jeudi 13 avril 2017

1220 - Les hypersensibles sont des nouilles molles

La mode est à “l’hypersensibilité”. Ce qui est normal dans cette société dévirilisée et nombriliste. Religion des caniches fiers de leurs frisures, filon des experts en “psycho-truc” tarifant leur docte baratin, valeur dominante dans le créneau porteur des imbécillités à haut potentiel commercial et/ou égocentrique, l’excès de sensibilité (ou plutôt de sottise narcissique) est la dernière connerie en vogue la mieux partagée dans l’univers rose-bonbon des gogos.

Un culte déjà exploité par des radios intimistes, des télévisions populaires, des articles racoleurs de journaux spécialisés (et même génériques), tous en quêtes de nouveaux secteurs publicitaires ou simplement de rubriques et reportages démagogiques susceptibles de fidéliser les nigauds en leur servant les salades qu’ils attendent. Et ouvre la voie, n’en doutons pas, à de juteux produits dérivés...

Bref, ce concept de l’hypersensibilité n’est rien d’autre qu’une scandaleuse médicalisation de l’autolâtrie. Un signe évident de la décadence de notre civilisation, le paroxysme de l’individualisme aveugle, bête, stérile.

Dés qu’un pleurnichard lambda manifeste ses petites contrariétés de chiot douillet avec impudeur et fracas, des marchands de vent  -dans le meilleur des cas de simples parleurs creux n’ayant rien à vendre sinon promouvoir leur image- sont là pour sanctifier ses larmes puériles, en faire un sujet d’expertise, de réflexion, de débat. Ou l’art de donner des lettres de noblesse à l’insignifiance des prétentieux anonymes.

Des perdants, des flasques pédants qui se complaisent dans l’exacerbation de leur “moi je” et qui ont inventé “l’hypersensibilité” pour se démarquer des gagnants, ces valeureux, ces forts, ces durs-à-cuire qui eux ne regardent pas à longueur de vie leurs doigts de pied mais agissent, avancent en se moquant des traînards plaintifs et larmoyants occupés à retirer des épines imaginaires de leur pied.

Je remarque que ceux qui se définissent comme “hypersensibles” sont des ex-enfants rois qui s’emmerdent dans leur existence. Fruits insipides de ces classes moyennes ayant pris leur foin standard, c’est à dire leur culture au rabais, pour de l’or. Troupeaux de veaux avachis issus de troupeaux de moutons bêlants.

Résultats consternants d’une éducation centrée sur “la réalisation de soi” ou “l’épanouissement personnel”, cette pacotille pédagogique érigée en religion.

Et ils racontent en long et en large leurs frilosités de chétifs, leurs bobos d’eunuques, leurs états d’âme de peluches, leurs larmichettes d’adultes n’assumant pas leur pilosité, bref ces pauvres bébés rasés de près, à l’épiderme mental si doux, si fragile, étalent publiquement leurs couches-culottes et réclament reconnaissances et compassions pour leurs diarrhées nombrilisco-émotionnelles, ces trésors sans prix à leurs yeux...

dimanche 9 avril 2017

1219 - Mirage d'été

Leurs regards se sont croisés en plein soleil.

Dans la touffeur de l’été.

Lui, seul dans la foule. Elle, riant dans la lumière.

L’homme, silencieux, secret, s’est mit à brûler pour cet astre femelle. Elle, éclatante de beauté, perçut sa flamme et d’un signe qui voulait dire “oui”, scella l’affaire.

Les chairs se sont unies, les âmes se sont parlé : les heures furent glorieuses. Puis le soir est arrivé.

La lune apaisa l’azur, rafraîchit les peaux, berça les amants dans leur sommeil.

Au réveil du dormeur la femme était loin. 

La rêveuse se trouva seule elle aussi, au matin.

Leurs regards pourtant s’étaient croisés en plein soleil, la veille...

La fièvre les avait réunis, non la réalité : tous deux avaient été victimes d’insolation.

Les deux rêveurs ne se rencontrèrent jamais et ils continuèrent leur chemin.

Lui, seul dans la foule. Elle, riant dans la lumière.

VOIR LA VIDEO :

samedi 1 avril 2017

RIEU CHEZ LES RILLETTES !

Le Mans est en émoi : André Rieu va faire valser la cité des rillettes.

C’est un grand jour pour la classe moyenne en surchauffe.

Les retraités des quartiers populaires, grands mélomanes et fins connaisseurs de la vulgarisation des "tubes du classique" se sentant privilégiés de pouvoir admirer sur scène le Beethoven des temps modernes, ont repassé leurs habits du dimanche et lustré leurs souliers de bal.

Les employés de l’usine Renault éblouis par ces promesses de violons tourbillonnants et de guirlandes étincelantes se félicitent à l’idée de faire ce premier voyage de leur vie au pays des blondes marquises et des carrosses dorés : ils vont se croire dans la peau de leurs patrons le temps de cette soirée de rêve, s’imaginant en effet avec envie que les grands de ce monde qui les emploient sont friands de ce genre de “distraction de qualité”...

Les jeunes mariés vont venir sceller le lien du “plus beau jour de leur vie” d’un baiser-selfie mémorable sous les plus fameux airs romantiques de la musique classique revus à la sauce rose-bonbon, cette liqueur des amateurs d’opéra-variété, de Chopin-choupinou, de Mozart-bisou et de Vivaldi-vive-la-vie !

Bref les adeptes de bastringue endiablé sont aux anges !

Gageons que lors de ce concert exceptionnel les coeurs sensibles vont frémir sous la dentelle soldée de chez Pronuptia, tandis que les scooteurs vont chauffer chez les livreurs de chez Inter-Flora ! Sans oublier -il faut bien rester pragmatique dans ce flot d’émotions extraordinaires et de fantaisies haut de gamme- les employés de DOMINO-PIZZA qui vont avoir du pain sur a planche, si l’on peut dire, pour la fin du spectacle.

Parce que le Mans se doit d’être digne d’un événement aussi féérique, un feu d’artifice offert par la mairie de gauche clôturera cette fabuleuse attraction qui fera la joie de tous ces experts en musicologie (ouvriers éveillés, seniors instruits et jeunes en quête de repères culturels) venus rendre hommage à leur maître Rieu !

Produits dérivés et autres colifichets de haut prix à l’effigie du grand interprète en vente au stand officiel -qui pour l’occasion sera spécialement dressé dans la galerie marchande de AUCHAN- dés la veille du show. Venez nombreux !

VOIR LES DEUX VIDEOS :

https://rutube.ru/video/db88fcb55477b3afe621163f62c8fcaf/

https://www.youtube.com/watch?v=q5H79Foeonc

http://www.dailymotion.com/video/x5gzfxf

https://www.youtube.com/watch?v=r7hmPGB7Ftk

http://www.dailymotion.com/video/x5gy9g1