vendredi 7 juin 2019

1490 - Multiculturalisme

Longtemps, je fus indifférent.

Ou inconscient.

Quasi apolitique. Avec, je l’admets, un conditionnement gauchiste.

 Civiquement passif, gauchissant par défaut.

Dés qu’on a parlé de multiculturalisme avec une connotation positive, j’y ai cru.

Mais bêtement.

Par simple paresse intellectuelle, par naïveté, sans réfléchir, comme on croit d’emblée aux vérités techniques du mode d’emploi d’un appareil utilitaire. 

Je gobais les messages avec indolence : ”l’immigration est une chance pour la France”. J’avalais la propagande avec docilité : “les immigrés sont une richesse pour la France”...

Puis, comme tous les abrutis perfectibles dotés d’un minimum de lumière, j’ai fini par ouvrir les yeux.

L’évidence, l’éclatante, la lumineuse, la pénétrante évidence s’imposa à moi. 

Cette vérité pleine de bon sens que la plupart de mes concitoyens devenus idiots, sclérosés, crétinisés par l’endoctrinement idéologique, semblent avoir oublié : la vraie richesse de la France et la véritable chance pour la France, ce sont les français !

Prétendre que le loup est une chance pour la bergerie est une criminelle ineptie étatique !

Marteler que ce qui fait la richesse d’une parfumerie, ce sont les porcs qu’on y a introduits est une abyssale imbécilité !

Affirmer que notre fromage est encore meilleur si on l’accompagne de sable du désert ou de manioc est une folie doctrinale !

S’ingénier à vouloir “enrichir” de ronces un jardin de fleurs tient de la pure perversion d’esprit.

Ce qui fait la force, la valeur, l’unicité d’une CULTURE, c’est précisément qu’elle ne ressemble à aucune autre et qu’à l’image de l’huile et du vinaigre qui se détestent mutuellement, elle ne souffre aucun corps étranger.

Ce qu’on appelle “MULTICULTURALISME” est un non-sens, une aberration, un paradoxe radical. Métisser une culture, c’est la dénaturer, l'abâtardir.

Si vous ajoutez du coca-cola dans du vin, vous allez non pas améliorer mais au contraire corrompre ces deux breuvages.

Nos maîtres, qui agissent sur les cervelles amollies, savent évidement tout cela en réalité. 

Ils sont les premiers à ne surtout pas croire en ces sornettes démagogiques.


Mais ils feront tout pour que, vous les moutons, y adhériez.

VOIR LA VIDEO :

https://youtu.be/nlqsEH689ng

Aucun commentaire:

Liste des textes

1328 - Je suis apolitique