lundi 17 juin 2019

1493 - L'envoyée

La dernière heure est arrivée. Je suis au seuil de l'inconnu, face à la mort.

Le spectre se lève et me fixe.

Il me désigne l'invisible. Je ne comprends pas.

Il approche, je recule. Il se dresse, je tombe.

Son bras auguste me relève.

Je suis debout et je chemine à ses côtés.

Sans chanceler.

Je marche et j'ai l'impression de voler.

Je lui demande son nom, il me répond qu'il est mon aile, mon aide, mon phare, mon ciel.

Dubitatif, je scrute son visage, sa silhouette. Il ressemble à ces choses vues et oubliées, si chères et cependant si lointaines.

Comme un paysage incrusté dans le granit de l'enfance, un souvenir que l'on sait sacré mais déjà perdu dans les brumes des jours...

Je progresse d'un pas égal avec mon guide.

Il m'emmène vers un horizon de mystères et de légèretés.

J'ignore si j'avance ou si je monte mais je vois que tout s'élargit, s'éclaircit, s'embellit.

Nous parcourons encore d'éclatants espaces et de magistrales étendues, parsemés d'indicibles étrangetés, avant d'arriver au sommet d'un lieu de blancheur.

Là, dans la lumière de cette aube sans fin, je reconnais la présence.

Elle porte les traits ineffables de Farrah Fawcett.

VOIR LA VIDEO :

https://youtu.be/5CWignnjOAI

Liste des textes

1328 - Je suis apolitique