mardi 15 janvier 2013

LA PÉDÉ PRIDE

A vous les grosses tarlouzes qui paradez le cul à l'air dans Paris lors de la "GAY PRIDE", j'espère que vous n'attenterez pas à ma liberté de m'exprimer sur vos fesses -barrées de strings aussi laids que grotesques- impudiquement exhibées dans les rues.

Entendons-nous, je ne suis pas homophobe, je respecte les différences, diversités et singularités sexuelles de chacun, mais vous, pourquoi ne respectez-vous pas la chaste sensibilité de ceux qui, comme moi, trouvent indécents et répugnants vos défilés publics de fiottes dégénérées ?

Oui j'ai bien dit "dégénérées".

Non pas parce que vous êtes des fiottes mais simplement parce que vous faites sur la voie publique ce qui devrait se faire dans l'intimité à l'abri des regards outrés.

Je n'ai rien contre vos enculages tant qu'il se pratiquent dans l'alcôve privée.

Quand je vous ai filmés au Mans l'année passée j'avais honte pour vous, pauvres dénaturés sans pudeur que vous êtes ! Vous faisiez même les fiers devant ma caméra... Fiers d’être des sodomites ridicules dans vos accoutrements bariolés et avachis censés incarner votre préférence pour la bite.

Le monde à l’envers.

Autrefois l’inversion sexuelle était réservée aux gens raffinés, cultivés, aux hommes de lettres, aux moines mystiques, aux grands artistes, aux mondains des beaux boulevards parisiens, aux aristocrates, et c’était charmant, digne, décent, délicat et subtil. Il était agréable de s’afficher en compagnie de ces belles gens pleins de discrétion et de retenue.

Ces beaux messieurs bien mis, tous de haut rang, de bonne famille, cachaient leur étranges moeurs derrière des formules aussi érudites qu’évanescentes, murmuraient leurs préférences intimes sous la dentelle avec égard pour eux-mêmes et les autres.... Et tout passait merveilleusement bien !

Vous, vous sortez vos zobs et vous mettez des plumes dans le cul en pleine rue ! Car à présent que cette frivolité d’antan s’est démocratisée, qu’elle est descendue dans les égouts électifs de la populace, les sodomites sont vulgaires, orduriers, choquants, irrespectueux, agressifs et en plus, totalement dénués de honte !

Que je sache, en France l'exhibition sexuelle est un délit.

Or que faites-vous, vous les adeptes de ces carnavals obscènes qui avez perdu la plus élémentaire dignité ? Vous vous exhibez sur la voie publique de la manière la plus crue, la plus choquante et la plus vulgaire qui soit, et cela avec l'assentiment républicain de la préfecture ! Il y a même des enfants sur les épaules des parents dans vos GAY PRIDE !

Est-ce que les hétérosexuels s'exhiberaient ainsi lors de défilés qui leur seraient dédiés ? L'homosexualité n'est pas un péché, c'est un fait neutre certes, mais la pudeur, la décence, la modestie, en revanche ce sont des vertus.

Voilà c'est dit.

Qui parmi ces enculés de la GAY PRIDE va me taxer de nazi ou de facho maintenant que je viens de dire ce qui jadis, sous d'autres républiques plus saines, aurait été considéré comme une affligeante banalité, un sentiment de naturelle répulsion universellement partagée, allant de soi ?

12 commentaires:

Anonyme a dit…

Brillant et tellement juste. Je vous avais abandonné pour quelques activités professionnelles sans intérêt sinon celui de me permettre de nourrir ma famille et je vous retrouve en pleine forme. Je n'aurais pas le mauvais goût de vous présenter mes voeux pour 2013 comme le premier venu adepte de ces pratiques artificielles, mais je vous transmets cependant mes encouragements pour vos prochaines inspirations.
Lorenzo de Vicari

grrrrr a dit…

Toujours excellent Raphael.
Quelques gouttes de vérité au milieu de la boue des merdias.

Anonyme a dit…

Mieux que tout, écrivez de la LITTÉRATURE. Faites briller le CIEL de vos rêves fortes sous un ciel nuageux.

Mathieu a dit…

Enfin quelqu'un qui affiche les même idées que moi... j'ai toujours trouvé l'attitude efféminée et outrageusement caricaturale de certains homosexuels tout à fait méprisable au plus haut point, bien que je sois défenseur de la liberté sexuelle.

Personnellement, si j'étais moi aussi gay, j'aurais totalement honte d'être représenté par de tels bouffons. On observe d'ailleurs exactement la même chose chez les gens de couleur: des érudits et élites noires se sont acharnés à démontrer la non-infériorité de leurs ethnies mais on retrouve constamment dans nos médias des noirs qui choisissent d'incarner délibérément le stéréotype du "nègre" stupide.

Néanmoins, la pseudo-bonne pensée des gens qui n'est en fait que du politiquement correct obsessionnel fait constamment passer des gens comme vous et moi pour des homophobes de bas étage qui ne font qu'exprimer une révulsion stupide et primaire.

Mais qui sont les plus homophobes, entre ceux qui sont contre le ridicule pathétique de la gay pride, et entre ceux qui profitent de ce spectacle qui réduit la problématique grave de l'homosexualité à un carnaval de sacs à foutre se dandinant sur des char pour amuser la galerie et "revendiquer leur différence"?

Rémy Bouet a dit…

Monsieur Raphael, pourriez vous me transmettre le nom exact de la drogue que vous ingurgité avant de pondre un pavé de merde semi-fraîche aussi fréquemment ?



Bref, vous êtes un ramassi de plus de cette société, vous qui jugez tout le mode mais qui au final ne branle rien ses journées, s'appui sur la société.



Je vous el dit vous etes un déchets, et le véritable probléme c'est qu'il y a quand même 11 personnes (sur 65.8 M Habitants) qui vous on lu...

Raphaël Zacharie de IZARRA a dit…

Rémy,

Ce n'est pas le nombre de lecteurs qui compte mais la qualité des textes publiés ici.

C'est la démocratie dupontesque qui a inventé "la justesse républicaine d'une cause par rapport au nombre de ses adeptes".

Mais c'est une hérésie.

Pour vous réfléchir sur le monde qui m'entoure c'est ne rien faire ?

Au contraire ! Ce sont les moutons qui ne font rien de leur vie. Bêler en choeur avec le reste du troupeau est facile, lâche et confortable.

Penser par soi-même est un vrai travail, un travail sur soi-même et contre la société entière, un travail de la conscience qui exige un réel courage et une vraie indépendance d'esprit.

Ce n’est malheureusement pas donné à tous et je le regrette.

Raphaël Zacharie de IZARRA

Anonyme a dit…

Je suis bien évidemment de l'avis de Remy, qui semble être la seule personne censée à être aller faire un tour sur ce blog, ma foi fort caricatural.

Je me demande encore si vous n'êtes tout simplement par un énorme canular, Monsieur.

Peut-être réfléchissez-vous au monde qui vous entoure et c'est très bien cependant ce que vous dites est tout simplement faux.

Insulter pour faire passer un message est-il la meilleure solution?

Les homosexuels ont leur place dans notre société, ils ne sont pas tous efféminés.

Sortez-vous tout droit du Moyen-Age? Êtes vous un catholique intégriste?

En quoi s'afficher en public avec un autre homme quand on est un homme est-il indécent, plus qu'un couple homme/femme?

Vous vous sentez tellement supérieur, mais vous le faites savoir avec si peu de classe que cela en devient ridicule.

Et le plus affligeant, c'est que des personnages partagent vos idéaux.

Raphaël Zacharie de IZARRA a dit…

Anonyme,

Je ne pratique nullement l'injure, c'est bas et stérile.

Où avez-vous vu que j'insultais les sodomites ? En quoi je les insulte selon vous ?

Raphaël Zacharie de IZARRA

Raphaël Zacharie de IZARRA a dit…

Anonyme,

L'injure n'est pas chez moi, elle est dans l'impudeur de ces gens mal éduqués, agressifs, intolérants et permissifs (mais exclusivement envers eux-mêmes) qui violent les consciences, offensent les sensibilités chastes, salissent la vertu en exhibant sur la voie publique leurs moeurs rétrogrades.

Pour moi le progrès d'une société n'est pas dans l'exhibition éhontée des tendances homosexuelles d'une partie de ses membres mais dans leur réserve, leur modestie, leur pudeur.

Je comprends que les pays musulmans nous taxent de décadents et j'ai honte d'être un occidental devant ces pays plus civilisés que le nôtre quant à l'affichage public des moeurs...

Je n’ai rien contre les sodomites, j’en ai juste contrr leur manière vulgaire, irrespectueuse, indécente de défendre leur cause. La norme sexuelle existe, c’est celle des hétérosexuels. Je n’y puis rien c’est ainsi.

Sur la route un conducteur qui ne respecte pas les normes s’expose très vite à tous les dangers. Trouveriez-vous normal que sous prétexte de mépriser ces normes des chauffards roulent sans se préoccuper des autres ?

Raphaël Zacharie de IZARRA

Anonyme a dit…

tout est dit par ce monsieur qui nous parle de norme. les normes entrainent la normalisation qui se dit selon les époques fascisme ,inquisition ,camps de concentration , et chambres à gaz . bravo de tout coeur pour cet individu qui se prétend juge.

emwa a dit…

J'ai bien lu vos propos concernant l'homosexualité (défilé et pratiques sexuelles)
* Pas de problème pour votre critique de l'exhibitionnisme, le sexe relève de l’alcove et n'a pas à s'ébattre dans la rue (mais, à l'évidence,l'objectif de la Gay Pride n'est pas de se livrer à des pratiques sexuelles dans la rue mais de les mimer pour les montrer , c'est un acte de provocation politique , de renversement des valeurs établies et c'est bien ce qui vous irrite. A vous lire, on se désole d'un esprit fin et habile mais aussi enfermé dans un tel conservatisme moral et culturel . L'ordre dominant est tout sauf naturel, la nature ne connait pas la morale, elle ne connait que le besoin.
* Il y a chez vous cela même que vous dénoncez chez d'autres, un intégrisme imprécateur, violent, fondé comme tous les intégrismes sur la peur.
* De ce fait, vos autres textes se réfèrant à "la norme hétérosexuelle" sont affligeants, intellectuellement j'entends.
Il est même assez curieux qu'un esprit apparemment cultivé, comme le votre le paraît, puisse user d'un tel argument normo-naturaliste:
Passons sur l'oxymore d'une "norme naturelle".
Regardez de quel côté vous place votre argument: du côté des intégristes, toutes religions confondues, y compris celles que vous honnissez le plus!
Vous n'écrirez quelque chose qui vaille que le jour où vous vous adresserez à tous les êtres humains, à leur humanité partagée, pour l'instant vous êtes juste malheureux et un peu prétentieux, ça ne suffit pas pour vivre comme un homme
Bien à vous, fraternellement

Zem-ô-El-SodöQ...

(La sodomie n'est pas l'apanage des Homos-Hommes, les femmes et hommes hétéros la pratiquent avec délice. Les Grecs disaient qu'il était le plaisir des Dieux...alors le caractère naturel de la norme hétéro ! quelle rigolade!
ps: réfléchissez si vous le pouvez à ce problème central du rapport entre la norme et la nature( et pas , avec moi, d'arguments minables comme le coups de la vache à 6 mamelles

emwa a dit…

cher Raphael

j'ai du écourter mon texte parce que le site n'accepte qu'un nombre ridicule de caractères.
je te ferais bien volontiers parvenir ma réponse intégrale si tu veux bien me donner un email valide:
de cette façon nous pourrons continuer d'argumenter, le temps de quelques passes seulement parce que j'ai renoncé depuis longtemps à chercher à convaincre les gens comme toi, pleins de convictions.
Les cons vainquent toujours les intelligents parce qu'à la différence des premiers les seconds doutent plutôt que de croire (voir "critique de l'intelligence , défense de la bêtise et de la sottise",un de tes meilleurs textes ,littérairement parlant)
bien à toi
Zem-ô-el-SodôQ