mercredi 13 juillet 2011

922 - De la star à la tare

C'est une femme superbe.

Une star.

Elle brille du fond de ses yeux jusqu'à la surface de ses dents.

Sous le soleil de la gloire, son regard sophistiqué fait rêver le monde entier. Son front mat, sa peau parfaite, sa chevelure rayonnante et ses lèvres comme des sculptures de marbre rose inspirent admiration, respect, dévotion.

Et avivent toutes les flammes du coeur humain, de la plus modeste à la plus rare.

Mais une fois les feux d'artifice éteints et le fard ôté, le papillon perd ses ailes : le front nu laisse apparaître de tristes sillons, la peau de sirène devient surface flasque, la coiffure dégonflée est un amas de feuilles mortes et les lèvres débarrassées de leurs huiles dorées ne sont plus que vieilles pelures d'orange.

Dans le secret de sa chambre et sans autre témoin que son miroir, loin de son autel public, la créature divine n'est plus qu'une terne ménagère pareille à tant d'autres.

Et la star dégraissée de ses mensonges esthétiques ressemble terriblement à ma voisine de palier qui, elle, porte toujours l'âpre vérité sur sa face intacte.

VOIR LA VIDEO :

https://rutube.ru/video/a38dfd867e726d7cb479bcbde379f76c/

http://www.dailymotion.com/video/x4yels7

27 commentaires:

Liliana Dumitru a dit…

Un texte qui me plait beaucoup. Un texte beau,aux phrasses courtes et claires, simple et qui fait penser juste par cette simplicité. La reflexion porte sur tout ce qui est apparence, sur la vraie beauté inaltérable de vraies valéurs, de l'AMOUR qui reste lumineux quand tout fard du visible est tombé...

Liliana Dumitru a dit…

Du beau sans fard, sans caprices ni prétentions:
http://www.youtube.com/watch?v=lloig7XfmRE&feature=related

http://www.youtube.com/watch?v=0TfOws4Du2U&feature=related

filledemnemosyne a dit…

Ce sont dans les échoppes qui n'ont pas de mine que se trouvent généralement les plus beaux trésors de l'artisanat.
Derrière les jolies vitrines, les marchandises sont souvent manufacturées et produites en série.

Moi, j'aime bien les produits de l'artisanat. Et je me fiche des paillettes du "made in china"

filledemnemosyne a dit…

Pour la Star en question, il y a maintenant le bistouri.

Mais c'est risqué...et puis...ça ne fait que retarder les effets du temps.

Memento Mori !

filledemnemosyne a dit…

Sinon, merci pour les liens Liliana.
C'est très beau et je suis certaine ne pas être la seule à trouver cela magnifique. N'est ce pas ?

Anonyme a dit…

Merci.

Anonyme a dit…

Mon cher,
Malheureusement, vous tartinez des textes de plus en plus ennuyants et insignifiants
Vos longues et répétitives métaphorisations sont des fortes doses d'hypnotique, mais ce qui est le plus navrant c'est bien l'insupportable platitude des personnages dont vous blâmez les défauts. Ces redondances saturées de métaphores étouffent peu à peu les sentiments d'admiration que vous avez pu susciter..

Laure Duval a dit…

Anonyme,
L'ecrivain est un coq qui pond: des oeufs Faberge, des oeufs frais,a faire a la coque, des oeufs pourris. Les oeufs pourris( ce n'est pas le cas de ce texte, qui, apres moi, est bon) ne font pas disparaitre les Faberge deja pondus.
Qui a pondu de vraies tresors ,est toujours capable de le faire.
Apropos d'oeufs pourris; j'attends voir la notiffication EXERCICE DE STYLE sous Les fruits étranges de l'Amérique...Et j'espere toujours de nouveaux oeufs Faberge .

Liliana

Laure Duval a dit…

Je ne joue pas avec les pseudonymes. je suis sur ce compte google lorsque je suis en train de charger des videos sur un de mes comptes Youtube

Liliana Dumitru

Raphaël Zacharie de IZARRA a dit…

Laure Duval,

"Les fruits étranges de l'Amérique" sont de gros cocos d'or.

Leur statut ne changera point.

Raphaël Zacharie de IZARRA

Laure Duval a dit…

Les Faberge izarriens (litterature uniquement, et subjetcivement):
les textes 3, 5, 38, 69, 72,123, 310,174,182,221,222,260,262,307,322,323,328,337,364, 366,379,386, 396,398,400,460, 409,413,419,426, 433,434,436,446,477,483,495,498,518,523,529,538,542,545,567, 570,582,583,590,599

Laure Duval a dit…

Je continue:
601,605,614,627,628,649,681,703,733,734,736,746,748,572,761,766,776,770,781,782,789,794,797,806,808,815,816,826,827,850,583,861,866,868,872,891,904,911
Je suis sure que j'ai oublie quelques, mais, en essence ce sont les etoiles de la litterature izarrienne selon mes gouts.
Il y en a 90 environ,et je les ia enumere a l'esporie que ca servira un jour a un blog special pour ce que la Littearture de Raphael a de mieux.

Laure Duval a dit…

752,761,766,770,781,782,789,794,797,806,808,815,816,826,827,850,853,861,866,868,872,891,904,911

Laure Duval a dit…
Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.
Laure Duval a dit…
Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.
Laure Duval a dit…

826,872,850,853,861,866,868,872,891,904,911

Laure Duval a dit…
Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.
Laure Duval a dit…
Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.
Laure Duval a dit…

Il y avait un beug a cause duquel je ne voyais pas tous les numeros que j'ecrivais.
Apres ca, je m'excusais peniblement dans d'autres messages d'avoir envoye la liste. Si ca vous derrange,excusez moi et ignorez-la, simplement...

Laure Duval a dit…

Beug ou maladresse....

Anonyme a dit…

Mon cher Izzarra, ( ou ma chère Laure Duval ou Liliana Dimitru, )
Vos phrases languissantes exercent sur mon esprit aucune fascination.
Je ne reste plus médusé d'admiration et d'étonnement car hélas votre pensée ne présente aucune trace d'originalité vraie, n'enfouissez pas votre talent en narrant des historiettes triviales qu'un quiconque pourrait sans difficulté réécrire.

Laure Duval a dit…

Mon nom est Liliana Dumitru, je suis simplent connectee sur un autre compte google pour charger des videos sur Youtube.
Je ne suis pas un pseudonyme de Izarra

Si ce que j'ecris ne vous fascine pas vous avez raison, je n'ai qu'un seul neuron, bolnd et en vacances... si ce que Raphael ecrit ne vous fascine pas c'est regretable pour vous, mais vous avez le droit d'etre jaloux de son talent ou tenu par une cecite (passagere, j'espere) a son sujet.
Liliana Dumitru

Anonyme a dit…

Cher Raphaël Zacharie de IZARRA alias Liliana Dimitru alias Laure Duval

Cela ne sert à rien de faire des fautes d'orthographe intentionnellement et de détouner sciemment de simples règles de grammaire pour faire croire à qui le veut que Liliana dimitru parle médiocrement la langue française .Ces fautes puérils sont pour moi la preuve manifeste que vous vous voilez sous un pseudonyme.

Il faudrait trouver mieux qu'une journaliste roumaine farfelue.

Raphaël Zacharie de IZARRA a dit…

Cher Anonyme,

En effet, j'ai trouvé mieux que cette fausse journaliste roumaine : je parle sous le pseudonyme d'ANONYME.

Je crée des faux pseudonymes qui mettent en doute les autres pseudonymes, cela me donne encore plus de crédibilité !

Personne ne lis mes textes ni n'y ajoute de commentaires : en réalité je suis tous les commentaires à moi seul, grâce à ces dizaines de pseudonymes créés pour la circonstance.

Je suis fort, n'est-ce pas ? En même temps c'est assez frustrant de me parler à moi-même depuis tant d'années...

Mais enfin ça m'amuse de perdre ainsi mon temps en de telles puérilité !

Raphaël Zacharie de IZARRA

Anonyme a dit…

Cher Raphaël Zacharie de IZARRA,

Il vous est loisible de vous pseudonymer Liliana , Laure ou Athanasius Hieronymus de Loyola mais si ces personnages ennuyeux n'ont rien à raconter de plus palpitant, je vous conseille de les laisser végéter ou de les revivifier.

Athanasius Hieronymus de Loyola

filledemnemosyne a dit…

Bah moi, je vous jure que j'existe et que je ne suis pas un perso crée par Raphaël.
Donc, il a au moins une lectrice.

Raphaël Zacharie de IZARRA a dit…

Anonyme,

J'ironisais.

En vérité j'ai quand même d'autres choses plus passionnantes à faire que de me torturer l'esprit pour créer des pseudonymes pour mon blog.

Raphaël Zacharie de IZARRA