dimanche 23 mars 2014

LES FEMEN SONT DES SAUCISSES CADAVÉRIQUES

Les FEMEN sont des coches hystériques en quête de sauce au coq. Délire inaccessible de cloches décidément trop plates...

Ce sont des tribades dégénérées adoratrices de leurs propres cloaques voués à la perversion du siècle et à la stérilité satanique. Elles scient des croix à la tronçonneuse comme elles trancheraient ces phallus nôtres qui les fascinent tant mais qu’elles haïssent et jalousent car ils leur rappellent leur condition de pondeuses apolitiques.

Ces petites morues décadentes refusent la loi génésiaque consistant à fermer leur gueule d’écervelées et à ouvrir leur hymen consacré à la mise au monde de mâles supérieurs.

A la sage soumission à la cause divine elle préfèrent les ivresses rances de l’amour contre-nature : elles fuient les sains phallocrates et hautains aristocrates de mon espèce pour se vautrer dans le purin lesbienno-dupontesque à la portée de leurs tripes de grognasses et cervelle de porcines.

Réduites à l’état de viandes hurleuses profanatrices d’autels religieux -qu’elles associent à nos temples séminaux-, ces andouilles fumées aux idéologies infernales sont des parodies involontaires de nos stupéfiants et admirables sexes masculins, mais en versions flasques.

Les FEMEN sont des saucisses molles accoucheuses de cadavres. Des génératrices de bébé morts. C’est à dire de mensonges.

Le ventre de ces génitrices du diable enfante le néant.

Ce sont les mères de la fausseté.

Avec leurs menus nichons nus fièrement arborés pour principal étendard, il n’est pas plus ridicule ni plus déplacé de sortir nos zobs bien tendus sous leur nez en guise de drapeaux !

Moi je dis que la vérité divine en cette époque troublée est magistralement incarnée par nos magnifiques sceptres dressés à la gloire de notre supériorité virile et non par les piètres mamelles de ces grogneuses cochardières, de ces charcuteries vulgaires, de ces connes “cornichones” de FEMEN.

101 commentaires:

Anonyme a dit…

Petit Izarra a peur des méchantes femens.
Ta virilité en a pris un coup.
Vite vite, va te réfugier entre les jambes des gentils fachos. Ils te protègeront d'elles de leurs aimables poings américains et de leurs battes de baseball.

Raphaël Zacharie de IZARRA a dit…

Anonyme,

Elles ne se battent pas, elles détruisent, offensent, crachent et blasphèment.

Elles agressent les honnêtes gens et promeuvent le vice..

Ce sont des dégénérées, de minables pornocrates se posant en victimes qui devraient se faire rééduquer de force chez les bonnes soeurs.

Ces âmes décadentes sont méprisables.

Raphaël Zacharie de IZARRA

Raphaël Zacharie de IZARRA a dit…

Vous appelez 'fachos" des gens honnêtes qui refusent la dégénérescence de la société. C'est trop facile de criminaliser ainsi la vertu, l'honnêteté, la décence.

Pour vous les gens qui vont à la messe le dimanche sont des 'fachos".

Raphaël Zacharie de IZARRA

Raphaël Zacharie de IZARRA a dit…

Courageux anonyme,

La critique est certes permise, pas l'irrespect, la désinvolture, le manque de courtoisie.

Vous avez parfaitement le droit de ne pas être d'accord avec moi, ce n'est pas une raison pour jouer les petits durs venimeux. Il y a des manières plus honorables de vous défouler.

Je suis obligé de vous rappeler à l'ordre, ce qui est bien regrettable. Je déteste les âmes vulgaires dénuées d'esprit chevaleresque. La courtoisie, le respect, la correction devraient aller de soi.

Il est affligeant de devoir répondre à des détracteurs immatures introduisant l'injure dans leur discours pour appuyer leur argumentation. On est loin, très loin des échanges chevaleresques auxquels j'aspire et qui devraient être la règle, apanage des vrais beaux esprits. Qui use de l'injure ne devrait pas avoir droit au chapitre dans le débat public. Ces gens ne se rendent pas compte de l'image déplorable qu'ils donnent d'eux-mêmes, inspirant souvent le mépris chez leurs interlocuteurs courtois. Je suis de plus en plus allergique au manque d'éducation, à l'irrespect, à la bêtise comportementale, bref à l'inintelligence sociale de ceux qui insultent en oubliant totalement qu'ils s'adressent à leurs semblables.

Quant à vos remarques au sujet de ma vie privées, je vous dis bravo pour votre sens de la solidarité ! Avec des gens comme vous notre système d'entraide serait formidable ! Les handicapés au turbin et à la rue !

Bravo pour votre sens social. Vous êtes un authentique dictateur dans l'âme. Et courageux avec cela, avec votre glorieux anonymat, ce qui prouve que vous avez le courage de vos BELLES opinions de justice sociale.

Il y a plein de nobles âmes comme vous qui rêvent de mettre les handicapés à la rue, voire en des lieux plus radicaux encore...

Au fait vous semblez très bien renseigné sur ma vie privée... Très sûr de vous. On sent chez vous le petit justicier du dimanche avide de remettre de l'ordre dans la société...

Bref, vous incarnez admirablement le règne de L'ARBITRAIRE DUPONTESQUE.

Raphaël Zacharie de IZARRA

Raphaël Zacharie de IZARRA a dit…

Bref encore un jaloux paresseux, réellement paresseux, haineux et courageusement anonyme qui sous les dehors de la critique et du dénigrement convoite la belle situation izarrienne...

Raphaël Zacharie de IZRARA

Raphaël Zacharie de IZARRA a dit…

J'accepte les échanges.

Les échanges sains, courtois, sereins, pas l'injure stérile. Donc je vous bloque et vous signale comme un vulgaire pollueur.

Les immatures, mal éduqués et lâches de votre espèce n'ont pas leur place en ces lieux choisis.

Raphaël Zacharie de IZARRA

Anonyme a dit…

Tu parles dans le vides petit skinhead dégénéré?

Anonyme a dit…

Viendras-tu dans les prochaines manifs de neo nazi à Paris??
Tu as les moyens on le sait.

Anonyme a dit…

On verra si tu peux battre une femme à moitié nue avec ta batte de baseball

Raphaël Zacharie de IZARRA a dit…

Bien sur que je viendrai aux prochaines manifs de néo nazis à Paris...

Je serai même habillé en véritable nazi avec des croix gammées sur le front.

On va exterminer des gens sur la place publique. Cela va de soi.

Il est évident que je suis un nazi puisque je suis contre les FEMEN.

Si on ne partage pas les valeurs tellement généreuses de la gauche on est FATALEMENT un hitlérien.

Si on est contre le mariage homosexuel, on est FORCÉMENT un nazi.

Pour toutes ces raisons je suis effectivement un nazi et je veux exterminer les nègres, les youpins et les pédés. Mais n'allez surtout pas le répéter à Vals sinon il va faire couler mon blog.

Raphaël Zacharie de IZARRA

Raphaël Zacharie de IZARRA a dit…

RAPPEL POUR TOUS

JE NE SUPPORTE PAS LA MAUVAISE EDUCATION, LA DISCOURTOISIE, LA VULGARITE, L'IRRESPECT. Bien sûr il est permis de me critiquer, sauf que les injures sont superflues, stériles et dévalorisent surtout leurs auteurs. Evitez le style SMS. Soignez autant que possible l'orthographe et la grammaire : simple question d'égard envers votre interlocuteur.

Courtoisie, pertinence, hauteur de vue, orthographe congrue sont des signes de goût, d'éducation, d'élégance qui vous feront apprécier de l'esthète à qui vous vous adressez.

Se distinguer dans ce sens sera toujours préférable aux stériles et sottes injures (que l'orthographe indigente de leurs auteurs rendent encore plus vaines et indignes).

Lorsque vous déposez vos commentaires, merci de bien vouloir faire preuve d'élémentaire savoir-vivre, de respect, d'honnêteté. L'esprit chevaleresque est l'apanage des gens distingués, civilisés, aimables.

Cela dit, rien n'est obligatoire. Celui qui fait le choix de l'insulte, de la grossièreté, de la haine, du harcèlement, voire des menaces pourra s'adonner sans aucune restriction à ce genre d'abus, anonymement ou à visage découvert. Aucune censure ne sera pratiquée ici : les contributeurs, libres de s'exprimer, adultes et donc responsables de leurs écrits assumeront la portée de leurs propos. Ils feront pleinement usage de leur liberté d'expression avec tout ce que cela comporte de désagréments en cas d'outrances.

Je réponds en priorité aux gens courtois, respectueux, intelligents et me réserve le droit moral d'ignorer les autres.

Merci à tous pour votre attention.

Raphaël Zacharie de IZARRA

Anonyme a dit…

Mais relis tes notes je te dis.
C'est pas comme si tu n'avais jamais fait l'éloge des fachos d'extrème droite.
Tu te prends pour un intellectuelle mais tu n'as même pas le souvenir de tes propos.
Finalement, tu n'es qu'un commère dupontesque.

Anonyme a dit…

Raphael Dubois de DUPONTESQUE

Raphaël Zacharie de IZARRA a dit…

Anonyme,

J'ai fait l'éloge non des IDÉES mais du COURAGE de Serge AYOUB.

Et avoir des idées d'extrême droite en général n'empêche pas, par ailleurs, d'être parfois dans la justesse.

On a voulu faire d'AYOUB une caricature. Moi j'ai pris le temps de comprendre avec NUANCE le personnage au lieu de le rejeter tout en bloc, comme le font fort imbécilement les esprits englués de préjugés malsains.

AYOUB a certes bien des défauts, je ne le nie pas, il a également des qualités, et des grandes qualités même.

C'est une personnalité qui a de la trempe. Il y a une réelle noblesse en lui, indépendamment de ses idées. AYOUB a des noirceurs mais aussi des éclats. Ce sont ses éclats que j'ai loués, non ses noirceurs.

Vous critiquez sans nuance.

Raphaël Zacharie de IZARRA

Anonyme a dit…

Oui oui. blablabla.
Tu t'es déjà protégé derrière tes belles paroles.
Il suffit de lire un peu ton blog pour se rendre compte que tu adhères complètement à ces idées.

Raphaël Zacharie de IZARRA a dit…

Anonyme,

Je ne suis pas de l'extrême droite.

Quand bien même je le serais, c'est donc interdit ? Un crime ?

Vous aimeriez jouer les censeurs de la pensée ? Les dictateurs de la politique gauchiste ?

En France selon les "généreux humanistes" de votre espèce il faut obligatoirement être de gauche et rien d'autre sous peine de passer pour un dangereux nazi ?

C'est cela votre belle conception idéologique de la société ?

Raphaël Zacharie de IZARRA

Anonyme a dit…

On ne juge pas, on constate.
Il est de notre droit de pouvoir s'exprimer;
droit auquel tu abuses pour faire passer tes idées d'un autre âge.

Anonyme a dit…

NB: on peut être de droite et pas d'extrême droite.
Tu es tellement caricatural que malheureusement tu te ranges tout seul dans cette case.

Raphaël Zacharie de IZARRA a dit…

Anonyme,

Une idée peut sembler d'un autre âge, ce n'est pas pour autant qu'elle est fausse. La vérité est intemporelle.

Ce n'est pas parce que les idées sont "modernes" qu'elles sont nécessairement justes, bonnes, acceptables.

Le caractère moderne, traditionnel ou ancien d'une idée n'a rien à voir avec sa justesse. Ce n'est pas parce qu'une idée viendrait du Moyen-âge qu'elle est fatalement fausse, mauvaise ou malsaine.

De même ce n'est pas parce que de nos jours marier des homosexuels entre eux est admis comme étant "progressiste" sous le seul prétexte que c'est une idée du siècle nôtre que le fait est moralement recevable.

La modernité ou l'ancienneté d'une idée, d'une vérité n'est pas un argument valable.

1 plus 1 ont toujours fait et feront toujours deux.

Un avortement de confort a toujours été et sera toujours un crime. Marier les homosexuels entre eux a toujours été et sera toujours une abomination.

Raphaël Zacharie de IZARRA

Anonyme a dit…

Longtemps on a cru que la Terre était le centre de l'univers et ce n'est pas pour autant la Vérité.
Evolue! XXIème siècles!

Anonyme a dit…

Comme tu parles d'un sujet que tu ne maitrises pas je te rappelle que les femens est un mouvement créé à la base contre la prostitution en Ukraine.
Le mouvement a subsisté et s'est diversifié à cause de gens aux idéaux comme les tiens.
Désolé mais c'est ta Vérité.
Tu peux te flageller maintenant.

Raphaël Zacharie de IZARRA a dit…

Anonyme,

Je ne parle pas des prosaïques vérités physiques mais des vérités MORALES.

Marier des sodomites entre eux ce n'est pas une évolution, c'est une décadence.

Raphaël Zacharie de IZARRA

Raphaël Zacharie de IZARRA a dit…

Anonyme,

Les FEMEN sont des décérébrées hystériques manipulées par des puissances cyniques.

Des pauvres femmes ayant perdu leur élémentaire dignité complètement déstructurées par ce siècle d'hérésies avec pour seule morale le sexe et le vice.

Moi j'aime la vertu, la décence, l'honnêteté, le respect de soi et d'autrui or ces FEMEN incarnent la déchéance, l'immoralité, le néant spirituel.

Leur prétendu libération n'est qu'aliénation à des causes mensongères. Elles se croient libres, elles sont esclaves consentantes d'idéologues pervers et dénaturés.

Vous êtes soit un grand naïf soit un grand corrompu.

Raphaël Zacharie de IZARRA

Anonyme a dit…

C'est drôle comme tes propos deviennent orduriers petit-à-petit.
Te sens-tu blesser dans ta virilité?
As-tu un problème avec cette-dernière pour t'attaquer à tout ce qui peut la remettre en cause?

Anonyme a dit…

Tu ne considères ni les tenant ni les aboutissant.
Tu ne fais que des affirmations bourrines et bas de gamme.
Mon cher Raphael DUBOIS de DUPONTESQUE, tu es le fond du panier des intellectuelles et des libres penseurs.

Raphaël Zacharie de IZARRA a dit…

Courageux et bienveillant anonyme,

Je suis réellement allergique à la sensibilité populacière, dupontesque si bien incarnée par les gens de votre espèce.

J'ai toujours été, par sensibilité, par éducation mais aussi par élitiste conviction, méprisant à l'égard du vulgaire, j'ai au moins l'honnêteté de le reconnaître.

Je ne dis pas que c'est charitable, je dis que c'est ainsi. Je laisse la langue de bois et le discours hypocrite à ces gauchistes intellectuellement frileux.

Raphaël Zacharie de IZARRA

Raphaël Zacharie de IZARRA a dit…

Il n'y a rien d'ordurier dans mes propos. Je dis les choses TELLS QU'ELLES SONT, indépendamment de moi.

C'est décidément une constante chez les gauchistes de criminaliser les propos de l'adversaire dès qu'ils sont un tant soit peu rugueux...

Ce n'est pas une injure de dire que ces femmes ont perdu leur dignité, c'est un simple constat.

Raphaël Zacharie de IZARRA

Anonyme a dit…

Etre une élite auto-proclamée n'en fait pas de toi une.

Raphaël Zacharie de IZARRA a dit…

Anonyme,

Nier gratuitement que je suis une élite, juste parce que mes idées ne correspondent pas à l'amollissement de vos moeurs gauchistes, ne fait pas non plus de vous un détracteur nécessairement recevable par rapport à cette vérité.

Moi j'ai le COURAGE de mes opinions, j'ai les MOYENS de mes prétentions. Je ne parle pas dans le vide ou derrière mon écran : je descends dans l'arène réelle à mes risques et périls.

J'affronte en réel sur le terrain les élus corrompus, les tribunaux, le système.

En attendant vous demeurez toujours héroïquement dissimulé sous le masque de l'anonymat...

Raphaël Zacharie de IZARRA

Anonyme a dit…

Ton petit passage au tribunal pour injures t'as fait gonfler les chevilles. C'est pas très glorieux.
Te prends-tu pour un martyre?
Non, le mot est indécent pour les petites-frappes comme toi.
Je me répète mais je ne vois pas d'expression plus juste que: "bas de gamme" et "fond du panier"

Raphaël Zacharie de IZARRA a dit…

Anonyme,

C'est parce que vous n'avez pas mon courage que vous dénigrez mon action héroïque.

Mais c'est humain de réagir ainsi, je comprends votre faiblesse.

Encore une fois vous criminalisez éhontément la vertu des honnêtes gens comme moi.

Vous tournez en dérision la décence, la sensibilité délicate et chaste des gens éduqués, vertueux, dignes.

Moi je représente la base silencieuse des honnêtes gens (la grande majorité de la population française) qui se sent prise en otage des idéologues pervers, majorité silencieuse qui n'ose pas contester les hérésies qui lui sont imposées car contester le vice étatique dans cette république de décadents, c'est se retrouver automatiquement face à des juges aussi corrompus que ce système qu'ils défendent.

Je n'ai injurié personne, je n'ai fait que défendre la vérité, la décence, l'ordre moral. Je sais bien que ces termes font rigoler les gens de votre espèce. A force d'adopter les déviances érigées en normes vous êtes devenus inaccessibles, hermétiques aux sentiments d'honnêteté, de respect, de modestie.

Pour vous émettre de saines critiques à l'égard du vice, c'est injurier. Mais montrer son cul lors des GAY PRIDE, offenser la moralité des gens sains d'esprit, à vos yeux c'est un immense progrès social...

Raphaël Zacharie de IZARRA

Raphaël Zacharie de IZARRA a dit…

Oui je suis définitivement anti mariage homosexuels.

Je suis contre ces chantres de la perversité érigée en progrès social.

La vérité ne change pas, elles est IMMUABLE. Je ne vais pas me renier sottement juste pour être à la mode, être bien vu de mes contemporains. Je me moque de passer pour un arriéré. Je garde ma conscience intègre.

Raphaël Zacharie de IZARRA

Anonyme a dit…

Ta vérité et ton courage sont écrasé au fond du panier par ton gros melon et tes pruneaux ratatinés.
ça jute et ça pourrit comme ton intégrité et tes valeurs.

John Fontcuze a dit…

Ils ont pas tort.

Raphaël Zacharie de IZARRA a dit…

Anonyme,

C'est donc en ces termes déshonorant que vous qualifiez les esprits sains, les honnêtes gens, les âmes pures...

Ces estimables valeurs, vous les souillez au nom des déviances de gauchiste sans morale érigées en vertus républicaines.

Raphaël Zacharie de IZARRA

Anonyme a dit…

Tu martèles tes absurdités, d'autres te mettent face à elles.
Les gens doivent se rabaisser à ton niveau pour communiquer avec toi.

Anonyme a dit…

Insultes, infamies, absurdités résument ton blog.
Bon travail

Raphaël Zacharie de IZARRA a dit…

Anonyme,

La vertu, la dignité, le respect des convenances, des absurdités dites-vous ?

Vous en êtes arrivé, comme bien des décadents, à de profondes bassesses.

C'est malheureusement dans l'air du temps de dénigrer ainsi la vertu, de railler l'honnêteté, de tourner en dérision la religion, la chasteté, la sainteté et de promouvoir l'insolence, de défendre la pornographie, de revendiquer la vulgarité des moeurs...

Raphaël Zacharie de IZARRA

Raphaël Zacharie de IZARRA a dit…

Anonyme,

IL n'y a AUCUNE injure dans ce blog de haute volée et très bien tenu.

L'injure étant par nature stérile et imbécile, je la rejette catégoriquement. Ne serait-ce que par mon éducation je n'use jamais de l'injure, arme des faibles et des esprits sans argument.

Mais évidemment pour vous critiquer c'est injurier...
Raphaël Zacharie de IZARRA

Anonyme a dit…

Les débats sont abyssaux tout à fait digne de ta personne.

Raphaël Zacharie de IZARRA a dit…

Anonyme,

Je suis obligé de vous le dire : vous êtes vulgaire, malveillant, discourtois, irrespectueux.

J'aimerais que vous vous adressiez à moi avec plus de respect. Je déteste trop la mauvaise éducation. Nul n'a le droit d'adopter une telle désinvolture sous prétexte qu'il est derrière un écran.

Ce sont là mes normes, vous êtes certes libre de ne pas les accepter mais il faudra en ce cas que j'exerce contre vous cette même censure malhonnête que vous voulez exercer à l'égard de ma pensée saine. Censure pour censure, autant que ce soit pour une cause acceptable.

Je réponds volontiers à vos critiques, à condition qu'elles soient formulées sous une forme décente, courtoise, respectueuse.

C'est bien malheureux à dire mais de nos jours il faut rappeler certaines évidences alors que ces choses devraient aller de soi. Voilà encore, d'ailleurs, un effet dévastateur de cette corruption généralisée que je ne cesse de dénoncer. Ce système de dénaturés a fabriqué des générations d'homosexuels dénués de sens moral et totalement impudents.

Raphaël Zacharie de IZARRA

Anonyme a dit…

Tu es tellement bas qu'on s'écorche la gueule à essayer de t'écouter et on bouffe de la poussière à dialoguer.
Alors pour toute la bile que tu as déversée, pour tous les gens que tu as offensés, pour toutes les déviances dont tu fais l'éloge, j'attends tes excuses.
Je suis quelqu'un de bon et je serai prêt à les excepter.
Je combats la stupidité mais mon éducation m'a appris le pardon.
Le respect, ça se mérite!

Raphaël Zacharie de IZARRA a dit…

Anonyme,

Je me repens de défendre l'honneur, la dignité, la vertu, la droiture morale et je rends hommage aux maquerelles couvertes d'hermine qui défendent la LIBERTÉ DU VICE, aux pervers, aux pédophiles revendiqués et fiers de l'être (Cohn Bendit notamment) je rends hommage à ces gens pour leurs bienfaisances et le progrès social apporté à notre société grâce à ces belles âmes.

Je vous présente donc toutes mes excuses, Satan.

Raphaël Zacharie de IZARRA

Anonyme a dit…

J'irai sûrement en enfer.
Mais j'y resterai moins longtemps que toi.

Raphaël Zacharie de IZARRA a dit…

Anonyme,

Non je ne tolère pas les décadents, non je ne tolère pas les chantres du vice que vous incarnez.

Je suis un grand intolérant et très fier de l'être.

La tolérance n'est en soi pas une vertu.

Raphaël Zacharie de IZARRA

Anonyme a dit…

http://izarralune.blogspot.fr ou rendez-vous en terre inconnue chez les gros connard dégénéré de France.

Anonyme a dit…

Tu devrais participer à l'émission "strip-tease". On aime bien y faire des reportages sur les gens de ton QI.

Anonyme a dit…

Pour te rafraîchir la mémoire, les femens luttent contre la prostitution généralisée des femmes des majeurs et des mineurs en Ukraine.
Elles ont continué leur mouvement pour faire valoir leur droit de femme.
Mais tu peux pas comprendre, toi le franchouillard à 2 neurones.
Tu préfères dire de la merde et être à côté de la plaque sans même te renseigner sur les sujets dont tu parles.
C'est l'apanage des GROS CONNARDS.
Pour paraphraser, tu brûleras très très longtemps en enfer pour ta pure stupidité enfantine.

Anonyme a dit…

Trouve un boulot, tu glandes de trop

Raphaël Zacharie de IZARRA a dit…

Noble et très courageux anonyme,

Vos injures sont de trop.

Merci de respecter les règles élémentaires de la courtoisie.

J'ai le droit de dénoncer la perversité et l'immoralité des FEMEN, Vous avez le droit de vous tromper et de cultiver le vice et de défendre le crime, c'est une position idéologique comme une autre.

Mais vous n'avez pas le droit d'insulter les honnêtes gens de mon espèce. Il n'y aura pas d'autre avertissement.

Raphaël Zacharie de IZARRA

Raphaël Zacharie de IZARRA a dit…

Merci de me vouvoyer.

Anonyme a dit…

Tu attaques gratuitement, on t'attaque gratuitement.
Faut bien s'exprimer à ton niveau.

Raphaël Zacharie de IZARRA a dit…

Anonyme,

Vous plaisantez ?

GRATUIT le fait de dénoncer les crimes et vices des FEMEN ? Vous n'êtes plus du tout crédible.

Rien n'est gratuit dans mes textes et surtout dans celui-ci !

Et puis ce tutoiement désinvolte m'est très déplaisant...

Raphaël Zacharie de IZRARA

Anonyme a dit…

Te respecter c'est encore un peu trop demander.
On attend toujours tes excuses.

Anonyme a dit…

Le vouvoiement marque le respect et il ne t'est pas acquis.

Raphaël Zacharie de IZARRA a dit…

Je vous ai déjà présenté mes excuse, monsieur Satan.

Raphaël Zacharie de IZARRA

Raphaël Zacharie de IZARRA a dit…

Je comprends parfaitement la position du gouvernement russe à l'égard des dégénérés homosexuels et des vicieuses FEMEN.

Enfin un gouvernement ferme et INTÈGRE qui ne se laisse pas manipuler par des lobbys pervers !

Raphaël Zacharie de IZRARA

Anonyme a dit…
Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.
Anonyme a dit…

Et bien va faire un tour là-bas.
On aime les étrangers en Russie.

Un monsieur a dit…

Merci pour la finesse et la perspicacité des propos de Raphaël. de Izarra L'anonyme quant à lui n'est guère convainquant et d'emblée terrassé par ses attaques personnelles lamentablement grossières.

Au plaisir de lire vos prochains articles que je consulte avec assiduité.

St PIERRE a dit…

Attention ton CV n'est pas très bon et mon pote Satan se fera un plaisir de t'accueillir.
Ta haine envers l'humanité n'est pas très catholique.

Anonyme a dit…

tu parles, on dirait un magnétophone en boucle.
Zéro argument qu'il répète sans cesse.
NUL

Anonyme a dit…

Je comprends que c'est dur pour toi quand on est à côté de son sujet

Un monsieur a dit…

Anonyme, les seaux d'ordures que vous distillez dans ces commentaires sont le miroir de votre petite personne : vous vous dévrivez vous-même finalement. Sachez que vous avez tout d'un pervers narcissique qui sabote ceux qui vous dépassent de haut.




Un monsieur a dit…

Anonyme, les seaux d'ordures que vous distillez dans ces commentaires sont le miroir de votre petite personne : vous vous décrivez vous-même finalement. Sachez que vous avez tout d'un pervers narcissique qui sabote ceux qui vous dépassent de haut.

Anonyme a dit…

Raphael, tu ne signes plus tes articles?
T.T

Anonyme a dit…

On attends toujours des arguments construits de quelqu'un de renseigné sur son sujet ou si ça te dépasse, tes excuses .

Un monsieur a dit…

J'espère en tout cas, Rapahaël, que la gluante bêtise de cet anonyme ne vous atteigne pas, d'une part ce serait lui faire trop d'honneur car tel est son but : vous détruire, et d'autre part, il ne vous arrive pas à la cheville, pas même à la hauteur de l''épiderme de votre plante de pied :-)

Modeéez-le sans ménagement. Sa place est sur barbie.com

Encouragements à vous Raphaël Zacharie de Izarra, et merci de nous gratifier de vos brillants écrits.

Cordialement.

Anonyme a dit…

"la femelle est faite pour fermer sa gueule et obéir."
Raphaël Zacharie de IZARRA

Quel grand homme, quel humaniste!

Anonyme a dit…

"La femelle n'est rien du tout. Moins qu'un objet."
Raphaël Zacharie de IZARRA

Anonyme a dit…

"La femelle n'a aucun sens de l'humour."
Raphaël Zacharie de IZARRA

Anonyme a dit…

Tu peux commencer à t'excuser

Raphaël Zacharie de IZARRA a dit…

Un monsieur,

Je ne souhaite pas écraser mes adversaires mais au contraire les noblement élever à la hauteur de la vérité.

Je suis un chevalier, vous ne pouvez l'ignorer.

Je combats la vulgarité et la bassesse de mes vils contradicteurs dénués d'esprit chevaleresque en leur donnant l'exemple du respect mutuel, de la dignité, de la hauteur de vue.

Raphaël Zacharie de IZARRA

Anonyme a dit…

Monsieur De Izarra, sachez que votre texte "Terroriste" a été récité dans un bouge à Bruxelles il y une semaine accompagné d'un cello.

A la consternation et/ou amusement de certains, cela va sans dire.

Julien

Un monsieur a dit…

L'épée d'anonyme est tombée mille fois à terre, et vous lui permettez de la ressaisir, tel un vaillant chevalier :-))

Anonyme, vous êtes tellement primaire que vous prenez les provocations de Raphaël pour argent comptant, alors que son but est bien plus subtil que vous ne puissiez l'imaginer : par son côté caustique d'apparence subversive, il cherche à bousculer l'inertie de votre raison figée de bidochon médusé.

Raphaël Zacharie de IZARRA a dit…

Julien,

J'en suis ravi ! Avez-vous une vidéo de cet évémement ?

Qu'est-ce un "cello" ?

Raphaël Zacharie de IZARRA

Anonyme a dit…

Malheureusement non, l'acte poétique n'a pas été videocapturé. Il faut dire : cela s' est produit au quasi- débotté entre deux sessions musicales, a peine eu le temps de demander au violoncelliste ("cello" en anglais) de m'accompagner d'une stridence oppressante que quelques quidams se questionnèrent déjà quant à la chose. Si cela se fait je vous l'enverrais.

Un monsieur a dit…

Nombre total de pages vues sur IzarraLune :
163,250 !

Votre plume attise la curiosité, vous la maniez avec tact et suscitez un intérêt certain auprès de vos lecteurs par le piquant et la pertinence de vos mots.

Il y a ceux qui se délectent, et ceux qui s'offusquent : vous ne laissez pas indifférent, et c'est là l'une de vos nombreuses qualités.

Vous lisant depuis plusieurs années, je vous sais doté d'une souplesse d'esprit et d'un sens de la dérision hors du commun, ce qui couronne d'or votre personnalité intègre et profonde.

Parfois, certaines de vos opinions divergent des miennes, et quoi de plus normal après tout puisque chacun dispose de sa propre façon de penser, cependant vous présentez vos textes avec tant de finesse, d'intensité, de créativité explosive, que cela engendre réflexion, émeut et bouscule les neurones et c'est finalement un des grands plaisirs qu'offre la lecture.

Vous êtes un artiste. Quelqu'un qui en a.

Merci.

Dites, Anonyme,est ce que des gens s'intéressent à vous au point d'attirer des milliers de personnes ?

Raphaël Zacharie de IZARRA a dit…

Un monsieur,

Il y en a (beaucoup de gens en fait) que les éloges -publics ou privés- gênent.

Moi je les recherche ouvertement et les savoure infiniment...

Je m'en abreuve sans me lasser jamais, m'en nourris, m'en enivre.

Les éloges sont la source de mes inspirations, le feu sacré à travers lequel je puise mon génie izarrien. Comme tous les vrais IZARRA, je donne le meilleur de moi-même sous le radieux soleil de la FLATTERIE.

C'est sous les palmes que je rayonne.

Raphaël Zacharie de IZARRA

Anonyme a dit…

Faut bien donner à manger au cochon

Anonyme a dit…

Continuons de te citer:

"Je vis seul avec mon chien que je sodomise régulièrement. De toute façon je ne veux pas de gosse, je els déteste."

Raphaël Zacharie de IZARRA

Anonyme a dit…

"Il faudra quand même payer, sale égoïste de travailleur ! Je détsste les feignants, si je le pouvais je vous enverrais aux galères moi."

"Je suis inadapté aux activités professionnelles. "

Quel grand homme. Les gens doivent bosser pour te payer tes haricots!

Anonyme a dit…

"Le travail c'est pour les pédés. Ordures de salariés !"

Raphaël Zacharie de IZARRA

Anonyme a dit…

"A part critiquer les travailleurs, je ne sais de toute façon rien faire alors autant continuer à cracher sur ces salauds qui ne songent qu'aux vacances au lieu de bosser !"
… qui te paient.
Quel grand esprit!

Anonyme a dit…

"Le boulot c'est fait pour les minables"

Raphaël Zacharie de IZARRA

Anonyme a dit…

En fait si tu es contre l'avortement, c'est parce que ça crée un vide dans les finances publiques qui t'engraissent.

Anonyme a dit…

"Saletés de prolétaires, toujours des excuses pour ne rien foutre !"

Raphaël Zacharie de IZARRA

Anonyme a dit…

"Saletés de prolétaires, toujours des excuses pour ne rien foutre !"

Raphaël Zacharie de IZARRA

Raphaël Zacharie de IZARRA a dit…

Anonyme,

Vous vous trompez. Si je suis contre l'avortement ce n'est ps parce que "ça crée un vide dans les finances publiques qui m'engraissent", c'est juste parce que ça refroidit sensiblement les centrales électriques qui normalement devraient réchauffer les saucisses végétales des prudes constipées anticonstitutionnelles que sont les autruches autrichiennes de l'Australie.

Raphaël Zacharie de IZARRA

Raphaël Zacharie de IZARRA a dit…

Anonyme,

Encore heureux que ce sont ces gros feignants de travailleurs qui paient pour me nourrir ! Vous croyez peut-être que ce sont les beaux aristocrates de mon espèce qui vont le faire à leur place ? Ce serait vraiment le monde à l'envers s'il fallait vivre aux crochets de mes pairs ! Quelle drôle de conception du monde vous avez là mon pauvre !

