samedi 19 mai 2007

558 - Les conséquences de la naphtaline

La langue pendante, la main tremblotante, l'haleine pleine d'effluves de naphtaline, la bigote manque d'aspirer les doigts du prêtre en happant l'hostie. Voûtée, sénile, haineuse, Mademoiselle Alphonsine est selon la rumeur vierge depuis sa naissance. Mais de cela, elle s'en moque. Sa plus grande fierté ? Avoir tué il y a quatorze ans le chat de celui qui dans un temps très lointain avait voulu devenir son amant, à l'époque où elle était jeune, précocement dévote et fort laide. C'était au siècle dernier, au temps où il n'y avait pas encore l'électricité dans les maisons... Ce qui ne la rajeunit certes pas. Aujourd'hui Mademoiselle Alphonsine est une vieillarde honorable âgée de quatre-vingt-treize ans qui porte un chapeau à plumes et se pare de cosmétiques bon marché. Ce qui accentue son aspect repoussant et la fait puer encore plus.

On dit qu'elle a travaillé dans les bordels avant la guerre, en tant que cuisinière. Officiellement, du moins. Ca se pourrait, en tout cas elle a toujours affirmé être restée vierge. On prétend également qu'elle aurait couché avec le curé en 1948. Le pauvre est mort depuis longtemps... Qu'est-ce qu'on ne dit pas sur elle ? Il paraît qu'elle serait encore plus vicieuse qu'on ne le pense. Une chose est sûre : elle est laide, vieille, méchante.

Et se gave d'hosties.

Depuis que le vieux prêtre a été remplacé par ce jeune abbé efféminé aux allures très séduisantes, Mademoiselle Alphonsine lui tend chaque dimanche sa vieille bouche baveuse de bigote décatie avec plein d'obscénités dans le regard. Le pauvre abbé en éprouve un profond malaise qu'il a bien de la peine à dissimuler... Dégoûté par cette ouaille douteuse qui lui fait des avances répugnantes, le jeune abbé attend avec impatience qu'elle crève, accompagnée du dernier des Saints-Sacrements cela va sans dire.

Mademoiselle Alphonsine est toujours vivante. Déjà deux ans qu'elle continue son odieux manège dominical ! Le jeune abbé a pris un amant depuis, aussi cette vieille toupie dégénérée ne lui en paraît que plus immonde. Aux dernières nouvelles le sodomite clérical a fini par devenir définitivement chaste à force de côtoyer cette ancienne employée de bordel à l'haleine chargée d'odeur chimique.

VOIR LA VIDEO :

https://rutube.ru/video/2d51a911ae1ec83e42294e54fa05f88f/

http://www.dailymotion.com/video/x1tc5k1_les-consequences-de-la-natphtalmine-raphael-zacharie-de-izarra_webcam

Aucun commentaire: