samedi 19 mai 2007

556 - Les avantages inouïs de la particule

La particule, qu'elle soit usurpée, mensongère ou parfaitement authentique protège définitivement celui qui la porte de l'ineptie dupontesque, duvalesque ou tartempionesque.

Heureux le porteur de particule ! Mieux qu'un couvre-chef, le "de" signe la supériorité innée de son possesseur sur la "rotaille". Un Dupont jamais n'accèdera aux hauteurs vertigineuses du "particulé".

L'insignifiance congénitale d'un Durand, d'un Duchenoque ou d'un Lacouillard est un crime pour l'heureux détenteur du précieux sésame à deux lettres.

C'est pourquoi je revendique le droit inaliénable de mépriser haut et fort tout ce qui ne porte pas ces deux lettres de noblesse indispensables à l'édification de tout honnête homme qui se respecte.

VOIR LES SEPT VIDEOS :







Aucun commentaire: