mercredi 7 juillet 2010

BÉTTENCOURT, LA PLAGE, LES VACANCES

L’affaire de la milliardaire Béttencourt, qui n’intéresse absolument personne dans la population française à part le cercle des journalistes parisiens se croyant investis d’une mission d’information, est en train de monopoliser les rédactions du pays en pure perte.

Puis il est question des vacanciers, du bronzage à la plage, des "livres de l’été" comme on dit à dévorer sur le sable brûlant... Ces journalistes sont vraiment de purs abrutis

Franchement, est-ce que vous me voyez faire "bronzette" sur la plage tout en lisant un roman "dupontesque" sous le cagnard ? Il faut être honteusement lobotomisé, perverti, abêti, aliéné par les mœurs "ânesques" de la populace pour aller s’étendre quasiment nu sur une plage sous un soleil stupide et dangereux parmi d’autres limaces humaines avachies et se taper un pavé insipide écrit par quelque imbécile auteur à la mode se prenant pour un écrivain

Et pourtant ils sont des millions à le faire

Il n’est question que de cela dans les médias, ces inepties étant mises en avant aussi bien dans les journaux papiers qu’a la radio : Béttencourt, vacances, livres de plage..

On le voit, l’information tourne dans le vide le plus absolu.

Raphaël Zacharie de IZARRA

1 commentaire:

chris a dit…

Certes..Le plus pathétique étant que je tire une petite partie de mes revenus de la propension qu'ont les "gens de plage" à lire des inepties..J'espère toujours qu'ils auront l'intelligence de les oublier...