mardi 21 juin 2011

921 - Monsieur Chocolat

Autant vous avertir tout de suite : monsieur Chocolat déteste le chocolat.

Non, sa grande affaire à lui ce n'est pas le divin aliment couleur d'ébène mais... les femmes.

Ou pour être plus exact : ce qu'elles dissimulent sous leurs corsages. Nous parlons ici de calibres supérieurs.

Soyons clairs : monsieur Chocolat ne jure que par les appas opulents de ces dames. Les oeufs aux plat, très peu pour lui ! Monsieur Chocolat ne se pâme que pour les gorges outrancières.

Pastèques, noix de coco et citrouilles sont des fruits beaucoup plus rafraichissants pour son ogresque appétit que les sèches grenades et menus citrons.

Simples Négresses, frustes filles de ferme, frêles vierges effarouchées, redoutables mégères bretonnes ou teutonnes bourgeoises sophistiquées voilées de soie pure, monsieur Chocolat les sublime toutes, les convoite toutes avec une égale ardeur pourvu qu'elles arborent sur le buste deux solides sommets de chair.

Monsieur chocolat est profondément troublé à la simple vue d'une poitrine féminine monstrueusement développée. C'est à plus forte raison dans ces moments-là qu'il songe le moins au chocolat puisque, nous l'avons déjà dit, en temps normal il déteste le chocolat.

Obsessions mammaires mises à part, monsieur chocolat est marié depuis vingt-cinq ans à une planche à pain lui ayant donné trois vilains enfants, voit régulièrement deux maîtresses dont l'une est toute aussi dépourvue de mamelles que sa femme et l'autre comparable à une digne limande.

Au fait pourquoi se demanderont les lecteurs, monsieur "Chocolat" ?

11 commentaires:

Liliana Dumitru a dit…

Je parie que Monsieur Chocolat aime le chocolat...

filledemnemosyne a dit…

Mais on ne peux plus l'arrêter !
Après des semaines de silence, nous voici plongées, (nous les dames qui n'avons pas les tentations de monsieur Chocolat et qui ne plongeons avec délice que dans le pot de Nutel....biiiip !)dans l'opulence !

Anonyme a dit…

Vous aimez disserter sur les mérites génitaux d'un malheureux exité par la femelle au gros paire de roberts. Encore un faible primate aimant tremper son biscuit dans les chocolats chauds pour assouvir son insatiable désir .
Mais aime t'il les femelles siliconées ?

filledemnemosyne a dit…

Nouveau support agréable à feuilleter.
On y sens glisser le calame, on y devine le noir de l'encre...seiche, séchée au buvard !

Anonyme a dit…

Mon pauvre,
Personne ne s'intéresse à vos textes soporifiques et personnages insipides!
Arrêtez de végèter dans l'insignifiance, faites emploi avec éclat de votre précieux talent que vous enfouissez graduellement sans hélas en prendre compte.

Laure Duval a dit…

Bonjour.

Grand talent!
Ecrivez!

Laure

Anti-cons a dit…

Plus je le lis, plus je remarque que l'univers littéraire d'Izarra, souvent, est truffé d’idiotes assoiffées de sexe et de pourris excités.

Triste vision du monde, pas très enchanteresse...

Ces hantises charnelles n'ont pas le talent de me faire voyager.

C'est même affligeant.

La magie ne naît pas dans ce genre de soupe à la tripe.

Le porc se roule dans sa fange, le dragon vogue dans le cosmos, n'inversons pas les rôles et les vaches seront bien gardées.

Raphaël Zacharie de IZARRA a dit…

Anti-cons,

Il y a ici à boire et à manger pour tout le monde : esthètes et gros porcs, petites vaches et authentiques gazelles. Tous peuvent trouver refuse sur mon blog ou bien venir s'y offusquer. On peut venir ici pour vomir ou se délecter des mets rares ou grossiers mis à la disposition de chacun.

Il y en a pour tous les goûts et dégoûts !

Raphaël Zacharie de IZARRA

Anti-cons a dit…

Ainsi soit-il...

Anonyme a dit…

ton blog raf attire le tout-venant les connes et consort, anti-cons
t good..........

Nikanaya a dit…

Anonyme de service
Ne vous oubliez surtout pas ,ce blog attire aussi les flagorneurs rampants de votre acabit