vendredi 5 octobre 2018

1300 - Vermicelle et vinaigre universels

Les âmes puériles verraient aisément la face rayonnante de Farrah  Fawcett à travers la tête enfarinée d'un banal tournesol, signe de la faiblesse de leur vue...

Moi je vois sa lumière au fond des caves, là où des champignons sortent des ténèbres comme des astres qui se lèveraient miraculeusement sur des horizons opaques.

Je perçois son éclat irréel dans le ventre putride des tombes, là où la chair désagrégée nourrit le Cosmos.

Je reçois sa clarté pure lorsque je cherche des rats dans le gouffre d'un puits nauséeux, refuge idéal d'autres formes de vie.

Bref, c'est dans le ciel et l'acier, le Soleil et la pourriture, les fleurs et l'excrément, l'infini et les trous à vermine, le feu et le fumier, la Lune et la nue, l'air et l'or, l'eau et la lie, le laid et la lyre, le beau et le bas, c'est à dire tous les aspects du réel, reflet de la géniale Création divine, que m'apparaît le visage angéliquement codé de l'ailée créature. 

VOIR LA VIDEO :

https://www.youtube.com/watch?v=Llt35UAFj9g&feature=youtu.be

Aucun commentaire: