dimanche 20 mai 2007

608 - L'Art ridicule

Quand un dévot évoque ses personnages bibliques favoris, il les conçoit nécessairement vêtus de toges impeccables, évoluant en permanence dans une gestuelle hautement symbolique et arborant en toutes circonstances des airs d'une dignité parfaitement caricaturale.

Imaginez qu'un de nos grands hommes d'Église actuels singe ces statues humaines aux attitudes stéréotypées... Même le plus étriqué des bigots le trouverait ridicule.

Dans le même ordre d'idées je trouve complètement ridicules les peintures mythologiques, bibliques (et parfois historiques) des musées.

Ces Diane bien en chair qui vont pieds-nus en pleine forêt avec dans leur dos des carquois d'opérette, ces satyres ricanants qui séduisent des nymphes évanescentes aux yeux systématiquement révulsés, ces pompeux embarquements pour Cythère, ces improbables parties de chasses olympiennes, ces interminables banquets célestes et autres festins éthéréens entre ailés constipés et mortels ravis (qui semblent eux aussi, avec leurs grands airs prétentieux, ne jamais condescendre à aller aux toilettes), ne font-ils pas passer leurs augustes auteurs pour de grands niais à l'imaginaire sclérosé, infantilisé, "imbecillisés" par les mythologues antiques ?

Ridicules sont les thèmes de ces peintres, de ces compositeurs, de ces écrivains décrivant avec un tel déploiement artistique ces mièvreries académiques... Par delà l'aspect strictement esthétique de ces oeuvres, je me demande comment des grands esprits ont-ils pu peindre avec tant de sérieux des scènes aussi benoîtes...

Imaginez un seul instant Socrate dans sa baignoire en train de porter à ses lèvres, dans un geste solennel et précis, une large coupe finement ouvragée remplie de poison...

Il passerait pour un guignol complètement ringard, comiquement hirsute... Bref, un grand philosophe au poil blanchi absolument pas crédible. L'effet recherché serait raté. Ou plutôt réussi : ce pauvre fou trempant toge et barbe blanches dans une baignoire tout en buvant un breuvage infect inspirerait un immense éclat de rire planétaire, s'il s'exhibait ainsi devant nos actuels reporters... C'est ce même éclat de rire que m'inspirent les thèmes bibliques, mythologiques ou historiques si souvent représentés dans les oeuvres immortelles et rigides de nos musées.

VOIR LA VIDEO :

http://www.dailymotion.com/video/xx9jr7_l-art-ridicule-raphael-zacharie-de-izarra_news#.UQ-Gu6XRvns

Aucun commentaire: