lundi 22 septembre 2014

"AGRESSION" Á NANCY : BROUTILLE MÉDIATISÉE

La vidéo est insignifiante.

Je ne vois pas là une "agression" véritablement mais une de ces épreuves anodines du temps de l'adolescence.

Le sort de nous tous au quotidien est également fait de ces petites contrariétés et menues injustices. Et même de bien d'autres souffrances autrement plus cinglantes que ces risibles chiquenaudes !

Pas de quoi faire un fromage de ces trois tapes sur la pommette !

Cette "agression" est finalement une broutille. Je dirais même que c'est un incident formateur, un événement ordinaire -voire nécessaire- de la post-puberté qui contribue à forger les tempéraments.

Criminaliser l'apprentissage social de l'âge initiatique est indigne d'une société responsable. C'est vraiment faire une montagne pour des ronds de fumée ! Notre justice n'a-t-elle rien d'autre à faire que de s'emballer pour du vent ?

Cet incident est réellement inconsistant. La jeune indélicate ayant “giflotté” sa “victime” mériterait même d'être félicitée pour avoir contribué à l’avoir rendue un peu pus forte cette mollassonne pleurnicharde (qui d'ailleurs n'avait pas à regarder de travers cette fille, mais ceci est une autre affaire).

Cette adolescente ayant reçu trois pichenettes sur la joue en verra d'autres dans le futur, croyons-le bien ! Et souhaitons-lui d'ailleurs longue vie avec toutes les épines édificatrices que cela comporte fatalement...

S'il fallait avertir la police et les médias à chaque petite adversités de l'existence, les journaux seraient pleins de gros titres du genre "SCANDALE : IL SE COINCE LE PETIT DOIGT DANS SA FERMETURE-ÉCLAIR ET UN PASSANT A RIGOLÉ !"

Cette société dévirilisée qui s'alarme aussi démesurément pour de telles peccadilles devient décidément de plus en plus infantile !

Raphaël Zacharie de IZARRA

VOIR LA VIDEO :

https://www.youtube.com/watch?v=4AtklEgQRb8&feature=youtu.be

5 commentaires:

Anonyme a dit…

Donc si je te croise et que je te traite de la sorte tu trouvera sa normal et même tu me remerciera......

Raphaël Zacharie de IZARRA a dit…

Pas "normal" mais formateur, en effet..

Raphaël Zacharie de IZARRA

Anonyme a dit…

Votre but étant de faire parler de vous et de montrer inutilement votre tronche sur le net !
Encore un qui se prend pour le messie et qui fait des blogs délirants de paranoïa et de débilités.
Vous n'êtes qu'un bouffon

Anonyme a dit…

Anonyme, vous venez sans doute de faire le plus beau compliment qui soit à Monsieur de Izarra en le traitant de Bouffon. Sans vouloir ici faire un cour d'histoire, ce personnage du bouffon a pour mission de faire rire et d'être insolent. Surtout il est le seul à pouvoir se moquer du souverain sans conséquence pour sa vie (quoi que). Mais surtout, le rôle de bouffon (qui suivait une formation)était réservé à des hommes d'esprit, sachant manier l'ironie et la satire. Il est tant indispensable que tous les grands souverains avaient le leur, qui savait à travers ses pitreries se moquer des travers et défauts de son roi ou Prince. Continuez mon cher Monsieur de Izarra, vous êtes un formidable Bouffon
Lorenzo de Vicari

Raphaël Zacharie de IZARRA a dit…

Lorenzo de Vicari,

Je dirais même : je suis le bouffon du roi et le ROI des bouffons.

Raphaël Zacharie de IZARRA