mercredi 30 novembre 2011

DURBAN : SOMMET DU RIDICULE

L’obscurantisme écologique bat son plein : à Durban des messies de la cause verte réunis en grande pompe et persuadés d’être au bord du gouffre climatique veulent “sauver la planète”, c’est à dire faire barrage aux rayons de l’astre Râ, détourner les flux aériens autour du globe, canaliser les éléments cosmiques, lancer des ordres aux océans, donner des cours de sagesse aux saisons... 

Et cette titanesque entreprise de contrôle des éléments, ils veulent la faire à coups de décrets, de mesures hygiéniques, morales, politiques...

Le détournement de la course de la planète autour du soleil se fera donc au terme de cette réunion au sommet ! Ou ne se fera pas. L’enjeu de cette assemblée d’esprits enfiévrés par les frémissements météorologiques à Durban n’est ni plus ni moins qu’une question de vie ou de mort pour l’Univers.

Signe de la maladie de notre Terre, prémices de la fin des temps possibles : les glaciers fondent.

La catastrophe est, en effet, totale, terrible, définitive...

L’apocalypse.

Il fait chaud en été, il est tombé trop peu de neige l’hiver dernier à Chamonix pour contenter les skieurs parisiens, une tempête se lève par-ci, par-là , un ruisseau déborde à Trifoullis-les Oies, il n’en faut pas plus pour que les verts s’alarment, s’affolent, crient à l’assassinat de la planète par nos cheminées !

Il faut savoir que, curieusement, l’écologiste de base déteste voir fondre un glacier. Dans la tête d’un défenseur de la verdure la glace des pôles est éternelle. Sauf si vous allumez une centrale électrique. En ce cas le système solaire entier est perturbé par ces machines infernales, et bientôt le chaos devient universel. Le soleil brille encore mais pour combien de temps ? Il va finir par tout brûler, transformant la planète en désert. A moins qu’il ne fasse fondre la neige et que celle-ci engloutisse les terres... Avec les écologistes, le cataclysme est tantôt aqueux, tantôt sec. Ou les deux extrêmes en même temps.

Spécialement créés pour faire joli, les glaciers doivent, selon les amoureux de la planète, rester à leur place aux pôles et n’en jamais bouger. C’est la loi verte. Ou blanche. Enfin c'est la loi quoi !

Et si jamais nos conduits d’évacuation des fumées détraquent la banquise, font larmoyer les montagnes, noient les îles et même peut-être bientôt l’Australie si on continue de craquer inconsidérément nos allumettes, notre dernière chance sera de faire du vélo, manger bio, trier nos déchets, alors le climat fera marche arrière, les banquises regèleront, les montagnes reblanchiront leur front et l’Australie sera sauvée.

Et les kangourous sauteront de joie pendant encore dans 100 000 ans.

Raphaël Zacharie de IZARRA

18 commentaires:

Anonyme a dit…

Triste constat!

Anonyme a dit…

Les changements écologiques induits par l’activité humaine sont une réalité, qu’il faudrait avoir un esprit sclérosé ou être un fervent adepte de l'ignorantisme izarrien pour réfuter.

Shitpeace a dit…

Pendant que les climato-alarmistes et climatosceptiques s'entretuent, des hordes de primates se ruent à l'assaut des magasins pour assouvir leur insatiable avidité.
L'apocalypse est proche....parce que le iPad 2 est 15% plus léger et 33% plus mince que son prédécesseur.

Anonyme a dit…

L'apocalypse c'est la révélation. Et bien moi, c'est ça que j'attends!

Pour le reste, à l'échelle planétaire, on ne peut pas faire grand chose. Faut faire confiance à Gaïa.
Et à l'échelle individuelle, on peut toujours se priver de l'i Pad... Et trier ses déchets.

Shitpeace a dit…

Il ne faut pas vous faire de soucis car Total, Shell, Exxon, Mobil, British Petroleum, Petrobrás, Repsol-YPF, Monsanto, Syngenta, Bayer, DuPont,Citroën, Peugeot, Ford, ADM, Cargill, Bunge, NideraHSBC, BNP Paribas, Barclays, UBS, Société Générale, Crédit Agricole, Natixis, Banque Populaire,Obama , Merkel, ma grand-mère et le Père Noel etc.. feront tout ce qui est dans leur pouvoir pour refroidir la planète.
Dormez tranquille, il n'y a aucun danger

gabrielle a dit…

C'est de la catastrophe defukushima dont j'ai peur, on ne nous dit pas la vérité. Dans quelques années j'ai peur que nous soyons confrontés à une réalité sordide.

