jeudi 13 novembre 2014

MICKAËL JACKSON TOUJOURS EN VIE !

Un peu partout sur le web on soutient que le “roi de la pop” serait encore de ce monde, caché en un lieu secret du globe, tranquillement en train d’observer nos réactions à son départ en juin 2009 et de préparer son fracassant retour...

Info farfelue ?

Comme tout quidam raisonnable et intelligent, je n’avais jamais accordé le moindre crédit à cette ineptie. J’étais surtout amusé d’entendre les théories fumeuses des tenants de cette histoire à sommeiller debout, étonné de constater l’ampleur de la crédulité populaire, curieux de connaître la psychologie de ces naïfs gobant si facilement cette imbécillité sonnant comme un hoax, une légende urbaine.

Jusqu'au jour où...

Jusqu'au jour où comme quelques centaines d’individus sur Terre, je fus mis dans la confidence. Je suis un des rares élus à savoir. Et ce n’est pas un hasard. Une fois le contexte éclairci, tout s’explique, tout s’enchaîne dans une logique lumineuse avec une force implacable

Des agents de puissants pouvoirs alternatifs (à ne surtout pas confondre avec des contre-pouvoirs) -américains pour l’essentiel- ont pris contact avec moi, m’invitant en tant que médiateur français et apologiste des vérités officieuses, à construire l’édifice qui fera triompher une cause majeure à l’échelle planétaire (elle sera révélée en temps venu) pour laquelle le mythe de la mort de Mickael Jackson a été fabriqué de toutes pièces. 

Pourquoi moi spécifiquement ? Un choix stratégique pensé en haut lieu et orchestré depuis les entrailles d’une obscure mais très réelle et très active sorte de “CIA bis” peu ou pas connue du grand public américain, encore moins du reste du monde. Moi comme tant d’autres dans plusieurs pays. 

J’ai été sélectionné pour ce programme, pour me rallier au cercle des défenseurs de la version selon laquelle Mickael Jackson ne serait pas mort, moi qui avant cela prenais ces perplexes pour de doux délirants... Maintenant j’en fais partie. Et pour d’excellentes raisons. Je veux dire, je ne suis pas de ceux, très nombreux, qui adhèrent à cette version par simple contamination paramédiatique, sans preuve, avec la foi du charbonnier, non. 

Moi je fais partie des quelques centaines de personnes sur la planète non pas qui croient mais qui SAVENT.

Nous sommes évidemment pris pour des hurluberlus aux yeux de la presse de référence et des esprits sérieux en général. J’ai été choisi moi aussi, justement pour la raison que, comme les autres colporteurs de l’incroyable information, comme les autres déclarant connaître la vérité, comme ces anonymes affirmant avoir eux aussi été mis dans la confidence et oeuvrer pour la réalisation d’un vaste projet commun, en relayant l’inouï je deviens à mon tour aussi peu crédible que ces gens. 

Donc insoupçonnable, délaissé par les médias, c’est à dire libre de mes actions, de mes écrits. Mon chemin vers l’éclatant sommet est totalement ouvert, sans nul obstacle. Alors même que je déballe publiquement l’affaire, je provoque le rire général ou le mépris dû aux inventeurs d’idioties. Voire la pitié de ceux qui voient en moi une pauvre âme en quête de vulgaire publicité...

Au départ j’étais déjà très contesté pour mes prises de position aiguës et les révélations impopulaires que j’ai eu le courage d’écrire noir sur blanc : c’est pour cela précisément qu’aux yeux des responsables de cette audacieuse entreprise je suis un allié de choix. Aisément repérable, qui plus est, en dépit de mon relatif anonymat.

Ces présents mots, ici-mêmes, seront tournés en dérision et c’est exactement le but recherché. Cela fait partie du plan. Seuls les êtres préparés passeront le filtre des apparences. Les autres, éléments préjudiciables à cette intrigue, doivent en demeurer momentanément éloignés. La sélection s’opèrera naturellement. Et, s’éveillant, se réveillant, s’adaptant à la nouvelle réalité, ils accèderont tout comme moi à la source de cette divulgation controversée et participeront à l’élaboration du processus (entrepris au nom d’intérêts universels, nobles, supérieurs). C’est une Alliance qui se compose en termes exceptionnels.

Nous sommes, nous les “sachants”, nous les moqués, nous les “fous”, les éclaireurs du principe en marche. Ce texte sous ses dehors faussement fantaisistes est destiné à sensibiliser de nouveaux alliés qui, même s'ils l'ignorent encore aujourd'hui, concourront eux aussi à ces événements futurs.

Tout commencera, et tout commencera vraiment, je vous l’annonce, le jour où, à des fins profitables pour l’Humanité entière, la supercherie sera pédagogiquement dévoilée par Mickaël Jackson lui-même, revenu sur la scène des vivants.

Aucun commentaire: