mardi 7 février 2012

LE FROID DES DUPONT

Les médias sont en train de faire un ramdam indécent à propos du froid, font reportage sur reportage sur des gens qui ont leur chauffage en panne...

Le froid en hiver, un non-évènement traité à la une des journaux. 

Il fait froid en effet. Nous sommes en hiver, donc c’est un peu normal qu’il fasse froid. Faut-t-il que les médias soient prostitués à la cause des DUPONT pour bassement flatter leurs attentes !

Et moi je ne chauffe pas, je n’ai pas froid (l’habitude, d’année en année).

Et je n’en fais pas une histoire. J’ai même chaud à force de vivre normalement dans le froid qui ne me gêne plus du tout. 

Cela fait la quatrième année que je n’ai pas allumé les radiateurs chez moi qui ne servent d’ailleurs plus à rien. Pour moi ne pas chauffer est devenu normal, je ne souffre nullement des basses températures que mon corps ne perçoit même plus. D’ailleurs je ne supporte plus le chauffage, j’ai vite trop chaud chez les DUPONT et surtout la chaleur artificielle des radiateurs me fait mal à la tête.  Ma dernière prise de bouillote date de deux ans. Je n’ai même plus besoin de me réchauffer les doigts pour taper sur mon clavier comme je le faisais il y a deux ans encore, je n’ai plus les doigts gelés tant j’ai su peu à peu apprivoiser les hivers. 

Bien entendu je m’habille chaudement mais cela suffit amplement pour vivre confortablement. Nul besoin de chauffer l’air de la pièce.

La fraicheur est une chose beaucoup plus saine à tous points de vues que la chaleur amollissante, surtout la chaleur artificielle issue de radiateurs électriques.

Avec moi aucun problème de facture énergétique!

France, pays d’eunuques frileux, de Dupont mous de l’esprit, d’escargots dociles !

9 commentaires:

Paolo a dit…

Cher Raphaël, je nvous souhaite pas un jour d'être bien malade, je veux dire pas un rhume quelconque ou une petite angine de poitrine, un bon cancer comme on les aime qui vous ronge qui vous mine qui vous use un peu plus chaque jour, qui vous bouffe le corps et la vie petit à petit, vous verrez......vous apprécierez facilement un peu de chaleur (électrique ou pas)et surtout vous supplierez d'en avoir un once. Bon courage et bonne chance, faites attention au crabe il guette...surtout...celui qui ne s'y attend pas.....

Raphaël Zacharie de IZARRA a dit…

Paolo,

Merci de ne pas me souhaiter ces choses peu réjouissantes... Je ne me les souhaite pas moi non plus.

La Littérature y perdrait beaucoup et la bêtise gagnerait d'autant plus de palmes.

Raphaël Zacharie de IZARRA

thomas a dit…

Mêmes les hommes des cavernes faisaient du feu pour se réchauffer, c'est pour dire ! Izarra je ne sais pas de quelle secte vous faites partie mais si vous en êtes le gourou vous en tenez une sacrée couche :)

Raphaël Zacharie de IZARRA a dit…

Thomas,

Je ne chauffe pas autant par authentique avarice que par réel souci de santé.

Par désir d'endurcissement personnel et surtout pour ne pas singer imbécilement les DUPONT ramollis dont je méprise les moeurs pitoyables.

J'ai trouvé la solution au problème de l'énergie : bouger, faire du sport la journée tout en se couvrant bien à l'intérieur. Les plus faibles, c'est à dire les moins résistants au froid ont le droit d'égayer leur quotidien avec l'apport de réconfortantes (et économiques) bouillotes. Je parle ici de la personne qui partage ma banquise.

Bref, ce que je propose est bien mieux que ne pas bouger, rester enfermé à ne rien faire dans une chaleur décadente issue de radiateurs "froids", je veux dire déshumanisés.

Avec moi, pas de danger que les centrale électriques saturent !

Le vrai confort à mes yeux c'est l'endurcissement du corps (je n’ai plus la grippe depuis quatre ans, c’est à dire depuis que j’ai définitivement coupé mes radiateurs) et la satisfaction de faire des économies tout en entretenant sa forme et non la passivité qu'engendre la chaleur des radiateurs, chaleur décadente je le répète.

Le froid chez moi ne m'empêche ni de penser ni d'écrire.

Encore moins de chanter.

Raphaël Zacharie de IZARRA

Anonyme a dit…

Et bien, mon cher Monsieur de Izarra, encore une fois, ces premiers commentaires(le premier en tout cas) ne brillent pas par leur pertinence. Quel rapport entre le fait de vivre sainement sans céder à cette dictature du "20° toute l'année" que les imbéciles, adeptes du chaffage ou de la climatisation, veulent imposer à tout le monde et la maladie évoquée par le commentaire? Les gens malades doivent, bien evidemment, vivre dans des conditions leur permettant, sinon de guérir, du moins de se sentir mieux. Quant à vous souhaiter d'être malade, voilà bien là le crachat de haine d'un aigri malade à la face d'un bien portant et qui pense que l'injustice de sa situation lui paraittra moins inadmissible s'il tape sur le dit bien portant.
Enfin, dimanche dernier le journal télévisé de 13h, qui se déroule (comme son nom l'indique) de 13h00 à 13h20 a évoqué le froid et les températures pendant 10 mn, soit la moitié de sa durée. Au moins cela a-t-il fait une distraction aux malades qui ne peuvent pas sortir. Mais, je l'espère, ça a révolté l'homme sain et intelligent.

Lorenzo de Vicari

thomas a dit…

En espérant que la dame inuit qui partage votre banquise ne mette pas au monde un petit esquimau,car comment ferez-vous ? Ah oui c'est vrai vous avez des peaux de bête pour le réchauffer :)

jawhol a dit…

Alors raphaël vous devez être en super forme vu le super froid qu'il fait, allez! avec un peu de chance ca va descendre encore à -30° vous jubilerez. Petit bonjour quand même de ma maison douillette avec mes 20 ° sans besoin de peaux de bête.

Anonyme a dit…

Chers amis, cessez donc de houspiller Monsieur Izarra. Après avoir été déclaré mentalement inapte, ceux qui le connaissent savent que son mode de vie ne correspond pas du tout aux mots dont il inflige la toile...si au moins il disait la vérité, vous auriez raison. mais vous avez affaire à un mythomane donc la seule constante est : trouver une raison fallacieuse de "s'élever au-dessus de la populace". Faut il être grand, il est grand. Faut-il être petit, il est petit. faut-il être frileux, il l'est. faut-il être spartiate, il l'est.
D'autant que partager son lit avec des hommes comme il le fait lui fournit du chauffage en plus...

Raphaël Zacharie de IZARRA a dit…

Je précise que le précédent commentaire provient d'un de mes multiples faux-profils...

Quand je m'ennuie, c'est connu de tous à présent, je m'amuse à m'envoyer des faux messages de prétendus détracteurs, pour faire plus vrai... En réalité personne ne lit mon blog.

IZARRA a du temps à tuer.

Raphaël Zacharie de IARRA