Anonyme a dit…

Pour une fois je ne n'adhère pas tout à fait à vos propos Monsieur de Izarra. Là où vous vous trompez, c'est que les haut dirigeants réunis à Durban n'ont aucunement l'intention de sauver la planète. Il n'ont même par le courage de dire qu'ils s'en foutent de l'environnement et qu'ils n'ont envie que d'une seule chose c'est de polluer pour que leurs populations abruties puissent continiuer à rouler en bagnole en tapotant sur leur i phone. Comme ça, si un jour on se rend compte que ce sont les écolos alarmistes qui avaient raison, ces pisse froid de la politique pourront toujours dire "regardez on a essayé de faire quelque chose, mais à cause des chinetoques ou des ricains on a rien pu faire....Et puis c'était la crise alors....."
Les écolos alter mondialistes, tout autant que les pollueurs qui chient sur le monde en souriant sont respectables car au moins ils ont choisi leur camp. Le pire ce sont ceux qui font semblant, ceux qui veulent avoir l'air mais qui n'ont pas l'air du tout. Et en la matière nos politiques sont les champions.

Lorenzo de Vicari

Raphaël Zacharie de IZARRA a dit…

Lorenzo de Vicari,

Sauf que la planète n'est nullement en danger.

Cette nouvelle religion de l'éologie fait partie des hérésies de notre siècle, comme il y en a toujours eu à toutes les époques.

La Terre est polluée certes et il faut la respecter je suis d'accord, mais en attendant elle n'est pas en péril.

Ce ne sont pas les iphones qui vont contribuer à inonder les terres ! Foutaises que ces scénarios apocalyptiques !

Il faut être sot, naïf, crédule, ou plus grave, coupablement paresseux de l'esprit pour gober ces inepties pseudo-scientifiques !

La science aussi (comme la médecine d'ailleurs) traîne sa dose d'imbécillités.

Raphaël Zacharie de IZARRA

catherineringer a dit…

izarra tu pousses un peu le bouchon, la médecine a peut être sa dose d'imbécilités, mais toutes les avancées qu'il y a eu ces dernières années, entre autre dans la recherche contre le cancer et le sida, c'est sûrement pas à toi qu'elle le doit. Alors de grâce, sois un peu intelligent, mets "ta modestie" de côté et réfléchis avant de dire de telles c.....

Liliana Dumitru a dit…

http://www.youtube.com/watch?v=0vtkjIJxiW0
Ce chant de Noel est un chant roumain qui raconte l'acouchement de Marie, isollee par les habitants de Betleem ( seulement le nom de la chanteuse et les images sont greques).

Liliana Dumitru a dit…

http://www.youtube.com/watch?v=8Lal5e3SruQ&feature=related

"Fais-moi une lumière"

Liliana Dumitru a dit…

http://www.youtube.com/watch?v=XHHzop0ha6Y&feature=related

filledemnemosyne a dit…

Une myriade de notes qui illumine.
Merci Jean-Sébastien.
Et merci Liliana d'avoir proposé cet extrait.

Anonyme a dit…

De grâce Monsieur De Izarra, méfions-nous des jugements définitifs et des avis trop tranchés, surtout en ce qui concerne la science. Je rappelle que les premiers érudits à avoir évoquer la possibilité que la terre soit ronde et non plate et qu'elle tourne autour du soleil et non l'inverse ont été brulés sur la place publique. Aujoud'hui tous les scénaris sur le devenir de notre planète ne sont que des projections, avec tout ce que cela compte d'erreur. Pourtant, il y a une chose de certaine, si 'l'homme devenait, sinon acète, mais au moins citoyen plutôt que consommateur, cela ne pourrai être que bénéfique pour notre planète. Ce n'est pas vous, ascète esthète que vous êtes, qui va me dire le contraire. Ou alors c'est que je me suis trompé sur les valeurs que vous défendez et aux quelles j'adhère pleinement.

Lorenzo de Vicari

CORRECTOR a dit…

Lorenzo de Vicari
- brûlés (^)
- Cela ne pourraiT être que bénéfique

Anonyme a dit…

Merci Corrector. En relisant il y a même un "er" malheureux qui vous a échappé. Je mexcuse par avance de ma maladresse avec un clavier d'ordinateur. Je suis bien plus à l'aise avec une plume et dans la langue de Dante Alighieri.

L d. V

Moimême a dit…

Je passe tout simplement pour dire à Raphaël que c'est lui qui a tout compris à la vie.

Moimême a dit…

Je passe tout simplement pour dire à Raphaël que c'est lui qui a tout compris à la vie.