lundi 1 septembre 2014

Á UN DÉFENSEUR DU VICE HOMOSEXUEL SE CROYANT TOLÉRANT

RÉPONSES FAITES Á UN DÉFENSEUR DU VICE HOMOSEXUEL SE CROYANT TOLÉRANT


Je suis homophobe par esprit de vertu. L'homophobie n'est pas un gros mot. Nul n'a le droit de m'obliger à me prosterner d'admiration devant ces pauvres détraqués sexuels revendiquant des droit au mariage homosexuel, c'est à dire au blasphème du mariage hétérosexuel.. Vous êtes un faible, moi je suis un fort. Votre prétendue bonté n'est que le fruit d'une lâche faiblesse, non d'une réflexion virile. Il y a des gens respectables, d'autres moins.

Chacun a certes le droit d'enculer son voisin, de bouffer sa merde ou de fantasmer sur des enfants et même sur des chiens. Par choix de vie, par goûts, sensibilité, orientation sexuelles, peu importe. Mais nul n'a le droit de revendiquer ces tares et autres détraquages sexuels en les officialisant, en les faisant reconnaître comme des normes.

Pire : nul ne devrait avoir le droit de corrompre l'esprit de nos enfants avec ces délires d'orientations homosexuelles et transexuelles ! L'homosexualité est une tare, une infirmité, une chose non désirable et non pas une richesse comme on essaie de le faire gober à des millions de pauvres gogos lobotomisés et autres esprits faibles..

Pauvre naïf... Bien-sûr que si les homosexuels font MAL AUX AUTRES ! Sinon nous ne réagirions pas ainsi, nous les défenseurs de la vertu. Ils corrompent les esprits, les institutions, le système, ils sont vindicatifs, christophobes, irrespectueux des sensibilités hétérosexuelles, agressifs, dictatoriaux et insultants à l'égard des valeurs traditionnelles de la FAMILLE ! Les homosexuels revendiquant le mariage homosexuel sont des gens MALFAISANTS que l'on devrait punir sévèrement. Ils ont en eux l'esprit satanique de rébellion et d 'inversion des valeurs sacrées de la famille.

Il y a un gouffre entre la tolérance ordinaire envers les homosexuels et le fait de céder à leurs revendications malsaines pour le mariage homosexuel ! Les homosexuels n'ont jamais été opprimés en France, qu'est-ce qui leur prend de réclamer le mariage ? Pour moi cette revendication au mariage, c'est du vice, de la pure perversité. Et j'aimerais que les lobbys homosexuels et leurs adeptes dégénérés soient punis très sévèrement pour le mal qu'ils font dans notre société. Un jour tous ces détraqués paieront cher leurs crimes, je le prophétise avec solennité. La société changera et les courageux dénonciateurs du vice et de la décadence comme moi seront réhabilités.

Jamais je n'injurie, sachez-le. Si vous prenez mes mots pour de l'insulte alors vous êtes soit incompétent pour vous confronter à des idées, soit de mauvaise foi. Mes stéréotypes hétérosexuels sont justes, fondés, salubres et saints. Ce sont les normes universelles, que vous le vouliez ou non. Si vous ne croyez en rien sauf au cul des sodomites, libre à vous d'en faire une religion mais je ne partage pas ce culte de l'homosexualité, quant à moi. Si pour vous la tolérance c'est accepter que des détraqués sexuels blasphèment le mariage, ridiculisent la famille et se paie le luxe suprême d'outrager les bonnes moeurs en montrant leurs fesses sur la voie publique dans des GAY PRIDES parfaitement décadentes, alors je suis fier d'être très intolérant. Je déteste l'homosexualité en effet et cela signe ma noblesse d'âme. On devrait interdire la promotion de cette tare et encourager la promotion de la famille et de l'hétérosexualité. Malheureusement il y aura toujours des pervers de votre genre pour inverser les valeurs les plus sacrées... Je vous laisse à vos rêves d'égalités chimériques et de glorification des pires déviances... Amusez-vous bien dans cette société décadente que vous fabriquez jour après jour ! Mais je vous le prédis à vous et à tous les pervers de votre espèce : dure sera la chute !

Si vous êtes homosexuel, alors cachez-le, ne mettez pas en avant votre infirmité comme une priorité sociale à défendre ! C'est la moindre des décences que de vivre son homosexualité dans une saine clandestinité au lieu de la revendiquer avec une fierté totalement déplacée et impudique. Non je ne vais pas vous admirer, vous applaudir parce que vous êtes un inversé. C'est peut-être cela qui vous chagrine tant. Il existe encore des âmes saines pour ne pas succomber aux hérésies de ce siècle perverti. Il faudra vous y faire, jamais les gens comme moi ne se corrompront en faisant allégeance aux lobbys homosexuels.

Vous êtes un sataniste, un pervers, un décadent non pas parce que vous souffrez de cette infirmité que constitue l'homosexualité, nul n'étant responsable de ses tares sexuelles, ni l'homosexuel, ni le pédophilie, ni le scatophile, mais parce que vous érigez votre infirmité en NORME avec réclamation de droits parfaitement indus. C'est comme si les pédophiles ou les zoophiles réclamaient des droits au mariage avec des enfants impubères ou des animaux, au nom de l'égalité... Je ne mets pas tous les sodomites dans le même sac. Il y a les inversés classiques qui sont très respectables car discrets, pudiques et respectueux des autres, et les nouveaux, les dégénérés, les décadents, les malfaisants qui veulent corrompre le mariage et la jeunesse avec leurs délires d'homosexualisation idéologique  de la société.

Moi si j'étais né homosexuel, j'aurais la PUDEUR de ne pas revendiquer des droits abusifs. J'aurais la DÉCENCE de ne pas crier mon infirmité sur les toits comme un étendard dont je devrais être fier. D'ailleurs fier de quoi ? Vous vous êtes contenté de naître, ce n'est pas un mérite ni un privilège d'être homosexuel. Vraiment, il n'y a aucune raison de tirer fierté de son homosexualité.

Raphaël Zacharie de IZARRA