mardi 11 septembre 2018

ETAT POST-MORBIDE

Je suis guéri de la gastro-entérite mais elle m'a laissé une séquelle bizarre : vertiges, perte d'équilibre et constipation chronique.

Pour le dire plus clairement, c'est comme si j'avais une demi enclume sur la tête et un bouchon de champagne géant vissé dans le trou du cul.

Mais également une horloge miniature logée dans le fond de mes boyaux qui sonnerait les heures toutes les 10 minutes.

Avec une hallebarde entre les deux oreilles et un sac de billes en plomb dans le slibard gigotant plus bruyamment que des chapelets de grelots endiablés !

J’ai aussi dans ma citrouille l’impression d’un tonneau d’nouilles trop cuites.

Et cette drôle de sensation qu’une sorte de grosse patate flasque, ou bien une espèce de flaque de purée gluante serait venue loger à l’improviste dans la saucisse centrale de mon ventre.

Et là, j’ai la vague idée qu’une cafetière s’est introduite à l’intérieur de ma carcasse pour y faire remonter d’la fumée d’andouille à travers son bec en tire-bouchon.

Sans compter que mes cornichons du bas se bidonnent la poire en me hurlant leur sérénade de mes deux aux dépens de mes bouts du haut !

Un truc à me faire griller le cylindre avant que je ne décapuchonne le trombone !

Bref, j’ai décidément les tripes de la bidouilette assez bouchées pour que cette foutue moitié de ferraille me joue sans sommation de la trompette sur le crâne à trois heures de matin.

Raphaël Zacharie de IZARRA

VOIR LA VIDEO :

https://www.youtube.com/watch?v=G17MnY0OjqU&feature=youtu.be