vendredi 29 mai 2020

1583 - Le sommet de la droite

Je suis de droite.

De droite intègre, propre, dure.

Au côté extrême de la ligne rouge.

Ma droite à moi est sans arabesque, dénuée de courbe, exempte de légèreté.

Mais pleine d’allégresse !

Elle est à poigne de fer, à la pointe de la droiture, a les angles aigus.

Aussi tranchante qu’une épée.

Et ne revêt nul gant de velours. Ne se voile sous aucun artifice. Ne porte pas de masque.

Elle frappe fort : ni la mollesse ni la tiédeur ne la corrompent !

Elle est au point crucial de non retour : au pied de la couronne, à une tête du Ciel, à deux doigts de la main divine.

Calquée sur mon coeur, elle est de granit. Pure. Crue. Forte. Intransigeante.

Sans faiblesse, nourrie de feu, elle ne tolère que le vrai, le juste, le haut.

Aussi implacable que le Soleil, elle éclate de vérité.

Je suis de la droite rugueuse, lourde, décapante qui plaît tant aux peuples sublimes et vertueux.

Ami des hommes, frère des valeureux, roi de la liberté, je ne suis l’adversaire que des menteurs, des mauvais, des sombres et des larves.

J’aime la force, j’aime l’audace, j’aime la lumière.

Je suis de la droite sacrée.

Remplie de gloire.

VOIR LA VIDEO :

https://youtu.be/LiTxbctP6CY

3 commentaires:

Liliana Dumitru a dit…

SUPERBISSIME ce texte.

Dardinel a dit…

Plus un superlatif est lourd, plus le risque est grand. S'il s'écroule, on n'en réchappe pas et on se fait écraser. Nous sommes incapables de nous relever et reprendre notre vie comme avant. Il nous faut des années de rééducation et de thérapie. Est-ce vraiment cela que vous souhaitez ? C'est de l'inconscience pure.

Liliana Dumitru a dit…

Il y a des superlatifs inecroulables. Ceux de l ESPRIT.

Liste des textes

1328 - Je suis apolitique