lundi 24 novembre 2014

SUCCÈS INESPÉRÉ DES RESTOS DU COEUR !

Contrairement aux propos alarmistes ambiants consistants à se désoler du fait que nos excédents de richesses profitent aux moins bien lotis du pays, je me réjouis du nombre grandissant de bénéficiaires des RESTOS DU COEUR !

Les responsables de cette oeuvre de charité parlent de “drame” en évoquant la situation actuelle, moi je dis que c’est une bénédiction.

Le fait de donner tant de nourriture gratuite à tant de gens prouve que la France est un pays opulent. Cela signifie, et il faut s’en féliciter au lieu d’en pleurer, que sur le plan économique il est matériellement possible de nourrir autant de gens avec les rebus de notre industrie alimentaire. Notre société saturée de surplus de biens de consommation traditionnellement destinés aux poubelles, à la destruction, à l’engraissement des rats, depuis trente ans a trouvé à travers le système des RESTOS DU COEUR un moyen très moral et très efficace de transformer ce gaspillage structurel en véritable modèle économique.

Le vrai drame serait de continuer à gaspiller ces milliers de tonnes de nourriture et non pas de les redistribuer gracieusement...

Bref, en dépit des cris d’indignation de ces incorrigibles pessimistes incapables de voir leur chance, de ces gavés du système jamais satisfaits, de ces nantis se croyant victimes et autres colporteurs de pensées du malheur, en réalité tout va très bien dans ce pays d’éternels geignards, au moins sur ce plan !

Ces “exclus” de luxe de notre pays qui bénéficient de ses avantages et crachent dans la soupe me révoltent.

S’il trouvent que la situation en France au sujet des RESTOS DU COEUR est “dramatique”, qu’ils aillent tenter de becqueter à l’oeil au Mali !

Pauvre France de faux pauvres, de gâtés-nés et de prétendus “malheureux”... Ces “défavorisés” au train de vie de rupins mériteraient de souffrir réellement de la faim afin de leur faire prendre conscience de l’indécence de leurs plaintes.