vendredi 27 août 2010

880 - FACEBOOK, point de chute du néant

Depuis des années FACEBOOK fait partie de l'arsenal du NET que je mets volontiers à ma disposition pour la promotion de ma cause.

Roi des réseaux sociaux brassant large, numéro un du secteur de la décérébration de l'internaute moyen, on pourrait comparer FACEBOOK à RTL, radio générique populaire carburant à la très fédératrice et consensuelle "bonne humeur" des Dupont.

RTL ou FACEBOOK, même combat : plaire à toute la famille.

RTL : séduire les couches sociales dominantes, flatter chaque génération d'auditeurs, donner la parole au vent, conditionner les veaux, écouter les bavards et même distraire les usagers des ascenseurs... Accompagner dans leurs journées d'honnêtes travailleurs la concierge, le patron mécanicien, le chauffeur de taxi parisien. Soutenir les abrutis en général -c'est à dire les endormir- avec du bla-bla incessant tout en tirant invariablement tout vers le bas. Bref, bercer leur existence d'inepties.

FACEBOOK : créer l'illusion de la consistance, prendre le superficiel pour l'essentiel, donner de l'importance aux minus, glorifier le non-événement, communiquer pour ne rien se dire, échanger des instants chargés de petites bulles... creuses.

RTL, c'est le pinard du peuple.