J'en ai vraiment marre de ces salauds de travailleurs qui ne cessent de se plaindre de leur sort et de refuser de payer leur dû pendant que des beaux esprits comme moi attendent sagement leur salaire d'oisif dans un silence digne...

Raphaël Zacharie de IZARRA

Anonyme a dit…

"Saletés de prolétaires, toujours des excuses pour ne rien foutre !"

"la seule raison que mes mains sont propres et lisses de n’avoir jamais travaillé"

" je suis un cas social"

"Encore une couille molle qui se la joue grande gueule et petite bite. "

"c'est pour cela que je en travaille pas"

Raphaël Zacharie de IZARRA

Je trouve que tu donnes beaucoup de leçons pour quelqu'un à côté de la plaque.

Raphaël Zacharie de IZARRA a dit…

Anonyme,

Oui je donne beaucoup de leçons. C'est là mon rôle de bel oisif aux mains toujours lisses.

Je me respecte moi au moins : jamais je ne me salis les mains au turbin comme le font ces innombrables prolétaires tellement négligés...

Ils sont vraiment méprisables ces travailleurs aux mains calleuses ! Quelle horreur !

Raphaël Zacharie de IZARRA

Anonyme a dit…

c'est pas beau l'auto-censure

Anonyme a dit…


"la femelle est faite pour fermer sa gueule et obéir."

"La femelle n'est rien du tout. Moins qu'un objet."

Raphaël Zacharie de IZARRA

Un monsieur a dit…

"L'Anonyme est fait pour tout prendre au 1er degré"

Anonyme a dit…

Comme il est curieux de constater que les détracteurs de Monsieur de Izarra emploient volontiers à son égard le tutoiement habituellement réservé à la famille, aux amis, aux proches. Doit-on voir ceci comme une inconsciente adhésion à ses propos et ses idées?

Lorenzo de Vicari

Raphaël Zacharie de IZARRA a dit…

Lorenzo de Vicari,

En réalité ce que mes vils détracteurs détestent à travers moi, c'est la VÉRITÉ.

Moi je ne suis qu'un organe de la vérité, je suis neutre pour ainsi dire, je ne fais qu'énoncer des évidences.

La vérité est tout simplement tranchante, insupportable, offensante à leurs oreilles corrompues, c'est cela qui les enrage tant.

Moi je n'y suis pour rien. La vérité est indépendante de moi.

Raphaël Zacharie de IZARRA

Un monsieur a dit…

Bonjour,

A quand votre prochain texte Monsieur de Izarra. Il se trouve que je suis toujours impatient de découvrir vos nouveaux écrits.

Imaginez la tête de vos détracteurs si vous publiez ici la récente révélation que vous avez fait figurer sur votre page facebook.

Ce serait...

...croustillant !

Raphaël Zacharie de IZARRA a dit…

Un monsieur,

Le prochain texte dépend du bon vouloir de mes muses chéries.

J'ignore quand elles descendront me visiter...

Raphaël Zacharie de IZARRA

Un monsieur a dit…

Raphaël Zacharie de Izarra,

Les textes écrits par votre main révèlent que vous vous élevez vers le ciel lorsque vous êtes en compagnie de vos muses.

Je ne saurai que trop conseiller aux autres lecteurs qui tout comme moi se languissent de découvrir vos nouvelles créations, de visiter vos autres blogs dont les liens figurent en page principale, et notamment :

Abbé d'Amiens
http://abbesamiens.blogspot.fr/
à mourir de rire ! je suis fan.

et
Cruautés de la Saint-Valentin
http://cruautes.blogspot.fr/
absolument décapant.


Tout cela me rappelle les années 2003 ou 2004 ou j'ai lu pour la première fois l'un de vos texte, la touche très informelle de vos écrits m'a immédiatement plue.

Il s'agissait de l'histoire d'une famille rustique dont les seules joies existentielles étaient de se nourrir au pot-au-feu, ensuite vint la découverte de votre faire-valoir fictif : Richard Hault, vous êtes vraiment quelqu'un de très singulier, vos textes sont uniques, et vos muses exceptionnelles.

J'implore vos muses de vous réjoindre...

Tous mes encouragements pour la suite.

Raphaël Zacharie de IZARRA a dit…

Un monsieur,

Comme vous avez du goût ! Ha ! je vous félicite monsieur pour vos choix de lecture ! A nulle autre pareille, la plume izarrienne sait incendier les coeurs comme les mémoires !

Vous avez trouvé chez le grand IZARRA un authentique astre littéraire, une plume d'or, permettez-moi de vous le signifier.

Vous faites bien de signaler le lien sur les abbés d'Amiens. Mais il y a aussi les autres liens, tous les autres...

Raphaël Zacharie de IZARRA