mercredi 31 octobre 2018

1307 - Gilles Dor

Gilles DOR est un drôle d’oiseau.

Une plume qui nous fait des coucous dans le dos avec ses chants divers.

C’est un adroit auteur de hauteurs vocales et un vrai moteur à vocables.

Un chanteur d’esprit en somme car entre le fonceur et le frondeur qu’il est, il y a aussi le farceur.

Denses ou légers, à l’endroit comme à l’envers, ses écrits sont des croix sur des mots tout autant que des mets de choix.

DOR joue avec les dorémi : des notes en fête pas si faciles en fait. Avec lui, les gâteaux ce n’est pas de la tarte ! C’est bien mieux que ça puisque DOR c’est du miel en barre.

Il tord le verbe pour en faire des vers mi-sel, mi-sucre. Tantôt des trucs qui riment avec des turcs, tantôt des bidules qui tournent au ridicule...

Sa production est variée, changeante, baroque. Mais ses textes sont paradoxalement (ou miraculeusement) toujours à la pointe de la forme.

Ou en forme de pointes.

Oui car ce bec d’or est capable de pondre des oeuvres d’orfèvre comme des oeufs pas vrais, pas frais.

Bref, entre nouille et ratatouille, avec lui il y a de la place pour bien d’autres andouilles à évoquer ou de gargouilles à invoquer...

Gilles DOR est une lyre qui dure : depuis des lustres on se délecte des lettres qu’il lance dans la mare, tel un lutin déluré.

Ce volatile à l’aile à l’aise dans le fol azur de la musique est une vague d’envergure qui écume le temps, l’air de rien.

Tout près des autres ou très loin du sol, peu importe, le personnage est là, et il s’impose ainsi qu’une prose sur le monde ou une rose sur l’immonde : qu’on l’aime on qu’on l’ignore, Gilles DOR en tout cas veut alléger les hommes de leurs points noirs et de leurs poids morts.

Le saltimbanque jadis adulé par les vieux loups, actuellement redécouvert par les jeunes, a plutôt pas mal réussi son retour “on line”.

Cet artiste d’hier, d’aujourd’hui et de demain a encore l’océan du grand public à conquérir. Un potentiel de gloire infini... C’est à dire à la mesure de son talent.

Lui, sait maintenant le prix que valent sur le NET les deux L de son nom qui se termine avec un R si précieux...

La preuve avec son dernier album “UTOPIE” : le meilleur de DOR est d’ores et déjà multi téléchargé !

Pour faire court, dès lors qu’on aime Gilles DOR, soit on l’adule, soit on l’adore !

VOIR LA VIDEO :

https://www.youtube.com/watch?v=bNXaMQZcIno&feature=youtu.be

Aucun commentaire:

Liste des textes

1328 - Je suis apolitique