mercredi 5 septembre 2018

1293 - Photos jaunies

J'ai vu des fleurs sortir de tombes oubliées me sourire avec leur face lumineuse :

https://www.youtube.com/watch?v=U-ixP8uaOOs

De juvéniles visages aux airs pénétrants qui m'ont raconté leur enfance.

J'ai deviné leur vie future, leur vieillesse lointaine, puis leur entrée dans l'inconnu qu'est la mort.

Regards figés pour l'éternité sur le verre (ancêtre de la pellicule), désagrégés dans l'humus des cimetières, rallumés dans mon âme, restitués intacts sous ma plume, c'est à dire en relief, en couleur, en rêve plus qu'en vrai.

Comme des spectres palpables. Plus présents encore que des êtres de chair.

Ces fantômes d'enfants, mélancoliques, charmants, émouvants, pourraient sembler effrayants aussi.

Peut-être le sont-ils, en réalité.

Ces angelots aux traits si clairs se sont flétris après une existence de vulgarités et de bonheurs, de hauteurs et de déboires, de vicissitudes et de sérénités, de voyages et de naufrages, de petites larmes et grandes joies, après des enfantements et des années de turbin...

Bref, après avoir vécu un destin humain sous le soleil et la pluie des jours, qu'ils soient communs ou extraordinaires.

Au fil de leur aventure terrestre, leur peau est devenue dure, leur coeur s'est corrompu, leurs risettes se sont enlaidies de péchés.

Mais le miracle c'est de capter, plus de cent ans après leur émission, la lumière de ces étoiles déjà éteintes.

Clins d'oeil du passé, irréels, incongrus, bouleversants.

Ces portraits d'un autre âge hantent délicieusement les recoins délaissés du temps. Ils sont la mémoire des greniers, la naphtaline des poètes névrosés, les ombres des souvenirs enfouis sous la terre.

Et pourtant...

Par-delà le papier jauni sur lequel elles nous scrutent, ces mines mortes depuis des lustres -petits astres aujourd'hui en poussière- continuent de briller dans notre siècle.

VOIR LA VIDEO :

https://www.youtube.com/watch?v=Tw2hr3HgPiM

1 commentaire:

Liliana Dumitru a dit…

Chaque phrase est d'une beaute blessante. "J'ai vu des fleurs sortir de tombes oubliées me sourire avec leur face lumineuse." on se dit qu'il n'existe rien de plus beau sous le soleil....et pourtant la deuxieme phrase vient nous contredire, la troisieme encore et ainsi de suite. Magnifique.

Liste des textes

1328 - Je suis apolitique