lundi 12 février 2018

1248 - De Vénus à la Terre

Elle était blonde comme ces cailloux bleus que l’on découvre, incrédule et charmé, dans les songes pleins d’oranges et d’écume.

Sa face brillait, acide, sucrée, effrayante d’irréalité. Et son sourire ressemblait à un hurlement esthétique. A une gueule florale. A des crocs d’azur.

Cette femme faisait songer à un soleil pressé tel un agrume. Du pur jus de beauté sortait d’elle. Un mélange de nuages et de lumière.

Parée des ors pareils à des fées d’artifice, avec des orages de citrons sur ses traits et des flots de folie sur son front, ainsi fut Farrah Fawcett...

Elle irradiait du rêve à la façon des astres majeurs.

Inspirait des pensées qui nous dépassent. Eblouissait les nuits de sa clarté. Nourrissait le ciel de ses airs.

Elle était blonde comme ces brumes blanches que l’on rencontre, perdu et allégé, dans les voyages pleins de mystère, de vent, de mer et de vagues.

http://farrah-fawcett.blogspot.fr/2018/02/32-de-venus-la-terre.html

VOIR LES TROIS VIDEOS :

https://www.youtube.com/watch?v=KvlEH6DehGs&feature=youtu.be

https://www.youtube.com/watch?v=1YSVqC-hNEI

https://www.youtube.com/watch?v=vJV1KYuSAUo&feature=youtu.be

Aucun commentaire: