jeudi 27 janvier 2011

905 - La vieille Charone

Germaine Charone est une vieille dame de quatre-vingt-dix huit-ans. Elle a connu la "14", les Boches en quarante et a déjà enterré tous ses voisins.

En quatre-vingt-dix-huit ans, elle n'a jamais quitté son petit village picard, Contay. Germaine Charone est une vieille charogne qui radote du matin au soir, bien qu'elle ait sauvé des petits Juifs du fer allemand pendant la dernière guerre. Elle a d'ailleurs été récompensée de la médaille des Justes pour son comportement exemplaire durant cette période. Ca ne l'a pas empêché d'accuser des Manouches en 1975 de lui avoir volé une poule. A tort, puisqu'elle avait secrètement mangé sa poule. Je m'en souviens bien, je l'avais vu la faire cuire dans son grand pot, j'avais huit ans. C'était une vieille poule.

Germaine Charone a souvent aimé faire le mal, mais maintenant elle n'a plus toute sa tête. Son mari a été touché au genou droit par un éclat d'obus en quarante-trois. Depuis, il a toujours boité de la patte. Il est mort en quarante six. Heureusement, comme ça il aura pas boîté longtemps. Germaine, maintenant qu'elle approche de la centaine d'années, elle commence à vouloir s'engager chez les Scouts de France. Elle n'a plus sa tête. Un jour elle a voulu aller tuer le chien de quelqu'un qu'elle connaissait même pas. Le 27 juin 1978 elle a coupé son arbre en entier parce qu'il y avait trop d'ombre devant sa fenêtre. Bertrand, un ami de la rue où elle habitait, et où elle habite toujours du reste vu qu'elle a jamais quitté sa masure, a voulu la cogner à cause de ça. Elle lui en a voulu à mort. Tout ça pour une histoire d'ombre.

Moi je la déteste : elle pue comme une vieille qu'elle est, elle ne se lave pas car elle vit seule chez elle sans personne pour l'aider. Elle n'a plus sa tête mais elle est encore trop fière à quatre-vingt-dix-huit ans pour se faire aider par une jeunette qu'a même pas connu la guerre alors qu'elle, elle a sauvé des petits Juifs.

Ca l'a rendu méchante on dirait.

Elle fait la fière pour pas qu'on la lave mais elle ne peut même plus se traîner sans ses béquilles, la vieille ! Je dis pas "vivement qu'elle crève", ça se dit pas ces choses-là. Mais y'a pas loin pour que je le pense, j'avoue. Cela dit ça m'empêche pas de lui dire bonjour à la vieille Germaine.

Je suis encore poli, même avec elle. Elle a plus sa tête. Faut dire qu'elle est vieille c'te charogne. Elle a quatre-vingt-dix-huit ans.

VOIR LA VIDEO :


http://www.dailymotion.com/video/xgxy68_germaine-charone-raphael-zacharie-de-izarra_creation

Aucun commentaire: