lundi 30 juin 2014

1061 - Les étendus

J’aime la paix des cimetières.

Parmi les défunts, au-dessus de leurs restes gisant sous le marbre, plane une grande sérénité. Là, tout est égal. Plus de conflits, de hiérarchie ou de faux-semblants entre les étendus.

Des os jaunis émane le calme : ils sont l’écume de la fosse, l’azur du gouffre, les fleurs du néant, la neige du caveau. 

Comme des nuages sous la terre.

Je cherche le silence et la clarté des nécropoles. Je suis à mon aise dans la vérité des tombeaux. Leur affable froideur me rappelle que le pain de l’âme est dans le repos, le retrait, la méditation, non dans le vacarme du monde.

Les champs sépulcraux sont pour moi des poèmes de pierres, et la cendre des ensevelis est un invisible firmament qui m’éclaire intérieurement. 

Dans cette poussière ultime, à travers cette “poudre des morts”, au-delà des ossements, de la ruine des corps, je vois des soleils qui irradient. 

6 commentaires:

Stella Anna a dit…

J'aime quand vous écrivez de la Littérature, j'aime votre Poésie, mais lorsque votre plume ensemence mon esprit de Lumière, la on se trouve au-delà des mots.
Liliana

Stella Anna a dit…

https://www.youtube.com/watch?v=qeHkSRpbDXw

Stella Anna a dit…

"Notre Dame qui nous protège, nous Te remercions"

https://www.youtube.com/watch?v=SUzbkK82__c

Stella Anna a dit…

https://www.youtube.com/watch?v=2SZTzErg-QM

Stella Anna a dit…

" Etranger, errant et sans abri, c'est Ton royaume que je veux, Seigneur "
https://www.youtube.com/watch?v=K80DwzkTuMQ

Stella Anna a dit…

https://www.youtube.com/watch?v=-H0E7ePaJng&feature=youtu.be