vendredi 3 décembre 2010

MODERNITE DE L'ISLAM

Un article de mon frère Xavier-Louis de IZARRA xavier_de_izarra@yahoo.fr sur l'Islam :

Je considère toute religion comme un saut considérable de l'humain vers le sacré, vers ce qu'il est réellement, c'est-à-dire un être divin.

L'homme est un animal religieux qui se pose les questions suivantes : d'où je viens, qui suis-je, ou vais-je ? Les poules, les lapins, les bécasses, les athées, les phoques, les communistes, les blaireaux et les gnous ne se posent pas ce genre de questions. Toute religion quelle qu'elle soit est une réponse à ces trois questions essentielles.

Désolé si cela vous déplaît, mais l'Islam est une réponse comme le sont le bouddhisme, le judaïsme, la philosophie ou votre croyance au retour de Jésus.

Concernant l'Islam, il s'agit d'une religion qui existe depuis 1500 ans. Si elle était aussi cruelle que vous le supposez, il y a belle lurette qu'elle aurait disparu. Ce qui est bon pour l'homme perdure, ce qui lui est néfaste disparaît spontanément. Voyez le nazisme, le communisme ou les religions qui sacrifiaient les jeunes filles pour faire tomber la pluie.

Ce n'est pas l'Islam qui a inventé le sacrifice humain, la loi du talion, la lapidation, mais bien le judaïsme que vous adorez tant. En fait, ces sacrifices existaient déjà chez l'homme préhistorique, le jour où il a pris conscience de son origine divine.

Tous les dimanches, les Chrétiens commémorent un sacrifice humain, celui de Jésus, lors de l'eucharistie. "Mangez et buvez, ceci est mon corps, ceci est mon sang". Il s'agit ni plus ni moins d'un acte de cannibalisme. Par l'hostie, les fidèles, dévorent l'agneau Jésus.

Une hostie est une victime immolée sur la pierre de l'autel, puis offerte au dieu. L'autel n'est rien d'autre qu'un dolmen, table de sacrifice.

On ne retrouve pas pareille imbécilité dans l'Islam. L'agneau Jésus, sacrifié, torturé et crucifié pour sauver les hommes trône dans toutes les églises, à de nombreuses intersections de routes ou au-dessus du lit des Chrétiens. N'est-ce pas cruel, imbécile et primaire de croire qu'un sacrifice puisse faire tomber la pluie ou sauver l'humanité ?

Nous sommes au 21 èmes siècle ! On ne trouve pas cela en Islam sauf le sacrifice du mouton lors de l'Aïd el Kébir qui est davantage une fête qu'un sacrifice. Dans nos abattoirs républicains, on ne fait pas mieux.

Contrairement à l'Islam qui est la religion la plus moderne, les Chrétiens sont encore polythéistes. Ils adorent les saints comme des dieux. Ils se prosternent devant la statue de plâtre de la Sainte Vierge, défilent en pèlerinage à Lisieux ou baisent les pieds d'un Jésus en plâtre...

Les Chrétiens sont des idolâtres, les bouddhistes également, mais en Islam il est interdit de réduire le divin à une statue. L'art musulman n'est pas figuratif pour éviter l'idolâtrie. Appréciez le dépouillement d'une mosquée aux décors indécents du Vatican.

Aujourd'hui non seulement les lapidations sont extrêmement rares (appliquées sur des criminelles et non pas pour une simple infidélité), mais elles sont condamnées par la majorité des Musulmans. Comparez aux 220 000 avortements pratiqués rien qu'en France... Pour les Juifs et les Musulmans c'est une horreur, pour vous c'est un droit. Si aujourd'hui on ne peut plus reprocher d'atrocités au Chrétiens, ce n'est pas parce que cette religion est meilleure, mais parce qu'elle a perdu son pouvoir.

Et puis le Pape n'est guère intelligent lorsqu'il interdit le préservatif en Afrique touchée par le SIDA.

Conclusion : les religions sont une réponse mais ne sont pas LA réponse à nos questions existentielles. Elles ont toutes de bons et de mauvais côtés (plus de mauvais que de bons.)

