samedi 19 mai 2007

540 - La réalité est plus riche que votre imaginaire

Faux poètes du NET qui par milliers nous assommez avec vos productions provinciales, laissez là vos poésies et chants désaccordés de bardes barbants !

La terre, la mer et les airs avec leurs créatures aux formes étonnantes, répugnantes ou adorables valent mieux que vos chimères sans saveur. Les conceptions animées sont plus enchanteresses à mon coeur que toutes vos banales "rimailleries" qui prétendent rivaliser en éclat avec les monstres et les merveilles de la Création. Le réel dépasse en beauté, ingéniosité et magnificences vos poésies poussives de petits "poéteux" en mal de reconnaissance "nombrilistique".

La Poésie se concerte avec l'araignée, la Poésie est logée dans le bec du vautour, dans la plume du corbeau, la Poésie est cachée au fond du terrier, elle se terre dans les abysses océaniques, elle s'exhibe au bord des trottoirs de vos villes, se répand sur vos toits, fait chanter vos gouttières, s'élance au crépuscule vers la nue étoilée, retombe le matin sous forme de rosée.

La Poésie est partout sous vos pieds et au-dessus de votre tête, et vous ne la voyez pas ailleurs qu'au fond de votre nombril.

2 commentaires:

filledemnemosyne a dit…

C'est pas faux!

Mais...puisque c'est en nous qu' Il se cache. Lui, à l'origine de toute création.
Ne pensez vous pas qu'en rimaillant,plus ou moins bien, je l'admet, mais là n'est pas le sujet, on ne fait qu'exprimer Sa présence.
Qu'on ne fasse que le faire jaillir en un acte de communion ?

Raphaël Zacharie de IZARRA a dit…

filledemnemosyne,

Certes, mais à condition que le poète sache chanter au lieu de nous barber.

Raphaël Zacharie de IZARRA