lundi 23 juillet 2018

1279 - Né sur Terre

Je voyais un horizon mystérieux, lumineux, accessible, devinant une réalité impalpable.

Je savais que le Soleil, le ciel, l'infini me faisaient signe pour me dire : "Viens, regarde, ris, chante ! Tu es un enfant de l'Univers, je suis ton créateur, tu es une fleur de glaise et d'esprit, tu es né pour hériter de l'éternité."

Et sur la plage l'écume m'ensevelissait. Et ce fracas de l'onde contre mon jeune corps était le plus doux des sourires que m'adressait le Cosmos.

Cette lumière, cette flamme, ce souffle, cette force, ce miracle, j'avais bien mieux que des mots pour en parler : il me suffisait de désigner l'immensité de l'océan, la délicatesse du coquillage, l'éclat du lointain, la simplicité des dunes.

Et dans mon âme chaque grain de sable équivalait à une étoile, et chaque goutte d'eau débordait de vie, et chaque seconde brillait.

Et ma joie d'exister, mon bonheur d'être, cette grâce, ce vent, ces vagues, je les nommais DIEU.

VOIR LA VIDEO :

https://www.youtube.com/watch?v=HZdHMO0FAQk

2 commentaires:

Anonyme a dit…

Superbe !"chaque grain de sable équivalait à une étoile'!Tu es un enfant de Dieu, pas que de l'Univers.

Anonyme a dit…

"une fleur de glaise et d'esprit" Tu donnes le vertige de Beuté" Tu es une rose blanche de lunaire neige!

Liste des textes

1328 - Je suis apolitique