samedi 9 octobre 2010

BREVE INTERVIEW

INTERVIEW "AUTOMATISEE" :


Comment avez-vous commencé à écrire? Qui vous lisait au début ?

J'ai commencé à écrire en levant les yeux. Au début la lune me lisait.

Quel est votre genre favori? Un lien où l'on peut voir ou lire quelque chose au sujet de vos oeuvres récentes ?

Je déteste lire les oeuvres des autres.

Mes textes sont ici : http://izarralune.blogspot.com

Quel est votre processus créatif? Qu'arrive-t-il avant que vous ne vous asseyiez à écrire ?

Je suis visité par mes muses.

Quel type de lecture active le plus l´envie d´écrire ?

Aucune. Je m'inspire du chant de mes muses avec qui je me concerte 24 heures sur 24.

Quels sont, selon vous, les ingrédients de base d´une histoire ?

Aucune règle : seuls le talent, la grâce, voire le hasard -plus ou moins associés au travail- font loi dans ce domaine.

À quelle personne êtes-vous le plus à l'aise : À la première ou à la troisième personne ?

Question sotte.

Quels écrivains admirez-vous le plus ?

Victor Hugo.

Qu'est-ce qui rend crédible un personnage? Comment créez-vous les vôtres ?

Pour rendre crédible un personnage : en dire le moins possible sur lui. Mes personnages naissent de la sobriété littéraire.

Êtes-vous également habile à raconter des histoires oralement ?

De toute évidence.

Au plus profond de votre motivation, pour qui écrivez-vous ?

Pour le lectorat qui m'applaudira.

Écrit-on comme thérapie? Les conflits internes sont-ils une force créatrice ?

Les dérangements intellectuels, dérèglements cérébraux et autres déséquilibres mentaux produisent de la mauvaise littérature. La Plume n'est pas le médecin des esprits malades. Un bon écrivain se doit d'être sain, lucide, maître de ses pensées.

Le feed-back des lecteurs vous sert-il ?

Je ne parle pas la langue barbare des marchands de lessive. J'ignore ce que signifie ce terme aux consonances vulgaires.

Vous présenteriez-vous à un concours? Avez-vous reçu des prix ?

Je me suis présenté à un concours que j'ai gagné (quatrième prix) mais ne suis pas allé chercher mon prix (un quelconque livre au contenu littéraire indigent). J'avais estimé la démarche singulièrement minable.

Partagez-vous vos projets d'écriture avec une personne de confiance afin d'avoir son opinion ?

Je suis assez sûr de mon art pour me passer de l'opinion d'une tierce personne.

Pensez-vous avoir déjà trouvé « votre voix » ou en est-on toujours à la recherche ?

Un bon auteur est en perpétuel apprentissage. Cela dit chaque auteur suit sa pente personnelle. Moi j'ai choisi les hauteurs.

(Il y a une faute dans la première question de ce questionnaire. Aussi je me demande si ici vous vouliez dire VOIX ou VOIE ? Dans le doute j'ai estimé que vous vouliez dire VOIE)...

Vous imposez-vous une discipline, en termes de calendrier, d´ objectifs etc. ?

Rien de ce genre ! La maîtrise de la langue française est ma plus chère discipline.

De quoi vous entourez-vous dans votre studio de travail pour favoriser votre concentration ?

Rien. Ambiance monacale.

Écrivez-vous sur écran, imprimez-vous souvent, corrigez-vous sur papier ...? Quel processus suivez-vous ?

Aucune importance : un écran quand il y en a, du papier quand il n'y a que du papier. Toutefois j'ai une nette préférence pour l'écran.

Quels sites on line fréquentez-vous pour partager des informations ou des expériences ?

Au hasard : tous et n'importe lesquels.

Quelle a été votre expérience avec les maisons d´édition ?

Aucune.

Sur quel projet travaillez-vous en ce moment ?

Mon oeuvre izarrienne parle de l'Univers entier et des êtres qui le peuplent, elle est donc sans limite.

Que me recommandez-vous de faire de tous ces textes que j'écris depuis des années mais je n'ai jamais montrés à personne ?

Aucun commentaire: