dimanche 4 janvier 2015

RÉACTION RÉVÉLATRICE D'UN MAIRE Á PROPOS DES ROMS

Si le maire de Chamlplan refuse l’inhumation d’un bébé rom ce n’est évidemment pas une réaction gratuite. A la base il y a un vrai problème par rapport à cette communauté universellement détestée des honnêtes gens. 

On ne méprise pas des catégories de gens pour rien. 

Le problème n’est pas chez le maire refusant une sépulture à une défunte infante rom, lequel maire n’est que l’antenne de la pensée générale, le problème est, à la base, chez les Roms eux-mêmes.

Quel crétin serait prêt à confier ses économies à une famille de Roms ? Quel naïf accepterait de confier les clefs de sa maison à des Roms lors d’une longue absence ? Quelle belle âme charitable serait assez inconsciente pour inviter chez elle des Roms sans cacher son argent ?

Je constate que la population française dans sa grande majorité, et j’en fais partie, rejette la communauté rom, soupçonnée de malfaisances (mendicités “industrielles” et vols sous diverses formes).

Si les Roms étaient des gens bienfaisants, philanthropes, qu’ils ne traînaient pas cette déplorable réputation, malheureusement fondée, de voleurs, d’escrocs et d’éternels mendiants professionnels, nul ne les mépriserait et le maire de Champlan, caisse de résonnance du peuple, aurait accepté la sépulture au nouveau-né.

Conclusion : éduquons les Roms, élevons leur niveau d’instruction, apprenons-leur les vertus et bienfaits de l’honnêteté, de l’intégration.

Qui montre les crocs au lieu de sourire ne se fasse pas d’illusions !

Ou, en l’occurrence, qui depuis des générations exhibe à des sédentaires proprets ses pieds mal chaussés au lieu de jolies semelles ne doit pas s’attendre à recevoir de leur part autre chose que des coups de pieds au cul !

C’est au va-nu-pieds de faire l’effort de se couvrir la cheville en société et non au citadin éduqué de singer le saltimbanque crotté.

C’est cela, l’intégration.

Cela dit personnellement je n’ai rien contre les souillons mal chaussés, et je trouve même cela gentiment folklorique, j’en ai essentiellement contre les oiseaux de passage mal éduqués ne sachant pas vivre en intelligence avec leurs semblables ayant poliment nidifié.

6 commentaires:

Anonyme a dit…

Un enfant a été laissé se décomposer, sous les yeux de sa mère pendant 10 jours. Quelqu’un, un Français éduqué, a pu décider ainsi au nom du bien et de l’honnêteté, au nom des impôts. Le vrai problème n’est pas la communauté Rome, mais la déchéance morale des gens qui se disent civilisés. Pour éduquer l’ethnie Rome, éduquons, de toute urgence, nous-mêmes au sens du respect des sentiments de l’autrui.

Raphaël Zacharie de IZARRA a dit…

Anonyme,

Parce que vous pensez sincèremment que les Roms vivant comme des marginaux se préoccupent de votre sort, eux ?

Vous êtes un doux rêveur...

Raphaël Zacharie de IZARRA

Anonyme a dit…

Monsieur de IZARRA,

Et parce que les Roms vivant comme des marginaux ne se préoccupent point de mon sort, eux, laissons-les, donc, crever dans les rues, tirons, comme vous le faites dans ce texte honteux, la conclusion que c’est leur mauvais caractère de voleurs et non pas la déchéance humaine, la cause de la décision d’un maire d’enseigner à une mère les états de décomposition d’un cadavre sur son propre bébé. On les éduque, oui ! On est, pourtant, sur le blog d'un bel esprit ! TRISTE !

As Hali Sallam Danam

Raphaël Zacharie de IZARRA a dit…

Anonyme,

La meilleure façon d'aider à leur faire prendre conscience qu'ils doivent changer en bien, c'est en effet de les laisser crever dans la rue. Ca s'appelle la pédagogie de terrain. Et c'est radical.

La nature agit semblablement à l'égard des êtres faibles : elle les force à s'adapter aux conditions extérieures. L'adaptation, c'est ce qui sauve, renforce, élève.

Evidemment, ceci n'est pas un discours politiquement lisse d'un gauchiste frileux...

Raphaël Zacharie de IZARRA

Anonyme a dit…


Non,, ceci n'est pas un discours politiquement lisse d'un gauchiste frileux...est-ce la preuve que c’est un discours positif ? Entre HUMAIN et GAUCHISTE FIELEUX il y a une légère différence, comme entre SORDIDE CRUAUTE et PEDAGOGIE DE TERRAIN, d’ailleurs. Si vous pensez que pour évoluer il faut devenir une pierre sans âme, amour ou sensibilité, je ne serai jamais d’accord. L’homme , doué de compréhension et empathie est une partie de la nature, que je sache.

Sylvain SAÏD a dit…

Bonjour,
Avez-vous connu la Yougoslavie d'avant la guerre? Moi oui. J'y ai vu des Roms, travailleurs journaliers, qui étaient considérés comme indispensables pour exercer des métiers que les yougoslaves refusaient d'exercer (Cueillette des fruits de saisons, entre autre). Cette communauté était respectée de tous...