dimanche 13 juillet 2014

1062 - Je suis chrétien pratiquant

Je suis chrétien pratiquant.

Je vais à la messe tous les dimanches, droit dans ma cape, le front éclatant, le regard fier, le pas sonore, sûr de moi. En représentation extérieure, en communion intérieure : mes artifices pour les humains, mon âme pour Dieu.

Fervent adepte de l’église catholique, apostolique, romaine, une fois par semaine je pousse la porte de la cathédrale du Mans avec ostentation, voire volontaire fracas : je suis chrétien pratiquant et tiens à ce que cela se sache.

Pèlerin de la lumière, j’aime briller parmi les autres fidèles qui n’ont pas mon panache : je me place toujours au premier rang, laissant les humbles frissonner de froid et ternir d’insignifiance au fond de l’édifice. Moi je veux avoir la face éclairée par les plus gros cierges et m’enivrer de l’encens près de l’autel.

Je suis chrétien pratiquant.

Mêlant sans complexe religion et politique, ces deux flammes n’étant point incompatibles et même nécessairement imbriquées, je bénis le Ciel, maudis le gauchisme et le mariage entre sodomites.

Lorsque je baise publiquement le saint crucifix je n’omets pas de cracher tout aussi publiquement -et avec rage- sur le LGBT, le féminisme et autres infamies pro-avortements et anti-catholiques. Le bénitier à ma droite, les objets de ma fureur à ma gauche.

C’est que je suis chrétien pratiquant, moi !

Je ne suis pas un croyant-potiche. Ce que je dis, je le fais : de miel sous les pieuses paroles du prêtre, de fer dans le monde. J’applique chrétiennement les préceptes salubres de mon clocher.

Je ne sais guère chanter les psaumes religieux mais sais faire entendre ma voix : je viens personnellement faire des reproches à l’évêque pour sa mollesse au sortir de chaque célébration dominicale. Et puis d’abord je ne supporte pas que sa mitre me dépasse d’une tête ! Mais ça, c’est plus personnel.

Certains disent que je suis un fidèle plein de scandale avec d’inutiles arabesques verbales et trop de rigidité morale et que cela est fort peu chrétien de ma part. 

Je suis tout simplement chrétien pratiquant et cela déplaît aux tièdes bêlants qu’ils sont...

Moi je vais à la messe le dimanche pour me ressourcer mais aussi pour m’afficher (sinon, autant demeurer chez soi à prier seul dans sa chambre.) Et, accessoirement, observer. Je ne suis pas un pion sec, un bigot étriqué ou un robot programmé pour l’imbécile immobilité. Moi je suis un humain total sans retenue ni hypocrisie qui ne renie pas sa nature cosmique : un mélange d’onde pure et de lave joyeuse.

Tantôt mon oeil scrutateur s’attarde avec curiosité, amusement ou réflexion sur tel notable recueilli, tel épicier agenouillé, tel ivrogne en quête de rédemption, tantôt déshabille discrètement quelque bourgeoise créature tout en toilette, qu’elle soit généreusement chapeautée ou sobrement apprêtée. Parfois lorsque le sermon devient ennuyeux, je soupire avec un mépris faussement rentré et des têtes réprobatrices se tournent vers moi. Effet garanti qui me comble de satisfaction.

Je me désole d’ignorer l’art du chant car j’aimerais être, de toutes les ouailles, la plus magnifique cloche.

Je suis chrétien pratiquant et par conséquent pas un frileux, pas un douceâtre, pas un timide.

23 commentaires:

Ana Theodora a dit…
Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.
Anonyme a dit…

"la femelle est faite pour fermer sa gueule et obéir."
"La femelle n'est rien du tout. Moins qu'un objet."
(Raphaël Zacharie de IZARRA)
Je croyais que la religion chrétienne était une religion de respect envers l'Humain.
Comme tout extrémiste, tu modules tes dires comme ça t'arrange.
Quelle grand homme!
Quelle petite tête!

Anonyme a dit…

Raphael, à défaut d'être la plus magnifique cloche; tu es la cloche la plus magnifique.

Raphaël Zacharie de IZARRA a dit…
Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.
Raphaël Zacharie de IZARRA a dit…

Anonyme,

Je vais même plus loin : la femelle est moins que moins. Pire qu'une vache.

ET encore, je pèse mes mots.

Raphaël Zacharie de IZARRA

Ana Theodora a dit…
Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.
Ana Theodora a dit…
Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.
Ana Theodora a dit…
Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.
Anonyme a dit…

"la femelle est faite pour fermer sa gueule et obéir."
"La femelle n'est rien du tout. Moins qu'un objet."
"la femelle est moins que moins. Pire qu'une vache."
(Raphaël Zacharie de IZARRA)

ça fera te fera un superbe épitaphe digne des grands de ce monde

Ana Theodora a dit…
Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.
Ana Theodora a dit…
Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.
Ana Theodora a dit…

Pour anonyme: c'est la "femelle" dont Raphael parle et qui doit "fermer sa gueule", pas la femme , crée par Dieu ayant la même capacité d'aimer, raisonner et s'exprimer que l'homme. C'est de l'HUMOUR simplement de l'humour dans ses propos "misogynes". L’âme est faite de la même matière autant pour l'homme que pour la femme et il est le premier a le savoir.
Liliana

Ana Theodora a dit…
Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.
Raphaël Zacharie de IZARRA a dit…

Anonyme,

J'ajoute que la femelle qui est pire qu'une vache ne doit pas avoir le droit de vote en vertu du fait que c'est un animal très inférieur à l'homme.

Raphaël Zacharie de IZARRA

Denis de Dieuleveult a dit…

Merci !

Anonyme a dit…

"Moi je vais à la messe le dimanche pour me ressourcer mais aussi pour m’afficher" : vous me faites pensez à Tartuffe de Molière. Lisez le livre et vous comprendrez bien vite où je veux en venir. En plus, vous êtes sexiste et homophobe : sérieusement, les personnes comme vous sont le cancer de la France.

Anonyme a dit…

AaAAaaghaa aaghaa aga. Aghaaagaaa aghaa gato.
AgAgaaaAAgGGaAAA Agaa.
Voilà c'est dit.

Raphaël Zacharie de IZARRA a dit…

Anonyme,

Et c'est bien dit !

Raphaël Zacharie de IZARRA

Jesus Christ a dit…

Ma pauvre brebis égarée…
Tu mènes une bien mauvaise vie terrestre.
Tu iras sûrement en Enfer te purifier pendant quelques milliards d'année avant d'espérer entrevoir un rayon du Paradis. A moins que tu n'erres dans les limbes pour l'éternité…

Jesus Christ a dit…

La sottise et la vanité sont compagnes inséparables

Raphaël Zacharie de IZARRA a dit…

LES JUIFS SONT AUSSI DES NAZIS

(Texte de mon frère Xavier de IZARRA)

Le peuple élu par Dieu (... rien que ça !) est raciste comme le sont les nazis : ils s'imaginent que leur race est supérieure aux autres races.

La mission des juifs sur Terre serait d'éveiller les goys vers la vérité. Ah ah !! quelle vérité ? Mission confiée par qui ? Ben par Dieu pardi, il y a 6 000 ans environ !

Pour les juifs, les goys sont des sous-hommes avec qui il ne faut surtout pas se reproduire. Les maris successifs d'Anne Sinclair par exemple sont tous juifs. Un fille qui épouse un goy est une catastrophe, une espèce d'épreuve envoyée par Dieu.

Les musulmans, les chrétiens, les athées et la plupart des religieux croient également que leur religion est supérieure aux autres.
Les (ou "des" ) musulmans égorgent sans vergogne les chrétiens puisque pour eux ce sont des sous-hommes.

Les chrétiens feraient la même chose s'ils en avaient le pouvoir. Leur tolérance affichée d'aujourd'hui n'est pas due à leur sagesse, mais à leur impuissance.

On retrouve aussi cette forme de racisme chez la plupart des groupes ethniques, des peuples, des nations et même des groupes professionnels. Je pense notamment aux psys.
Soral dénonce cette forme de racisme. Ce que tu appelles chez lui de l'antisémitisme est en fait une lutte contre la mainmise d'un groupe humain sur un autre. Il envoie chier autant les sionistes que les impérialistes américains ou communistes.

Les juifs sont racistes, mais ni plus ni moins que les autres. Les Palestiniens le sont tout autant. Donne leur les armes des Israéliens et ils écraseront leurs voisins, les athées, les chrétiens, puis les autres, etc.

Le monde est un vaste champ de guerre où s'affrontent des gens qui se croient tous supérieurs aux autres.

Xavier de Izarra

G. Zacharie de Izarra a dit…

Tout ce que je vois sur ce blog est contraire aux principes même de la religion catholique.

Un article comme ça ne peut être que de l'ironie - ou de la bêtise crasse. je ne pense pas qu'il soit la peine d'y répondre.

Raphaël Zacharie de IZARRA a dit…

Ce qui fait ma grande force, c'est mon extrême franchise.

La vérité déplait aux imposteurs et aux corrompus.

Raphaël Zacharie de IZARRA