dimanche 17 août 2008

797 - Mangeurs de porcs

Les gens de nos contrées, accoutumés depuis des générations à ingérer quotidiennement de la chair porcine vivent sans le savoir dans l'ignominie alimentaire. Le cochon, symbole de la fange, bête certes sensible mais puante, "ogresque", répugnante, sinistrement offre depuis des siècles sa chair abjecte aux populations grossières qu'elle engraisse.

En outre la viande du porc ressemble beaucoup, paraît-il, à la chair humaine quant à son goût. Ne serait-ce que pour cette raison, l'on devrait bannir définitivement ce mets de nos tables, le honnir résolument. Malheureusement les siècles l'ont solidement établi sur le trône indigne de nos faveurs gastronomiques...

Consommer la viande de ce rose animal qui hurle à fendre le coeur quand on l'assassine est un double crime. Crime contre la créature "objetisée" jusque dans ses derniers viscères mis en bocaux, crime contre le bon goût. Préparer du porc au repas, se délecter de la chair de ce quasi double de nous-mêmes : réjouissances pour le vulgaire, moeurs infâmes aux yeux de l'esthète !

Ce qui semble ordinaire, anodin au commun peut être exceptionnellement haïssable pour le bel esprit.

Je considère les mangeurs de porcs comme des dégénérés qui s'ignorent, d'aimables sauvages, de civilisés anthropophages, de raffinés barbares qui, habitués à la puanteur de l'esprit populaire, ne la sentent plus.

10 commentaires:

Luc a dit…

On devrai d'ailleur remplacer le porc par du chien ou du chat!!

Anonyme a dit…

Essayez le Kangourou, vous m'en direz des nouvelles

los martinos a dit…

Manger du mouton est plus proche du canibalisme que la consommation de porc.

Anonyme a dit…

Et pourquoi ?

antirouge a dit…

Pour un Manceau, ne pas manger de rillettes de porc est un crime. Mais je pense plutôt que c'est votre religion qui vous l'interdit ! Nous savons tous que les musulmans ne sont pas libres d'agir à leur guise, car c'est le coran qui décide pour eux...

Raphaël Zacharie de Izarra a dit…

Bonjour antirouge,

Ainsi vous pensez que je suis musulman ?

Raphaël Zacharie de Izarra

Alpha a dit…

Izarra parfaitement, tu as une tête d'intégriste taliban.

leo354 a dit…

D'ailleur ne l'appelle t'on pas le gros cochon barbu de la Sarthe ?

Alpha a dit…

Leo354 un peu de tenue... c'était dit sur le ton de la plaisanterie pas de l'insulte. Surtout qu'Izarra est imberbe il me semble.

Coco a dit…

Monsieur Zacharie
Je ne suis pas prêt à vous suivre dans votre croisade anti-cochon. Dans le cochon, tout est bon, nous dit le bon sens populaire : tête, oreille (et son persil), travers, pied, côtes échine, carré, côtes premières (ce n’est pas rien) et secondes, palette, épaule, poitrine, jarret, jambonneau, jambon, queue, pointe de filet, côtes filet…
Je dois beaucoup au cochon : nourri aux bas-morceaux, à la ventrèche (nom du lard en Aquitaine) et au pâté de foie, je me suis élevé à la force du poignet dans l’échelle sociale et peux maintenant servir à la table dominicale morceaux choisis et filet-mignon à volonté.
Coco de Schweinkopf