dimanche 23 août 2015

RAISONNEMENT PERVERS DES PRO-HOMOSEXUALITÉ

Le raisonnement de la plupart des sodomites érigeant en système légalisé leur déviance est qu’il vaut mieux bien s’aimer entre deux hommes plutôt que mal s’aimer dans un couple hétérosexuel ou bien qu’il vaut mieux vaut vivre une vie de “couple” entre homosexuels plutôt que de rester hétérosexuel et célibataire...

Ce qui revient à dire qu’il est préférable, selon eux, de festoyer avec le Diable plutôt que de jeûner avec Dieu.

Ou bien qu’il vaut encore mieux être mou et heureux dans le vice que fort et courageux dans la vertu.

Ce raisonnement est d’une totale perversité.

Moi je préfère avoir des prises de bec avec le Créateur plutôt que de boire un coup avec le Maître des Ténèbres !

Oui je préfère bien mieux rester à l’endroit dans l’abstinence et la solitude que danser et chanter la tête à l’envers avec ceux qui ont inversé les valeurs ! Une pomme n’est saine et nourrissante que si elle est douce et sucrée. Si elle est dure et amère et fait vomir, autant la jeter.

Je préfère avoir faim dans l’honnêteté que jouir dans le crime, rester debout sous la pluie plutôt que ramper sous le soleil.

Et je préfère encore demeurer chaste et seul mais sain et équilibré plutôt que perversement heureux dans la déviance et la dépravation homosexuelle, de la même manière que je préfère jeûner plutôt que de bouffer de la merde.

Raphaël Zacharie de IZARRA

Mes réponses cinglantes faites à un adepte insolent de l’homosexualité décomplexée lors d’échanges sur FACEBOOK :

Le vice c'est de glorifier l'homosexualité et d'en faire la promotion. Pire : d'en être fier ! Le courage, la vertu, c'est de dénoncer ce mensonge du siècle envers et contre tous. Quand la loi permet le vice, les lâches et les dépravés vont dans le sens du vice. Moi j'ai au moins le courage de défendre la vertu, de rétablir la vérité. Moi je ne me prosterne pas devant ce veau d'or de l'homosexualité. Au contraire je crache dessus avec mépris et dénonce tous les pervers qui la glorifient ! Je dénonce également nos lois corrompues qui font le jeu des lobbys homosexuels. Je regrette mais je ne m'agenouille pas devant l'homosexualité....

Je ne suis pas responsable de la vérité, elle est en dehors de mes jugements personnels.

Si je dis que la Lune est ronde, cette vérité ne dépend pas de moi. Si je dis que l'homosexualité est une maladie, un vice quand elle est choisie, ce n'est pas un jugement, pas une injure, c'est un constat objectif. Que je sois moi-même hétérosexuel, pédophile, nécrophile ou homosexuel, la vérité ne change pas. Je ne défends pas mes petits intérêts personnels ici mais la juste vérité. Que cette vérité me plaise ou me déplaise, je la défends indépendamment de mes ressentis personnels.

Si vous justifiez l'homosexualité parce qu'elle n'est pas choisie, je peux vous répondre que les pulsions assassines ne sont pas choisies non plus.

Moi je suis agressé, traumatisé par la vue de deux sodomites se tenant la main sur la voie publique.

Vous devriez respecter les âmes sensibles comme moi allergiques à l'homosexualité.

Pataugez dans votre perde, mais en privé, pas en public.

Cela me déplais, aussi je continue de dénoncer votre perversité. Et si je viens chier devant votre porte ou sous votre nez dans la rue cela vous ferait quoi ? Moi je dis que vous êtes un pervers car vous ne respectez pas les sensibilités allergiques à l'homosexualité. Non content d'être homosexuel, en plus vous adoptez un comportement insolent. Et vous vous croyez meilleur que moi ? En réalité vous êtes irrespectueux, vous ne jouez nullement le contrat social, vous vous complaisez dans la provocation et sous prétexte que vous êtes sodomite vous estimez avoir des droits particuliers. Vous voulez une médaille aussi sous prétexte que vous êtes homosexuel ? Vous n'avez même pas la pudeur élémentaire de vous cacher. C'est ça qu'on appelle le vice.

Moi les sodomites ne m'impressionnent pas, leur petite vérité se réduit au droit de s’enculer et de choquer les honnêtes gens. Je n'ai pas peur de leur dire cela en face. Je ne suis pas dans la pensée lisse mais dans la pensée saine, juste, honnête. Et j'appelle un chat un chat. Je ne me laisserai jamais lobotomiser par ces pervers qui tentent de faire croire que leur vice est un honneur, une vertu, une gloire. Oui la pudeur de vous cacher, ça s'appelle l'honnêteté monsieur et si vous êtes insensible au respect d'autrui, alors vous êtes l'ennemi de la société. Moi je respecte les gens dans la rue, je ne chie pas sur la voie publique. Vous si. Et vous le revendiquez en plus. Et en plus vous montrez votre cul dans les GAY PRIDE. 

Et vous n'avez même pas honte.   

Raphaël Zacharie de IZARRA

Aucun commentaire: