mercredi 12 janvier 2011

LA FEMME EST UN ANIMAL (suite)

Cet article est de Xavier Louis de IZARRA (frère de Raphaël Zacharie de IZARRA, auteur de ce BLOG). Les lecteurs qui le souhaitent pourront s'adresser à lui à cette adresse : xavier_de_izarra@yahoo.fr

Femmes, soyez très attentives aux motifs qui chamboulent votre raison. C'est eux qui vous permettront de vous élever spirituellement, de mieux analyser les forces obscures qui vous manipulent. Vous serez libres le jour où vous maîtriserez les rênes de vos ovaires.

Sous toutes latitudes, dans toutes les cultures et depuis l'histoire de l'humanité, le fait que les femmes aient été dominées par les hommes est une preuve de leur infériorité. Il ne s'agit pas de force physique, mais bien d'intelligence. L'homme est un cerveau en constante ébullition, un conquérant, un génie, un inventif, un créatif, un être curieux.

Tandis que la femme n'est qu'un utérus branché sur deux pattes chahuté par ses émotions explosives. Quand une femme est touchée par un rêve, une illusion, elle ne doute plus parce que l'image impressionne la femme en provoquant des poussées hormonales incontrôlables. C'est pour cette raison qu'il faudrait lui interdire la télévision et toute image violente susceptible de la déstabiliser.

Les faits sont là. Comptez le nombre de génies masculins, que ce soit en mathématiques, dans les arts, en philosophie, en poésie, en littérature, en physique, en biologie, en économie, en finance, en performances de toutes sortes, et même en cuisine ou en spiritualité. Combien d'hommes pour une femme ? Comptez vous-mêmes. Tous les grands qui ont marqué l'Histoire sont des hommes : Abraham, Lao Tseu, Confucius, Bouddha, Pythagore, Jésus, Mahomet, Christophe Colomb, Léonard de Vinci, Baudelaire, Einstein, Karl Marx, Bill Gates, ...

Au 21 ème siècle, la femme "libérée" est toujours enchaînée par ses crises ovariennes. On ne compte pas plus de génies féminins qu'autrefois. Sachez que lorsque Dieu incarne une âme en autruche ou en femme, c'est qu'il a jugé bon que ce soit ainsi. Si vous êtes née femme, c'est que vous méritez d'expérimenter une vie de femme. Peut-être que Dieu a voulu vous punir parce que dans une vie antérieure vous étiez une brute de mari qui martyrisait son épouse ? En tout cas, c'est mieux que d'être pingouin puisque vous avez un pied chez les humains avec l'opportunité d'égaler l'homme.

Cela dit, doit-on mépriser la femme et éventuellement la battre comme le conseille l'Islam ? Etant un fervent défenseur de tout être sensible, je suis contre la manière forte. La femme doit être respectée autant qu'un chat, un veau ou un panda.

D'autre part, il me semble judicieux de ne pas lui donner trop de pouvoir. En effet, les femmes au pouvoir ont tendance à en abuser comme si elles voulaient se venger de la décision divine. On sait par exemple que les femmes juges sont plus impitoyables encore que les petits chefs, les refoulés, les minus habens.

Récemment, l'homme leur a donné le droit de disposer de leur corps. Résultat effroyable : 220 000 avortements par an rien qu'en France. Certes, j'admets qu'il y ait parfois des cas dramatiques, mais combien d'avortements pour des raisons futiles ? C'est là qu'on a vu que la femme respectueuse de la vie n'est qu'un mythe. De même, contrairement à la formule du poète hypocrite, la femme n'est pas l'avenir de l'homme; elle serait plutôt sa fin.

Par définition, un être dominé est plus faible que le dominant. Je ne suis pas responsable si la femme a toujours été sous la coupe de l'homme et que l'on compte rarement des génies féminins. Dans la même veine, on pourrait aussi évoquer l'esclavage qui est le résultat d'une épreuve de force entre un faible et un fort. L'esclave est moins intelligent que son oppresseur, l'envahi est moins rusé que l'envahisseur, le loup dévore le mouton. Certes on peut le regretter, mais c'est ainsi.

Dans nos sociétés occidentales, les femmes ont désormais les mêmes droits que les hommes. Les filles et les garçons suivent le même enseignement.

Or, ce sont toujours les hommes qui dominent dans tous les domaines.

- Les champions du monde d'échecs sont des hommes.
- Les plus grands chefs cuisiniers sont des hommes.
- Les plus grands inventeurs sont des hommes.
- Le plus grands architectes sont des hommes.
- Les plus grands peintres sont des hommes. Etc.

La force physique est un élément qui stimule l'intelligence au même titre que l'habelité manuelle. Le physique et la pensée sont liés. Observez sans a priori : les garçons sont naturellement portés à la conquête, à regarder dans un télescope, à observer les fourmis, à démonter leurs jouets, à découper une grenouille pour voir ce qu'elle a dans le ventre, à lire Jules Verne, etc.

Les filles préfèrent touiller les confitures, s'entortiller les cheveux ou imiter Maman. Par nature, elles ne sont ni créatives, ni curieuses. En tant qu'homme, notre devoir est de les extraire de leur paresse naturelle. Quand un homme trouve une femme intelligente, il ne le pense évidemment pas. C'est pour lui une façon subtile de l'introduire.

Certes les hommes ont évolué en fonction de leur environnement socio culturel, tout comme les animaux. Je ne le nie pas. Mais dans toute société évoluée, le pouvoir est confisqué par les plus intelligents, c'est-à-dire par l'homme.

Concernant les races humaines, certaines sont plus intelligentes que d'autres. Si c'est vrai pour les chiens, ça l'est aussi pour l'espèce humaine. Pourquoi le nier ? L'intelligence des races humaines dépend, comme pour la femme et le rat de laboratoire, de l'environnement culturel et géographique. Les Juifs par exemple sont l'une des races les plus intelligentes de la planète. Ils brillent dans de nombreux domaines. Le bassin méditerranéen a stimulé l'intelligence de ses peuples grâce à sa configuration qui les a poussé à échanger, à se battre, à se confronter, pour le profit de tout le monde.

En revanche, les primitifs d'Amazonie et d'Afrique ne peuvent pas développer leur intelligence à cause du climat et surtout de leur isolement. Et puis s'il suffit d'étendre le bras pour cueillir une banane, pourquoi développer son intelligence pour inventer l'agronomie ?

La supériorité de l'homme sur la femme n'est pas que physique. Si c'était le cas, les éléphants auraient pris le pouvoir sur la Terre. Mais c'est vrai que l'intelligence a son revers. Chez les femmes, les langoustes et les chèvres, on ne compte aucun Hitler, aucun Mao, aucun Staline.

Le diable est un homme, mais Dieu et Jésus aussi.

Le fait de voir la planète comme un bain de sang est typiquement féminin parce que vous n'arrivez pas à vous détacher des images qui troublent votre esprit. Chez la femme, tout est rose ou tout est noir. Elle peut tout aussi bien pleurer pour une poulette écrasée que se pâmer devant une carotte cuite.

En revanche, l'homme sait juger le monde objectivement. Il voit à la fois ses laideurs et ses beautés. L'homme détruit, mais il sait aussi construire et reconstruire. N'oubliez pas que s'il tue, c'est souvent pour protéger son cheptel, ses biens, ses femmes, ses enfants, ses prairies., son cheval. Il est votre protecteur.

L'homme s'élève spirituellement, toujours en quête du plus haut. Mais par rapport à la femme, c'est LUI le premier de cordée. Son rôle est de guider les femmes et toute la Création pensante vers les cimes.

Je sais que mes propos sont choquants, pourtant je ne cherche pas à choquer mais à rétablir certaines vérités. Je ne suis pas responsable de la vérité, de ce qui est.

Xavier Louis de Izarra

31 commentaires:

Liliana Dumitru a dit…

J'imagine - et je me marre bien - Raphaël et Xavier, dans leurs prochaine vie, des femmes au foyer, l'utérus enflé chaque année, torcher un troupeau de larves humaine, punis par Dieu d'avoir fait usage de l'humour cynique jusqu'à se confondre avec le troupeau des mâles stupides qui en criant que la femme est stupide la conditionnent vers le bas!
Liliana

Liliana Dumitru a dit…

Les répétitions "troupeau" et "stupide" sont volontaires.
Entre l'affirmation convenue " la femme est sotte" - qui abaisse encore le sexe faible - et la même affirmation pleine d'humour perceptible seulement par une minorité, ne serait-il possible que mes frères, les TRÈS rares hommes de génie, conduisent la masse des stupides vulgaires femmes de l'occident vers le haut et que les TRÈS rares femmes intelligentes fasse la même chose pour les mâles primaires?
Peut-être en abusant de l'humour cynique, à longue terme....
Mais je ne me rends pas compte comment faire, vu ma condition féminine....

Liliana

Anonyme a dit…

les juifs plus intelligents.. Les amazones débile, ( et pour couronner le tout, des explications digne du Mein Kampf ( est-ce votre livre de chevet ? ) laissez moi rire. Moi qui croyait que l'Europe avait évolué . En tout les cas, une chose dont vous devez être sur... ne votez pas pour lui...

Anonyme a dit…

Votre texte Xavier Louis de IZARRA (frère de Raphaël Zacharie de IZARRA, auteur de ce BLOG).est trop désinvolte pour mériter l'insigne désopilant d'oeuvre littéraire. C'est du piètre foutre de fier dindon domestiqué en quête de dindes blanches, elles-même en quête de sensations violentes tout au plus. Il embaume la provocation facile et gratuite. Le rêve lunaire de son auteur...
Votre texte pèche par omission Xavier Louis de IZARRA (frère de Raphaël Zacharie de IZARRA, auteur de ce BLOG).

Anonyme a dit…

Ps : Xavier de Pompidou, tout les noms cités de ces personnes qui étaient supposément des '' génies '' , malgré que je trouve très ennuyeux cette définition de '' génie '' et réducteur. Enfin bref, tout ces génies sont née à une époque où la femme étaient par les lois et les mœurs asservie. De nos jours, grand nombre de femme se démarque en science, en mathématique, et en Art, poésie. Marie-Claire blais, par exemple ( au Québec ) etc. Vous avez tord. Vous êtes des hommes des cavernes.

filledemnemosyne a dit…

Oui, notre destinée est de marcher derrière. Depuis Caïn jusqu'à Frison Roche.
Et de courir à côté de l'âne que chevauche Ali-Baba.

En souriant en plus.

Beaucoup de vos affirmations sont pertinentes et non dénuées d'humour, cher Monsieur Izarra bis, mais j'ai relevé deux ou trois inexactitudes.

La femme et l'image.
Pas d'accord du tout.

C'est l'homme qui fantasme sur une image. Pas la femme. Elle aime en profondeur. Elle n'attache pas d'importance à l'emballage, au contenant.
Elle fait son choix en fonction du contenu.
Tandis que Monsieur s'arrête sur la blondeur d'une chevelure, le galbe d'une jambe, une courbe retouchée par les studio du septième art, la femme favorise l'intelligence, l'éloquence, le charisme, l'humanité.

Si la femme se complet dans la stupidité pulpeuse, c'est pour vous plaire. C'est votre faute si elle n'évolue pas, ou fait semblant de ne pas évoluer.

Parce qu'il y a des dissidentes. Des amazones.
Tiens, le patron des patrons par exemple. C'est une amazone.
Ne me dites pas qu'un peu siliconée, hyper protéinée, retouchée photoshop, armée d'un arc et cheveux volant au vent elle ne serait pas à votre goût!

Monsieur est difficile!
Elle serait trop intelligente
Ah! Évidemment.

Remarquez qu'il faut être une femme pour conduire les salariés à accepter la mondialisation et à oublier les acquis durement gagnés dans le but de les transformer en bon petits chinois payés en bols de riz.
Enfin, les bienheureux se consoleront en suivant sur le petit écran les dispendieux gaspillages de nos dirigeants mâles.



Moins léger, l'esclavagisme.

Ce n'est pas une question d'intelligence. C'est une question de domination de nations gouvernée par le profit envers les peuplades plus en phase avec la nature.

C'est le rapport de force entre celui qui possède les quatre gares au Monopoly contre celui qui vit de la pêche dans un ruisseau de la rue Lecourbe.


Enfin, la grenouille, les ailes de mouches et la capture de papillons...bon, c'est de l'humour donc je ne commente pas.

Don a dit…

Alors là, c'est du n'importe quoi: de la conception tronquée que l'auteur à des femmes, de l'enthousiasme qu'il éprouve vis-à-vis des hommmes en passant par son racisme et sa judéophilie, tout est faux.

Eros a dit…

Ecrire qu'une femme n'attache pas d'importance, ne serais-ce que secondaire à l'emballage, est bien une fourberie de donzelle en mal de mâle et en mal de savoir écrire.
Pauvre littérature ! ta fin sera la fin de l'Homme...

Je vous laisse Quasimodo "filledemnemosyne."
Je prends Esméralda, les yeux fermés...

Eros

Anonyme a dit…

Eros... Esméralda, c pas une juive

Anonyme a dit…

Izarra et son frère ont décidément un grave trouble oppositionnel avec provocation. Malheureusement, un trouble d'opposition / provocation apparaît habituellement durant l'enfance pour l'une des raisons suivantes:

•L'enfant n'est pas reconnu par ses parents dans ses besoins à lui, dans son individualité et dans sa recherche d'autonomie.
•L'enfant et ses parents n'ont pas réussi à établir un lien de confiance mutuelle.
•L'enfant a appris que l'opposition est payante (exemple: il reçoit davantage d'attention lorsqu'il s'oppose que lorsqu'il se conforme, ou encore il sait que s'il s'oppose il a des chances d'avoir gain de cause).

Anonyme a dit…

De toute manière, à la lecture des nombreux texte émis, Izarra est un religieux croyant et chrétien , donc il n'est pas difficile de comprendre d'ou d'écoule sa misogynie... Les religions , du moins le christianisme étant une profonde thanatophile et misogyne . Si tu crois en la bible, il me semble évident que la personne ( homme ou femme ) à une conception de la femme, méprisante et réduite.

Anonyme a dit…

Il n'y a qu'à lire, le concept employé d'une manière excessive de la '' pureté '' pour comprendre le caractère très mystique et la vision religieuse que l'auteur entretiens avec son environnement. Non seulement, c'est une concept éronnée que la pureté d'une femme et d'un homme mais à mon vie une grande folie d'une époque, Dieu merci, révolue. du moins... pas encore tout à fait malheureusement.

Anonyme a dit…

Et de grâce, comme je le répète, Raphael, ne publier pas les textes que votre très chère frère à rédigé en l'espace d'une fraction de seconde. Non seulement littérairement, c'est minable, et pauvre mais c'est d'un mépris pour les lecteurs.

Anonyme a dit…

On dirait une texte issu d'une vulgaire discussion de '' tchat '' entre deux personnes. l'effort. Le talent est certes nécessaire, mais il est loin d'être suffisant. Chacun de nous connaît une personne bourrée de talent qui le gâche faute d'effort. Tout talent, pour être déployé à son plein potentiel, se doit d'être entraîné.Et surtout, il importe de faire preuve de la discipline nécessaire pour l'exécuter sans se laisser détourner de nos objectifs. Juste un conseil....

Anonyme a dit…

Ce qui attire les gens, c'est votre talent, car il est là, vous avez un très grand sens littéraire. Mais écrire, ce n'est pas facile, et cela demande de l'effort... beaucoup. et vous n'avez pas cette '' effort ''.

filledemnemosyne a dit…

S'il est un gorille charmant, Quasimodo me convient. Les yeux ouverts...

Eros a dit…

"filledemnemosyne"

Votre absence évidente de pertinence m'attendrit. La nature a été fortement cruelle avec vous. Quant à l'art littéraire, il vous a également épargné.
Veinardes les non-voyantes qui croient avoir accès, en lisant du braille, au nuancier de l'existence.
Broutez en paix jeune adolescente. La Littérature ( la noble, non celle du caniveau et du trottoir virtuel ) n'a incontestablement, rien à craindre de vous...

Eros

Anonyme a dit…

Tu es tant misérable
Tu me fais de la peine
T'es pitoyable et tu te prends pour un roi
Réveille toi, ton attitude, tout le monde, accable

Anonyme a dit…

Eros .... ou Izarra, le même style.

Pouc a dit…

Le mythe du Juif '' intelligent '' et comme dit précédemment un MYTHE. Mise à part les époques de guerres, Freud, Einstein etc, ce n'est pas la communauté juive qui a vu naitre le plus de '' génie '' ( génie entre guillemet car ce terme est si relatif ) . ces propos sont totalement faux. La majorité n'était pas juif. Les majorité des mathématiciens ne sont pas des juifs, pareilles pour les philosophes, les écrivains, il n'y a aucun grand écrivain juif et encore moins de poète, dans les arts non plus. D'ailleurs cela ne dépend pas du tout la communauté. Frida Kahlo est née parmi les Hispanic ( amerindien ) et elle est un génie dans son domaine. Ces théories sont dépassé et en plus erronée.

Anonyme a dit…

Izarra s'est Eros.....

Anonyme a dit…

Eros ? Non ! Il est plutôt Yahwé...

filledemnemosyne a dit…

Eros,

Si je fais preuve de manque de pertinence dans mes commentaires, vous ne manquez pas d'impertinence à mon égard.
Et puisque mes textes sont dénués de sens artistique, je ne vois pas pourquoi vous faites preuve d'une telle faute de goût en les lisant et surtout, en vous abaissant ainsi à les commenter à votre tour.

Eros a dit…

"filledemnemosyne"
Parce que vous êtes l'exemple de l'idiotie suprême...

Eros

gicerilla a dit…

Finalement l'intérêt ne réside dans la note mais bien dans les commentaires qui l'assaisonnent. Accepter avec lui de croire que le frère ne fait pas dans la provocation serait comme affirmer que le frère ne vaut pas plus que les idées reçues avec lesquelles il jongle. Et on remarquerait en passant que le jongleur jongle piteusement, un débutant sans doute. Comme je suis d'un naturel optimiste, je veux donc croire à la provocation. Oh, attention, non pas à de la subtile provocation révélant en passant la finesse de jugement de l'auteur, non, plutôt à la provocation lourde, sans fioriture ni imagination, un peu à la Marine LePen, histoire d'outrager les foules, de susciter des réactions, tout plutôt que le silence. Ce qui serait intéressant et qui prouverait la capacité du frère à créer de l'inédit et non pas à ânonner des idées reçues serait de le voir publier maintenant une démonstration que l'homme est une femme comme les autres ! Encore faut-il en être capable.

filledemnemosyne a dit…

Eros,

Sont ce mes idées égalitaires qui vous gênent ?

Il y a égalité et égalité, Eros.
Je ne suis pas débile non plus.


Je rêve uniquement de justice et d'équité. D'une société qui ne serait plus construite sur le profit et au profit d'une poignée de gens.
Pas seulement sous nos latitudes d'ailleurs.
Le rapport Nord Sud par exemple.
Les pays qui n'ont rien et ceux qui ont tout. Vous trouvez cela juste ?
Pas moi.
Et tant pis si ma façon de le dire vous déplait. Et si mon style n'atteint pas les chevilles du vôtre.
Je n'ai aucune prétention littéraire...si... une !
Me faire plaisir en me relisant.

Anonyme a dit…

Salut,
C'est un ami qui m'a indiqué ton existence. Il n'avait alors pas tari d'éloges, allant jusqu'à comparer tes prestations à celle d'un Desproge très inspiré. Après lecture de "La femme etc...", je constate qu'il te reste à parcourir le chemin séparant, selon toi, Eve de Adam avant d'atteindre le quart du centième du talent de notre défunt humoriste. Essaie la pétanque...
Bien à toi.

Virginoute a dit…

Je vois que certaines femmes ont le sens de l'humour. Bravo !
Le monde évolue dans le bon sens. Bientôt, la femme rejoindra les hauteurs masculines. En tout cas, moi j'y crois.
Xavier de Izarra

Eve Reste a dit…

Bigre !
Il faut gravement manquer d'ambition pour chercher à égaler les hauteurs masculines...

Anonyme a dit…

+1

Nargisse a dit…

Ouaf, ouaf!