Laissez le temps aux humains de grandir, de s'humaniser, de découvrir qui ils sont, d'évoluer, chacun selon sa voie et sa culture. Vos croyances et vos pratiques sont les vôtres, les leurs sont les leurs. Un peu d'ouverture d'esprit s'il vous plaît ! Commencez par voir ce qui cloche chez vous. L'Islam, même si c'est la religion la plus moderne, n'est rien d'autre qu'une religion, souvent détournée par les politiques, avec des aspects cruels et d'autres plus intéressants. A terme, l'Islam mourra quand l'humanité aura ouvert les yeux.

Xavier de Izarra
xavier_de_izarra@yahoo.fr


VOIR LES CINQ VIDÉOS :


1 - Beauté et grandeur du voile islamique :


2 - Vive le voile islamique ! :


3 - Vues sur le voile :


4 - La burqa : bête noire des moutons :

30 commentaires:

Anonyme a dit…

Aujourd'hui non seulement les lapidations sont extrêmement rares (appliquées sur des criminelles et non pas pour une simple infidélité),

N'importe quoi

Anonyme a dit…

Il est rapporté sur l'autorité de Jarir que le Saint Prophète a dit : "L'esclave qui fuit son maître commet un acte d'infidélité aussi longtemps qu'il ne retourne pas à lui." Mansur a ajouté : "Par Dieu, ce hadith provient bien de l'Apôtre (que la paix soit sur lui), mais je ne tiens pas à ce qu'il soit rapporté sous mon autorité ici à Bassorah

Anonyme a dit…

Ou là là là pauvre Moustapha
Il a reçu un coup sur le cabochon

Le ciel, la terre.Le paradis, l’enfer.

Le ciel, la terre.
Le paradis, l’enfer.

Allez on fout l'camp c'est des cons!

Anonyme a dit…

L’idylle enfer.

L'Islam.

Lapidation des criminelles YEAH.

Anonyme a dit…

Bravo Xavier enfin un article courageux qui prend le contre-pied de l'Islamophobie organisée une précision supplémentaire la raison pour laquelle le pouvoir économico-politique mondial déteste tant l'Islam et que peu de gens connaissent c'est la religion au monde qui proclame son intention de faire disparaitre l'usure et toutes les formes d'intérêts.

SELIM

Anonyme a dit…

sic C'est la seule religion

Anonyme a dit…

FFFFF ! flatteries de basse cour.

Anonyme a dit…

Où comment attirer les mouches.

Anonyme a dit…

Où comment gagner le coeur des disciples de Vorilhon .

Anonyme a dit…

Selim, vous montez au barricade lorsqu'on attaque votre tribu ou ce que vous croyez l'être et le cas contraire vous vous mettez à genoux . oui... l'amitié à l'oriental effectivement.

Selim a dit…

Les derniers propos de l'anonyme de service sont pitoyables contextuellement je ne me mets pas à genoux quand on défend l'Islam mais je souligne la pertinence des idées d'un non musulman qui vont à contre courant de la haine entetenue pour les moutons sarkozyens, ou zemmouriens continuez d'hurler avec les Loups Islamophobes ma caravane orientale proclame son Amour de l'Islam en vous regardant de haut vers votre bas.

Selim a dit…

Les derniers propos de l'anonyme de service sont pitoyables contextuellement je ne me mets pas à genoux quand on défend l'Islam mais je souligne la pertinence des idées d'un non musulman qui vont à contre courant de la haine entretenue pour les moutons sarkozyens, ou zemmouriens continuez d'hurler avec les Loups Islamophobes ma caravane orientale proclame son Amour de l'Islam en vous regardant de haut vers votre bas.

Anonyme a dit…

Mon. Sieur. Selim.

Je n'est aucune haine de l'islam. Mais je rend à César ce qui est à César. Je ne parle pas du Coran. De Livre saint. Mais des musulmans , et à mon avis. Ce n'est que mon avis. Ceux-ci sont très en retard en ce qui attrait, du moins, les sciences sociales. Lorsque l'on affiche comme titre '' modernité de l'islam '' bien c'est un titre tout à fait loufoque qui ne représente aucunement la réalité. L'obscurantisme dans laquelle est actuellement plongé le monde est clamé, par des musulmans eux-même qui en souffrent énormément.

Anonyme a dit…

Comme disait Ibn Arabi : Je crois en la religion de l'amour, - Où que se dirigent ses caravanes, - Car l'amour est ma religion et ma foi.

Anonyme a dit…

et personnellement, je préfère marché en avant de moi même, que de laissé guidé le chameau sourd, aveugle de ma caravane .

Juive a dit…

Avec toute la politesse que je vous dois. Caravenement votre. :)

Anonyme a dit…

Mais les idées peuvent-elles être pertinentes pour certains penseur musulmans, lorsqu'elle remette en question certains principe islamique ou conteste l'islam même. C'est cela l'obscurantisme. Lorsque vous accepterez de recevoir la critique, la plus mauvaise et d'y répondre avec calme et intelligence, alors soit, vous serez à la hauteur de la grandeur de l'islam et de tout qu'elle a apporté jadis, comme science, réflexion...

Anonyme a dit…

et ... aussi parce que les discours tenu dans les mosquée ne sont jamais haineux et méprisant du choix de vie de certain, ou de la facon de s'habiller ou etc... parce que dans les mosquée il n'y a absolument aucune haine, mais absolument aucune... ;)

Selim a dit…

Cher Anonyme,

Xavier en employant sciemment ce titre a bien fait et d'ailleurs il souligne la véritable modernité du texte et sa volonté de justice sociale INSCRITE DANS l'intemporalité du Coran " comme le christianisme et la théologie de la libération " mais je ne suis pas une autruche musulmane et en celà je suis d'accord avec vous nous sommes très loin d'appliquer la modernité désirée et proclamée par le Coran nous sommes en retard sur tout " science, justice sociale, médecine, habitats nous souffrons des violences patriarcales, violences urbaines développement des infrastructures, distribution des richesses corruptions politiques, misères sexuelles et affectives " dans tous ces domaines nous sommes des hommes et femmes de la préhistoire et non du XXI ème siècle mais ce n'est pas la faute de L'Islam mais celle du traditionnalisme des nations et sociétés musulmanes et de la violence d'états et de leur gestion corrompue. Tout le contraire de ce que l'Islam ambitionne dans ce sens le monde musulman est anti-islamique.

Anonyme a dit…

Et un jour, je suis allé à la mosquée, écouté le discours d'un imam. et j'en aie eu un de ces mal de tête... Car apparemment, le vendredi soir, tout les non musulmans étaient en train d'aller forniqué , et qu'ils étaient des êtres de mal... premièrement, j'ai trouvé cela extrêmement violent, comme discours... alors comment je dirais bien cela '' textuellement '' ou '' dans le discours '' , la violence est de part et d'autre... désolé.

Anonyme a dit…

D'accord et bien soit, je ne pourrais me prononcé sur la responsabilité de la '' pensée religieuse '' fasse aux conditions actuel . et je suis désolée. Si je vous est offensée. Sujet Clos. Merci.

Selim a dit…

Les discours haineux ou débiles existent dans certaines mosquées ou sont tenus par certains Imams toutes les religions charries les mêmes excès sans exeptions la passion excessive des Hommes contredit l'ambitieuse générosité des textes " exemple le très chrétien tu aimeras ton prochain comme toi même " n'est que rarement appliqué. OU le verset du Coran s'adressant à toute l'humanité, " Nous vous avons créé en peuples et de tribus diffférentes afin que vous appreniez à vous reconnaitre et à vous apprécier entre vous "
Sourat Al Hudjurat

filledemnemosyne a dit…

Quelques réflexions à la lecture de ce texte.
Je précise, pour ceux qui ne le savent pas que je suis de confession catholique . J'ajouterai “culturellement, historiquement et philosophiquement parlant”. En clair, je suis pour l'ouverture d'esprit. Si je n'apportais pas cette précision je deviendrai fanatique. Ce que je ne suis pas et ne serait jamais.
Le fanatisme est un fléau.
Je laisse libre choix à mes proches. Et je respecte les autres confessions.
Je ne dis pas que le catholicisme est la Vérité. Cette religion est celle que j'ai apprise, celle ou j'ai grandi, celle qui m'a forgée et sculptée. Je ne me qualifierai pas de “bonne chrétienne” mais de “pècheresse”. Je ne pratique pas ou très peu. J'essaie plus “d'agir” en chrétienne dans mon quotidien. Et ce n'est pas toujours facile.
Pourquoi ? Parce que je suis un être humain. Et que finalement peu de générations nous séparent de l'âge de pierre, ce qui fait que nous avons encore en nous cet instinct animal datant de l'époque pas si reculée ou nous ne nous étions pas encore relevés vers le ciel.
Pour en venir à l'idolâtrie. Oui, le catholique est idolâtre. Mais je pense que l'homme l'est aussi en règle générale. Qu'il soit à genoux devant Zidane ou la plastique de poupée “Barbie” d'une vedette du petit écran.
Je n'ai pas fait les études pour être capable d'analyser ce phénomène mais je pense que cela a rapport avec le cordon ombilical. Dans la solitude de sa naissance, l'humain a besoin d'aimer à outrance. De donner une image concrète à cet amour. De l'idéaliser au delà du raisonnable.

Chrétienne, il est vrai que je me suis souvent posé ces questions sur l'Eucharistie. Pas son essence mais sa gestuelle et le langage qui la délivrait. N'oublions pas que cette religion s'est développée à une époque à laquelle nous sortions, sous nos latitudes, à peine de cet âge préhistorique.
Quand d'autres peuples avaient fait milles découvertes, la fille ainée de l'Église et ses sœurs voisines cueillaient encore le gui dans les chênes verts.
Je précise que je ne critique pas les rites païens (à part le barbare sacrificiel bien entendu ) parce qu'ils étaient proche de la nature. D'ailleurs, nombre de fêtes découlent, ne seraient ce que que par leur calendrier, de ces rites. Nous n'avons rien inventé.
Pour en revenir à l'Eucharistie, c'est bien entendu symboliquement que nous “mangeons” le corps du Christ. Et je n'attends pas Sa venue puisque pour moi, c'est ainsi qu'Il est en moi. Il est déjà là et le sens que je donne à mon existence, c'est concrétiser Sa résurrection.

J'ajoute encore que je n'approuve pas l' Eglise dans son éloignement des réalités. Que Jésus n'habitait pas au Vatican mais qu'Il avançait pieds nus. Qu'Il était Egalitaire dans le sens noble du terme. Que je tiens infiniment à ma médaille de la Vierge, même si celle ci est toute mordillée de mes premières quenottes (autrefois on laissait les médailles aux bébés) parce qu'elle est ma double identité. Celle de ma philosophie religieuse et celle de mes origines familiales, me rappelant celui qui me l'a offerte, mon cher et courageux parrain que j'aimais tant.

Selim a dit…

filledemnemosyne

Je suis tout à fait en accord sur votre approche du religieux et je pense que si le prophète de l'Islam et Jésus étaient des nôtres face aux injustices de nôtre monde, sa cruauté, son manque d'amour, et son égoïsme sacralisé, ils seraient côte à côte comme deux frères guerilleros à mener la lutte.

filledemnemosyne a dit…

Oui Selim, mais des guérilleros avec l'Amour pour seule arme, des chants de paix pour rythmer leurs pas et uniquement de l'encre sur les mains!

Selim a dit…

sans aucun doute

Selim a dit…

Islamophobie Pourquoi tant de haine ?

Le système bancaire international ne saurait supporter l'existence d'un système politico-religieux qui se présente non pas en rival imposé, mais en proposition libre et concrête, pour le monde et qui déclare non seulement son mépris mais sa volonté de détruire par la suppression de l'usure et de tout intérêt " formellement interdit par l'Islam " l'actuel cynique système bancaire international non pas par des mots mais par des actes concrets.

Pour que les choses soient claires, un émir du golfe, ou un milliardaire saoudien, un potentat algérien ou marocain mis en place par ce même système le trouve très à son goût et en est un parfait collaborateur aussi cynique que ses maîtres non,! je veux parler de l'écrasante majorité dans le monde musulman qui le combat. Tant que le marxisme, ou l'anarchisme se faisaient les chantres d'une plus grande justice sociale à laquelle je m'associe, l'opposition non transcendante était maitrisable mais lorsque près de 2 milliards de musulmans l'appellent de ses voeux, le danger est bien plus grand et c'est en cela que le nouvel ordre mondial s'est allié avec les xénophobes, racistes, laïcs outranciers de tout l'occident et d'une partie de l'asie pour cette mise à mort de l'ennemi commun en effet pour le nouvel ordre mondial la fin justifie les moyens.

