jeudi 15 mai 2014

IZARRA, ROI DU BIDE

Je sais que je bide de manière systématique et implacable avec mes vidéos. De pire en pire, que ce soit sur DAILYMOTION ou sur YOUTUBE.

Et plus je bide, plus j'espère ne plus bidonner. Plus le nombre de visionnage baisse vidéo après vidéo, plus l’envie de refaire d’autres vidéos (malheureusement bidatoires) me brûle aux tripes !

Elles sont bien soporifiques mes vidéos, n'est-ce pas ? Moi-même elles m'endorment. Alors pourquoi ? Pourquoi m'ingénier à répandre sur la toile ces  somnifères filmiques ?

Je sais que je pourrais faire d’autres coups d'éclat comme avec la vidéo intitulée “IZARRA VOUS EMMERDE” en flattant les goûts vulgaires du grand public, pourtant je ne succombe pas à cette tentation. Je l’ai fait une fois. J'ai voulu vérifier si en faisant des bras d’honneur et en criant des injures cela marcherait...

Le buzz fut effectivement au rendez-vous, même s'il fut relativement modeste.

Pour autant, je ne souhaite pas continuer à faire ce genre de réussite certes amusante mais stupide, facile et stérile.

Je continue donc mes vidéos izarriennes, débitant jour après jour mes textes, un à un, infatigablement, follement, débilement aux yeux de certains, peu m’importe, je veux faire du chiffre, même pour sembler négatif, quitte à passer pour le roi des faiseurs de vidéos bidatoires.

J’ai parfaitement conscience d’ennuyer la plupart des gens avec mes vidéos, moi-même elles m’ennuient, quand je les regarde. Je sais me remettre en question, j’ai conscience que mes interprétations sont souvent soporifiques mais je n’ai toujours pas le talent de comédie, d'interprétation. Quelques rares vidéos sont à peu près satisfaisantes, le reste est assez lassant , voire franchement ronronnant.

Que voulez-vous ! Je continue malgré tout à produire des vidéos que 10, 20 personnes seulement visionneront, et encore même pas jusqu'au bout.

Tout cela est parfaitement irrationnel.

12 commentaires:

Anonyme a dit…

En ces temps de bêtises banalisées et popularisées, nous vous remercions pour votre contribution dans la catégories de la bêtises à particule et nous vous décernons la palme d'honneur du personnage le plus exécrable qui soit.

Raphaël Zacharie de IZARRA a dit…
Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.
Raphaël Zacharie de IZARRA a dit…

Anonyme,

Quel honneur vous me faites !

Etre détesté des ruminants humains est pour moi très gratifiant.

Raphaël Zacharie de IZARRA

Anonyme a dit…

Izarra n èst pas le bouffon du roi
Il a l èxpression des maux de la societe moderne Il ne fait pas plaisir a tout le mode Il se fait plaisir Rien d``anormal Cèst pas un debat politique ou des intervenants sont opposes Dans son genre le spectacle est souvent en VERT & contre TOUS

Anonyme a dit…

Mr de Izarra,
vos chères étoiles ne vous amèneront aucune gloire.
Peine perdue.
Personne n'a jamais réussi à rendre la sagesse glamour.
Vous même l'admettez : faisant votre autocritique et devenant votre propre spectateur, vous vous trouvez ennuyeux. Qu'y pouvez vous ? Rien. Je vous trouve néanmoins courageux de vous exprimer ainsi 'à découvert' tant le nivelage des pensées est féroce. Concentrez vous sur vos chères étoiles, faites les nous approcher. Ne versez pas forcément dans la polémique stérile ou -pire- la provocation pour faire le 'buzz'. Je le répète, concentrez vous sur vos chères étoiles pour les montrer à qui aura la bienveillance de bien vouloir vous prêter l'oreille...

Mes respects,

Raphaël Zacharie de IZARRA a dit…

Anonyme,

Rassurez-vous, les vanités de ce monde, je ne les prends pas si au sérieux...

Certains pensent que je cours vraiment après ces chimères passagères. En réalité seules les intemporelles clartés me font chanter.

Le reste n'est que de l'amusement, c'est à dire une salutaire prise de distance déguisée en premier degré.

Je fais le clown ici et là pour mieux faire briller le ciel, par ailleurs.

Raphaël Zacharie de IZARRA

Anonyme a dit…


C'est ce qu'on dit quand on essaie de se rattraper aux branches.

Tu es un naufrage intellectuel.

Raphaël Zacharie de IZARRA a dit…

Anonyme,

Admettons que le grand et formidable IZARRA soit à vos yeux un "naufrage intellectuel", comme vous dites.

Oui et alors ?

Les belles vérités ou autres "mirages intellectuels" (selon certains) que je mets en avant ont le mérite d'exister, que cela vous plaise ou non.

Tandis que mes détracteurs n'opposent que leur (anonyme) néant argumentatif à mes vertigineuses constructions.

Raphaël Zacharie de IZARRA

Anonyme a dit…

il faut de tout pour faire un monde.
Quand beaucoup essaie de tirer l'intellect général vers le haut, il y a des gens comme toi, qui pèse dessus et l'effondre vers le bas pour ainsi atteindre un juste milieu; un équilibre.
Plus il y aura de gens éduqué, plus il y'a aura des aberrations comme ce blog…
Dommage

Raphaël Zacharie de IZARRA a dit…

Anonyme,

En effet il faut de tout pour faire un monde, même des gauchistes dégénérés pro-homosexualité se prenant pour de fins humanistes sous prétexte qu'ils défendent l'enculage entre hommes...

Raphaël Zacharie de IZARRA

Anonyme a dit…

De biens belles paroles qui te siéent si bien…
Il est si facile de te sortir de ton voile vertueux et élitiste.
Quel fort esprit faible.

Anonyme a dit…

Vous êtes si exécrables comparés au Maître, vous n'êtes rien de plus qu'une bande de cloportes se cachant derrière leurs écrans de peur d'affronter le Maître dans un face à face qui vous serez fatal. Les âmes éclairées elles seules perçoivent l'ultime savoir que le Maître inculque à ses fidèles lecteurs.