samedi 13 juillet 2019

1506 - Mes vrais amis

Je suis une féroce compagnie.

Pour me mériter il faut en payer le prix. C’est la vraie valeur des choses justes.

Et belles.

Ceux qui m’aiment vraiment m’aiment réellement : sans artifice, avec les yeux de la vérité.

L’attachement véritable que me vouent mes rares amis vient de leur crainte bénéfique de mes mots secs issus de mon coeur sans fard.

Non de l’illusion que procurent le mensonge, l’hypocrisie, les fourbes gentillesses.

Dur avec mes frères humains parce qu’exigeant, rude envers les tempéraments flasques ayant besoin d’être forgés au contact de ma lame, on finit par m’apprécier pour ma sincérité de fer.

Ou par me détester pour mon inflexible rigueur.

Ceux qui préfèrent les cruautés de l’objectivité et la froideur de l’équité aux mollesses et flatteries des communes tendresses me tiennent en réelle estime.

Vous souhaitez faire partie du cercle des élus, des intimes se sachant supérieurs par l’esprit, des privilégiés pouvant causer avec moi d’égal à égal ?

Dépourvu de ce masque de l’âme et de cette obscurité de langage produits par les civilités artificielles, je crache ma lumière à la face des rats que vous êtes !

Tant mieux si elle vous éclaire, tant pis si elle vous blesse.

Pourfendeur du faux, chasseur d’inepties, ennemi de toute hérésie, je ne cherche querelle qu’aux cafards et ne m’adresse qu’au Soleil.

7 commentaires:

Anonyme a dit…

L'AMI DE PERSONNE

LES PLACES DE MINISTRES ET DES HAUTES SPHERES
SONT RESERVEES AU TARTUFFE ET LECHE-BOTTES !!
OU ALORS PAYER AU PRIX FORT POUR LAISSER LE NOM
DANS LES LIVRES D'HISTOIRE AVEC LES PRIVILEGES;
LOGEMENTS DE FONCTION A VIE-COUVERTURES SOCIALES INDEMNITES A VIE !!
ASPIRATION DE TOUTE PERSONNE QUI GRAVIT LES HAUTEURS DE L'ECHELON SOCIAL !!
TANT PIS POUR LA VERITE DES SENTIMENTS,L'AMITIE , L'AMOUR!!
(CONTE DE FEES;"LA BELLE ET LA BETE")
JUSTEMENT EN VEUX-TU? C'EST CA LES VRAIS SENTIMENTS !!
amourd'eaufraîche

Liliana Dumitru a dit…

Je n ecris plus jamais des commentaires anonymes.

Liliana Dumitru a dit…
Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.
Dardinel a dit…

C'est de la grosse branlette. Vous n'abordez qu'un seul et unique thème à travers vos écrits : vous même. D'une certaine façon, il y a une logique qui se tient. Après tout, vos connaissances et votre culture sont restreintes. Qui de mieux que Raphaël Zacharie de Izarra peut parler de Raphaël Zacharie de Izarra ? Et que peut-on dire sur Raphaël Zacharie de Izarra ? Uniquement ce que sait Raphaël Zacharie de Izarra ! Votre excitation et votre jouissance ne se déclenche que lorsque vous vous faites face devant un miroir. Qui de mieux peut fasciner Raphaël Zacharie de Izarra que Raphaël Zacharie de Izarra lui-même.

Liliana Dumitru a dit…

Vous n avez jamais entendu parler du MOI poetique? C est l ame personnelle, du piete, qui s exprime a travers la LITTERATURE, la vrai

Dardinel a dit…

J'aime la littérature, la vraie. Je vis entouré de livres. Mon appartement est une sorte de bibliothèque personnelle et privée. Sinon, je l'admets, la poésie me laisse de marbre. Je reste insensible à cela. Seuls les romans comptent pour moi. Sire Izarra n'a pas assez de rigueur et de discipline pour travailler un texte solide dans la longueur. Ce feignant préfère bâcler à la va vite des brèves qui se veulent lyriques, mais qui sont en fait inconsistantes. Sur plus de mille productions littéraires, il ne fait que rabâcher la même litanie. Franchement, c'est lassant. Il ne se renouvelle jamais. Il n'y a aucune recherche. À cinquante ans passé, il continue d’écrire de façon puérile et scolaire. Vous, vous n'avez pas à remettre en doute ma sensibilité littéraire. Comme je l'ai, je suis en mesure d'avoir du discernement et de juger le piètre niveau de Raphaël Zacharie de Izarra. Si vous avez subi un lavage de cerveau et un endoctrinement, je ne peux rien faire pour vous. Sachez que c'est regrettable. Votre grand manitou reconnaît, sans honte, ne pas lire de livres. Je ne vais pas apporter un quelconque crédit à un inculte. Et puis quoi encore !

Liliana Dumitru a dit…

Votre commentaire ne m etonne pas et il n a aucune poids, venant d une petsonne qui n a pas le gout de la poesie. Ce qui ecrit Monsieur de Izarra c est de la POESIE en etat pur.

Liste des textes

1328 - Je suis apolitique