lundi 24 février 2014

1041 - Louna

De la Lune elle a hérité le premier son. Et cet écho est un chant dédié au mystère. Une syllabe qui en dit long sur son AILE essentielle...

Louna c’est une musique entre Lune et loup. Quand elle miaule, Louna, un souffle doux plane dans l’air qui chasse les nuages de la vie. 

Louna la Lune, Louna la belle, Louna la noctambule, c’est l’éther sur Terre.

Elle est comme la caresse de Sélénée : un rayon qui nous pénètre, un rêve qui nous effleure, une onde qui nous touche.

Louna est un astre timide qui dort sur un oreiller en guise d’Empyrée et fait des songes tout de plumes et d’étoiles. Elle s’efface le jour, sort dans le silence nocturne, somnole aux heures incertaines, et cependant nous nous interrogeons encore sur le reste de son temps passé à ne rien faire. C’est une chandelle énigmatique qui allume en nous des pensées sans formes, des flammes sans fond, des clartés nouvelles.

Avec son pelage profond, elle se confond dans la ténèbre, s'y cache et en joue. Mais son oeil qui luit trahit en elle la divine étincelle. Jamais ce diamant ne pâlit. La féline intelligence élève son regard et la royale attitude révèle son origine. 

Louna la discrète est un éclair de subtilité sous notre toit. C’est une veille au coeur de la nuit. Un ange à moustaches qui embellit la demeure et garde la paix du foyer.


2 commentaires:

Anonyme a dit…

C'est beau comme un chat qui ronronne devant une cheminée où brûle un feu vif et bruyant...

Stella Anna a dit…

Très beau texte. Je vous trouve meilleur dans les textes poétiques ( vous y exprimez votre vraie nature )que dans les polémiques politico-sociales.
Liliana