mardi 15 octobre 2013

LES PAUVRES EN FRANCE SONT DES FUMISTES !

ACTUALITE : Faute de moyens financiers, un français sur trois renonce à se faire soigner.

MA REPONSE :

Je lis ici et là des termes comme "pauvreté", "paupérisation", et même “misère”...

Quelle farce ! Un pays opulent où ces prétendus "pauvres" ne peuvent pas se payer des soins médicaux mais peuvent fumer un tabac à un prix exorbitant... Une France de "misère" avec les meilleures infrastructures du monde, ils appellent cela la "crise", un pays soi-disant plein d'injustice où il est même prévu des "vacances pour chômeurs", etc...

Ceux qui disent ne pas pouvoir se payer le médecin ou le dentiste sont des fumistes, des geignards, des tricheurs qui préfèrent profiter des avantages d'un système qui leur fournit à satiété le superflu tout en se plaignant que l’essentiel est trop cher pour leurs "modestes" moyens !

Les dépenses liées à la santé font partie des dépenses usuelles au même titre que les dépenses faites pour l'alimentation, ce ne sont pas des extras, pas du luxe.

Quand on a de quoi se payer à manger, on a de quoi se soigner.

L'argent est aussi fait pour être dépensé, pas qu'épargné. Les gens malades n'ont qu'à se payer des soins au lieu d'y renoncer sous prétexte que c'est cher.

Moi quand je vais chez le dentiste je ne lésine pas sur les prix. Je prends le meilleur. Et je paye de ma poche sans attendre de savoir si je serai ou non remboursé.

Renoncer aux soin sous prétexte que c'est cher, ce serait comme renoncer à manger sous prétexte que cela coûte une semaine de salaire par mois... Ou renoncer à mourir pour ne pas payer les obsèques. C'est un raisonnement stupide.

Vivre c'est aussi dépenser son argent pour la santé.

Que l’on soit remboursé ou non.

Le reste n'est que demandes abusives d'éternels assistés ingrats envers le système.

3 commentaires:

Anonyme a dit…

Les gens malades n'ont qu'à se payer des soins au lieu d'y renoncer sous prétexte que c'est cher.

j'adore cette phrase qui est un non sens total !
J'espère que vous aller continué puisque vous décrivant comme oisif
(ayant donc du temps) se qui suppose pas d'emploi, j'ai peur que vu ce qui se profil vous ne deviez vous aussi renoncer à vous faire soigner!

Raphaël Zacharie de IZARRA a dit…

Anonyme,

Vous m'avez très mal lu, je n'ai jamais voulu dire cela.

Au contraire j'ai clairement dit le contraire : si se soigner est prétendument "cher", les malades n'ont qu'à changer leurs priorités.

C'est aussi simple et sain que cela.

Raphaël Zacharie de IZARRA

Raphaël Zacharie de IZARRA a dit…

Anonyme,

Je me suis trompé dans ma réponse, moi aussi j'avais mal lu votre commentaire...

Je voulais dire que les gens qui prétendent ne pas pouvoir se soigner faute d'argent sont des fumistes. Ce sont les mêmes qui fument, fêtent Noël et le jour de l'an en banquetant, prennent des "vacances pour chômeurs", sortent au restaurant, au cinéma, etc. Et souvent ont une, voire deux voitures alors qu'ils sont au chômage.

Raphaël Zacharie de IZARRA