mercredi 29 janvier 2020

1560 - Décès de Michou

Michou ou la glorification de la pacotille, le triomphe des castagnettes et l’apothéose de la paillette.

Avec ses minces oeuvrettes scéniques faites de strass et de chansonnettes agrémentées de cassolettes, ce fétu de paille récolta les feux de toc et de stuc, de trucs et de staff de la renommée.

Une bien maigre chose digne de ce pâlichon patachon...

Bref, les plus insignifiants artifices du genre qu’on puisse inventer sous les néons morbides du transformisme.

Le faux élevé au rang de l’or par les fats de tous poils. Les fumées de la frivolité portées aux nues par les petits esprits qui se croient grands.

Avec ce prophète de la fête, c’était la promesse de grands-messes en chemisettes et petits souliers.

Bulles de mousseux et bals de gâteux garantis tous les dimanches !

Prince incontesté des maisons de retraites et messie de la parole éthylique, ce grand avaleur de flûtes de champagne fit campagne sur la butte pour la barbote : sa plus fameuse bataille de coquelet...

C’est à Montmartre que cet empereur des concierges connut un sommet indépassable. De là, il dominait le Paris d'opérette.

Quelle vie superficielle aura mené cet homme voué à l’art minuscule !

Pourtant je me doute bien que secrètement, dans les coulisses, ce pâle oiseau avait autre chose de plus consistant que des plumes d’autruche dans la tête...

Mais cela ne regardait que lui et certainement pas son public de lourdauds étourneaux et mondains ânons.

Souhaitons l’azur à ce si léger envolé...

Non les lueurs factices de sa vie comme une farce mais la vraie lumière.

VOIR LA VIDEO :

https://youtu.be/73yqLZ1uzUI

1 commentaire:

Liliana Dumitru a dit…

Ce type de necrophagie est degoutant, il avait de millions d abonnes sur you tube le pauvre garcon, que tu pourrais attirer.....

Liste des textes

1328 - Je suis apolitique