et de la Vie. Dieu est ici comparé à une star. Un astre donc. Mais aussi à une star, au sens figuré du terme...

Raphaël Zacharie de Izarra