Il n'est en vérité jamais question de la véritable raison de fond évidemment, pour attirer les naïfs ou les gogos on leur sert quotidiennement des épiphénomènes certes condamnables mais qui tiennent bien plus du tribalisme que de l'Islam " dans leur application de nos jours " lapidation,terrorisme, peine de mort en rappelant que ses deux champions toutes catégories à travers le monde, sont la Chine et les Etats Unis pays non régis par la charia il me semble "

Et c’est vrai. L’actualité nous en donne une irréfragable illustration : un monde arabo-musulman ficelé, tout chaud, tout rôti, au cœur de cette infernale équation. Sinon comment expliquer ces déclarations de plus en plus fréquentes dans lesquelles certains responsables politiques occidentaux de haut rang affirment, sans gêne aucune que l’Islam est l’ennemi numéro un de l’Occident ! Et qu’il importe de le neutraliser, et même de l’anéantir ! Cela d’ailleurs n’a rien d’étonnant tant un certain Occident est coutumier du fait : esclavage des noirs, extermination des Indiens d’Amérique, solution finale des Juifs, des Tziganes, castration et élimination des malades mentaux etc. Seulement, dans cette sauvage équipée contre l’Islam, l’Occident risque de se heurter à deux obstacles majeurs. Le premier a trait à la frange éclairée de sa propre population qui est restée, globalement, fidèle sa vocation humaniste et devant tant d'acharnement à se voir imposer l'ennemi par ses mêmes médias qui lui ont tellement menti, l'occidental, va finir par comprendre la manipulation et découvrir le poteau rose.

Selim a dit…

suite

Une frange capable de sursauts rageurs et salutaires en dépit d’un environnement médiatico-politique desséchant. De temps en temps, une voix sincère et droite fait une apparition spectaculaire qui éveille les consciences. Le deuxième obstacle est lié à la nature profonde de l’ennemi à abattre. L’Islam n’est pas une religion comme les autres. C’est un intellectuel européen qui le reconnaît fort justement que le sentiment des musulmans du monde d’appartenir à une communauté, à la Oumma, «transcende les différences ethniques, linguistiques, politiques, les clivages doctrinaux et survit à toutes les vicissitudes de l’Histoire». On ne saurait mieux résumer cette relation, fort rare ailleurs, et pour ne pas dire unique au monde dans cette religion" sans clergé" ou chacun et chacune, est son propre patron, qui lie le libre penseur au croyant, le Marocain à l’Indonésien, le Bosniaque au Sénégalais, le riche au pauvre, le jeune à l’adulte, le noir au blanc par la posture physique et humble de la prière en Islam épaule contre épaule, déchaussés, prosternés front contre terre, sous un toit ou sous la pluie par cette attitude le musulman riche ou pauvre, fort ou faible, petit ou grand, blanc ou noir déclare à l'univers et à Allah " Dieu" selon que l'on soit agnostique ou athée " ou réel pout les croyants la fraternelle unité du genre humain en cela l'Islam paradoxalement par cette démonstration de foi, l'Islam devient une démocratie spirituelle absolue, et elle alimente sa capacité à dire «Halte» à toute agression.

Sélim Al Sabbah

Historien

Anonyme a dit…

bonjours, si tu n'as pas peur d'avoir tord et que tu es assez ouvert:

http://www.youtube.com/user/blackwhite998?feature=mhum#p/c/709F87E23CD4C2C3/17/PmmkWErvQZI

Cette chaine est vraiment tres bien pour apprendre, et le documentaire que je t'envois va jusqu'a 19.

Peut-etre changeras-tu d'avis sur le fait que l'islam restes encore qu'une simple religion comme les autres. Il faut accepter que c'est une religion beaucoup plus complexe et vaste qu'a premiere vu, et cela ne peut etre traiter qu'en une seule page dans un blog.

aoudubillah mina sheitany rajim, bismillah, qu'Allah nous guide tous vers ce qui est meilleur et nous augmente en savoir.

Anonyme a dit…

pardon: chaine blackwhite998

docu: http://www.youtube.com/watch?v=PmmkWErvQZI

voila un lien qui fonctionne