lundi 16 février 2015

1098 - L'hétérosexualité est un vice, l'homosexualité une vertu

La promotion de l'hétérosexualité devrait être interdite au profil de la seule promotion de l'homosexualité...

Il faut glorifier encore et toujours les pratiques sexuelles entre hommes, répandre dans toutes les couches sociales la douce subversion des moeurs sodomites !

Aujourd’hui l’Education Nationale sensibilise nos enfants aux passions de l’inversion sexuelle dés la maternelle, et c’est une excellente chose. “Papa porte une jupe”, quoi de plus normal dans un monde progressiste ?

La culture gay doit définitivement s’enraciner dans les petits cerveaux de nos chères têtes d’androgynes.

Inculquer aux héritiers de nos idéaux super égalitaires et dégenrés qu’ils ne sont ni des petits garçons ni des petites filles, leur marteler pédagogiquement, dans un esprit tout républicain, que leur sexe physique ne détermine pas leur genre et qu’ils peuvent même, s’il le veulent, porter à la fois les attributs de Mars et de Vénus, telle est la priorité des priorités...

Les futurs mariés homosexuels de notre pays doivent bien comprendre, avant même d’atteindre l’âge de raison, de puberté, que leur sexe est interchangeable, que le déterminisme des genres est une imposture de la Nature, une pure oppression déiste arriérée dont il faut s’affranchir de toute urgence : il n’y a pas de dieu, si ce n’est le dieu de l’homosexualité et les lois du Cosmos sont faites pour être violées par les lois des hommes.
L’école maternelle, puis l’école primaire, sont là pour initier nos poupons à ces réalités suprêmes. C’est même une urgence civilisationnelle. Il faut impérativement HOMOSEXUALISER la société française !

Quant à l’apprentissage de l’orthographe, c’est une chose parfaitement secondaire.

Voire ignominieuse.

En effet, il ne faut surtout pas établir de discrimination entre les élèves. D’ailleurs l’orthographe doit elle aussi être nivelée (c’est dans les projets des philanthropes de notre gouvernement) afin que chacun puisse avoir le droit d’écrire selon sa fantaisie et non selon des règles traditionnelles aussi rétrogrades que discriminantes ! Le vrai progrès c’est de faire correspondre l’orthographe aux nouvelles exigences intellectuelles de nos adolescents dont l’esprit a été reformaté par leurs écrans, et non de tenter de faire entrer un carré dans un rond !

Contrarier la nature des êtres est une violence inadmissible.

Bref, toute volonté de refouler les tendances natives des gens doit désormais être considérée comme un crime !

Aucun commentaire: