lundi 8 septembre 2014

1074 - Apologie de la chrétienté et de l'hétérosexualité

Hétérosexualité, christianisme, machisme, apologie de la noblesse et esthétisme définissent, grosso modo, l’auteur de ces lignes.

Moi Raphaël Zacharie de IZARRA, petit aristocrate de province conscient de ma valeur et délicieusement imbu de ma personne, et par ailleurs sain d’esprit, suis particulièrement allergique à l’homosexualité masculine, sensible aux chants de messe chrétiens, me pose en défenseur des privilèges de la naissance. Admiratif et respectueux des porteurs de particule, épris de beauté, répugné par le féminisme, je cherche à bien montrer au monde que je suis homophobe, catholique pratiquant, royaliste, anti-avortement, esthète et plume d’exception pour couronner ce tableau qui, reconnaissons-le, ne manque pas de panache...

L’apologie de l’homosexualité -et l’athéisme républicain qui va souvent avec (que l’on appelle “laïcité”, une invention de mécréants)- me met en révolte.

La femme, je ne la souffre qu’en posture traditionnelle : en robe longue d’amante onirique ou en tablier de ménagère. Soumise, docile, honnête, éduquée, telle devrait être la femme basique. Le rôle de l’épouse n’est, selon moi, pas de faire de la politique mais de passer la serpillère au foyer.

Je suis un croisé de la phallocratie, un prophète de la flamme chrétienne ravivée,  le messie de l’anti-homosexualité.

Je souhaite délivrer notre France de la perversité anti-chrétienne, anti-royaliste et anti-esthétique de ceux qui la souillent, la corrompent et la dénaturent, je veux parler bien entendu des puissants et malfaisants lobbys féministes et sodomites rééduquant la jeunesse selon leurs critères délirants d’inversion des valeurs chrétiennes.

Ces flammes saintes qui ont fait notre monde, évangile universel de règles et de normes basées sur la vertu, la soumission heureuse aux bienfaisantes lois cosmiques et le bon sens commun.

Je veux parler de cette adhésion quasi innée à ces décrets célestes ayant édifié nos aïeux dans une âpre et fructueuse probité morale et brûlante ambiance de vérité (aspirations de toute âme décente), ce qui fut leur véritable ciment social et authentique azur spirituel, et érigé nos cathédrales dans la lumière des feux intérieurs.

Aujourd’hui on ne croit plus en Dieu, on rend un culte fervent à l’homosexualité. On ne respecte plus la Croix, on se prosterne devant le sexe. On ne chante plus le Ciel, on l’outrage dans un républicain éclat de rire général.

Hétérosexuel, chrétien pratiquant, anti-féministe, contre l’avortement, pour la promotion  du vrai, du bien, du beau, ainsi je me présente, désarmant de vérités oubliées, à l’Humanité.

VOIR LES DEUX VIDEOS :

https://www.youtube.com/watch?v=LfwDwWq3mwo&feature=youtu.be

http://www.dailymotion.com/video/x4gl22s

https://www.youtube.com/watch?v=UbXuGlBNPeo&feature=youtu.be

http://www.dailymotion.com/video/x3nzy13

https://www.youtube.com/watch?v=ACERZ6sNMLU

Aucun commentaire: