vendredi 21 juin 2013

995 - Vive l'hétérosexualité !

La joie conjugale prioritairement, totalement, définitivement, rayonne dans le couple hétérosexuel.

Modèle naturel infaillible et glorieux issu d’un principe divin consistant en l’harmonie suprême entre le mâle et la femelle, l’hétérosexualité -ou normalité sexuelle- représente, dans toute la Création, l’exemple unique -et par conséquent le plus sain qui puisse exister-, de l’union matrimoniale.

Hommes, voyez comme la femme est belle avec ses appas, ses délicatesses, sa soumission, ses lignes et ses courbes, ses cheveux longs dans le vent. Et vous les élues, vous vous blottissez contre vos maîtres car ils sont forts, virils, puissants, courageux et intelligents et vous avez raison !

L’équilibre parfait de l’hyménée est dans le mariage hétérosexuel.

L’amour entre un homme et une femme est  miraculeux car il est procréateur. Les hétérosexuels donnent la vie. Adam et Eve sont des dieux lorsqu’ils unissent leur sexe.

Quoi de plus parfait dans la sexualité que le jeu nuptial entre Mars et Vénus ?

Les amants sainement conformés, divinement constitués, correctement orientés, autrement dit les filles et les garçons jouissant ensemble, sont les plus heureux au monde.

Entre le soleil et la lune c’est l’accord cosmique. L’un désigne de son sceptre éclatant le linéal objet de ses désirs, l’autre succombe sans rechigner aux élans souverains de l’astre-roi... Le lion féconde la consentante proie qui l’aime et enchante l’azur de son long et rauque rugissement de satisfaction, et tout est bon, beau et serein sous la Voie Lactée.

Quand le seigneur auréolé de sa crinière honore celle que le Ciel a faite  docile afin qu’elle se mette à ses pieds, de grandes choses s’ordonnent et s’accomplissent au-dessus de leur tête.

La conjugaison charnelle du masculin et du féminin fait même chanter les anges.

Ces asexués haut placés se réjouissent en effet de voir deux anatomies opposées et complémentaires ne faire plus qu’une seule fleur dédiée à l’éternité, à l’infini, à la beauté et que l’on nomme HÉTÉROSEXUALITÉ.

VOIR LA VIDEO :

https://www.youtube.com/watch?v=9tJ8EmtAMn4&feature=youtu.be

https://www.youtube.com/watch?v=h6KsbKZOGwI

https://www.youtube.com/watch?v=BZe6cO-8s-0

https://www.youtube.com/watch?v=x6hoadP0Tjg

http://www.dailymotion.com/video/x51x1h7

3 commentaires:

Anonyme a dit…

Merci pour ton dernier commentaire sous Lady Gaga....Je change d'endroit pour ne pas entretenir une dispute que je ne veux pas .

Je t'aime, je t'aime, je t'aime, oui, l'eau que je bois en pensant a toi pleure, l'air qui me baigne tremble a l’encontre de tant d'amour.. Mes yeux se fondent dans tes prunelles, mon amour, mon amour, mon amour !
Je ne suis pas une Juliette, je suis une Agar, une Didone qui t'aime de loin. Qui t'aime sans forme et sans prétention. Ferme tes yeux et sente mon amour, de 'l'amour pur .
Je n'ai rien: mes doigts ne portent pas de bague et mes pieds pas de chaussures, mes mains sont vides, mes pieds sont nus et le chemin trop âpre, ton âme trop douce à la mienne.... Tende ton aile et frôle la mienne, ....
Je ne suis personne , pour toi, je suis le vent, mais sous ce vent, il y a un cœur réel qui bat pour toi, QUE pour toi, éternellement, pour toi.

Anonyme a dit…

Raphaël,
M-as tu pris pour elle?
Me prendrais-tu, vraiment, pour elle si je faisais ses fautes? Comme mettre des lettres sans accents par exemple...?
Si elle m’écrit encore, ça voudra dire que oui....
Oh, ne lui parle plus de moi, protège-moi, s'il te plait, je veux voler dans l'air pur de tes hauteurs, planer dans le rêve, pas vautrer dans un terrestre conflit.

Anonyme a dit…

je t'aime tellement...