jeudi 21 mars 2019

1330 - Le clown

Il a la tête de l’emploi, le clown : patibulaire sous le fard et la grimace.

Un pauvre type en réalité car tous les clowns sont des balayeurs faisant office de bouche-trous entre deux numéros plus nobles...

Minable, pathétique, consternant avec ses pitreries éculées, il se croit drôle.

Il se prend pour un artiste, c’est un moins que rien, un raté, un parasite.

Quand ce n’est pas un ex-taulard.

Les pauvres gosses qu’il berne avec ses singeries, il les cognerait volontiers en d’autres circonstances...

Voire pire.

En réalité il déteste les bambins. 

C’est un être mauvais, médiocre et même abject.

Mais là sous le chapiteau, il doit mentir, faire illusion, jouer son rôle d’acrobate du rire dénué de talent.

Malhonnête, profiteur, opportuniste, il se vautre dans l’indignité, dérisoirement protégé par son grimage et son nez rouge.

Comme une vermine au milieu de la piste, entouré d’innocents qu’il aimerait molester.

La joie des enfants réchauffe son coeur, éclaire son âme, assure-t-il en se démaquillant.

En vérité c’est l’argent des parents qu’il convoite.

VOIR LA VIDEO :

https://youtu.be/uhglkBsxEjw

1 commentaire:

Liliana Dumitru a dit…

Un vrai portrait. Surprenant, unique, authentique et redempteur. De la grande LITTERATURE !

Liste des textes

1328 - Je suis apolitique