mercredi 1 avril 2015

1108 - Un soleil sous le toit

Voici l’astre des gouttières.

Plus personnellement, la clarté de mes nuits sans lune, l’éclat moustachu de mon foyer, la joie de mes jours de bipède éclairé.

C’est un félin mince comme un filet d’eau, un chat plus beau qu’un corbeau, un rêve doux comme un rayon de miel, la personnification quadrupède du meilleur de l’Homme.

Si parfaitement adorable que c’en est une âme. Un ange de bonté animale. Une bête d’intelligence. Un fauve de tendresse.

Si adorablement incarné que c’en est une éthéréenne conception...  Un chasseur de nuages doté d’ailes. Un chercheur de songes bien inspiré. Un infatigable coureur de chimères vives et de feuilles mortes... Avec sa parure dorée et la lumière jaillissant de son front, ce mistigri a des allures d’hôte céleste.

Il a en tout cas, c’est bien certain, les attributs rares et magiques de ces flammes qui enchantent le monde : entre l’espièglerie de l’enfant et les profondeurs du vieux philosophe.

Ce pur morceau de sucre mêlé de soleil, en fondant contre mon coeur a donné ce merveilleux caramel.

1 commentaire:

Anonyme a dit…

Magnifique texte. Caresses à caramel !