samedi 4 janvier 2014

1032 - L'amour c'est la raison

Il y a un grand malentendu au sujet de l’amour.

L’amour véritable n’est pas logé dans le coeur mais dans la tête. Trop systématiquement on confond passion amoureuse, amourette, attirance charnelle, conjugalité, affection ou même simple attachement avec AMOUR.

Lequel n’est pas folie mais sagesse, non flamme ardente mais onde paisible, pas plus douceur mais âpreté, voire dureté.

Les sentiments, c’est à dire ce qui fait battre cette chose grotesque dans la poitrine, n’ont rien à voir avec le grand amour car l’Amour avec un grand A est renoncement, esprit de sacrifice, altruisme, compassion.

Dans un couple, rien de tout cela. La relation hyménéale est par nature intérêt, égoïsme, recherche de satisfactions et non d’élévation, stratégie relationnelle à but génératif (voire exclusivement récréatif) mais non pas pur détachement comme beaucoup de naïfs sentimentalistes le croient.

Dans ces conditions prétendre vouloir “faire le bonheur de l’autre” est un mensonge. En réalité au sein du couple c’est son bonheur à soi que l’on poursuit avant tout, sous prétexte de faire celui de l’aimé(e).

Impératifs naturels, appétits constitutionnels, accords génétiques, alchimie psychologique, humeurs combinées ne font pas l’AMOUR car les feux de l’hymen ressortent du domaine strictement animal. Les affres et emportements du coeur épris n’ont, dans ce contexte, aucune valeur sur le plan spirituel.

Ce que la plupart des gens appellent "l'AMOUR" n'est que vulgaire conjugalité et besoins affectifs, simples instincts sacralisés par le cinéma populaire et la littérature romantique. Le vrai amour est ALTRUISME, pas conjugalité.

Une épouse n’acceptera jamais que son mari aille voir d’autres femmes sous prétexte que, selon lui, cela serait la condition de l’accroissement de son bien-être intime... De même, un homme fera tout pour retenir sa femme si celle-ci souhaite le quitter en invoquant son épanouissement individuel...

Bref, sous excuse servir les désirs d’évasion de son conjoint, nul n’aspirera à la solitude.

Au contraire l’époux et l’épouse feront tout pour conserver le lien exclusif, privilégié et interdépendant avec leur moitié.

Preuves que la flamme matrimoniale n’est pas désintéressement, grandeur d’âme ou noblesse des intentions mais simple instinct génésique, c’est à dire soif de plénitude personnelle.
C’est dire qu’ici nous sommes loin, très loin de la définition fondamentale, magistrale, essentielle de l’amour...

Il y a eu tromperie sur les termes.

En effet, on a appelé “amour” ce qui aurait dû être plus exactement défini comme SENTIMENTS, AFFECTION, ATTIRANCE, PASSION CONJUGALE, ÉMOTION, SENSIBILITÉ...

L‘amour authentique est beaucoup plus glacial et moins tendre que ces fadaises romantiques. Le vrai amour est calcul posé, réflexion divine, quête de la vérité et non pas dérèglements des pensées, troubles sensuels et fol emballement sentimental.

Venons-en au réel amour.

Il fait agir contre ses propres avantages, n’est au service que du bien, du bon, du beau, du juste, du vrai. L’amour n’a qu’un culte : la raison. C’est par le raisonnement rigide que l’esprit progresse, non par les méandres miasmeux et polluants larmoiements de l’infect affect.

Prenons un exemple. Parce que ma volonté est de faire ce qui bien, juste, bon, beau, divin, et par conséquent raisonnable, dans une situation donnée je vais donc me faire violence et aller contre mes intérêts, mes pulsions, mes instincts ou mouvements d’humeur et agir avec AMOUR c’est à dire avec ABNÉGATION.

Agir avec amour signifie agir non pas selon ses choix ou affinités personnels, mais selon les nécessités dictées par la vérité, cette vérité qui ne dépend nullement de soi. Si je sais que ce qui est juste c’est de faire ce qui va à l’encontre de mes envies, de mes plaisirs, de mon bien-être personnels, et que j’agis effectivement selon ce critère pour le profit d’autrui, alors je peux dire que c’est cela l’amour.

C’est à dire, la raison inconditionnellement orientée vers le bien de soi et des autres. Je veux parler bien entendu d’évolution des âmes et non de gains au LOTO ou de multiplication de plaisirs aliénants...

Quant à la tendresse, là encore il y a méprise. La tendresse telle qu’on la définie ordinairement n’est pas une marque d’amour mais un signe de banale affection. La tendresse en vérité ce ne sont pas des caresses ou des mots doux mais de froides opérations de la pensée menant à des actes justes. Des strictes actions inspirées par la raison qui commande l’amélioration des êtres et du monde, même si c’est au prix de peines préalables. Les vues de l’amour ne sont pas brèves mais de très longue portée. C’est pourquoi il déçoit souvent les attentes immédiates car il voit loin.

La tendresse à l‘égard de l’Humanité, c’est le désir de son ascension.

Les esprits mesquins prennent souvent la faiblesse pour de l’amitié. Pour eux l’amour se réduit à du confort intérieur, au quotidien. Ils croient que la mollesse est signe de respect, d’attention, de bienveillance et ne voient pas que la gifle est parfois salutaire, nécessaire, rédemptrice.

Par définition l’amour est angélique, autrement dit exigeant, désincarné, serein, volontaire et totalement dénué du moindre sentiment. L’amour ne cherche pas à combler des désirs vulgaires mais à élever les consciences. Il est bleu et non rouge.

Et surtout, tout comme la raison, il est froidement calculateur.

VOIR LA VIDEO :

http://www.dailymotion.com/video/x19ce3u_l-amour-c-est-la-raison-raphael-zacharie-de-izarra_news

14 commentaires:

Anonyme a dit…

Comme d'habitude, IZARRA fait du IZARRA et parle de sujets qu'il ne maitrise pas. Tantôt il prêche la haine envers son prochain, tantôt l'amour.
IZARRA est une flaque de vomi mal digérée mêlant champagne et piquette.
Tu es moins nauséabond quand tu te dévoiles: aigris et homophobes; au moins là tu ne sonnes pas faux.
Fin de race catho

Raphaël Zacharie de IZARRA a dit…
Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.
Raphaël Zacharie de IZARRA a dit…

Anonyme,

Je ne vois pas où est le mal d'être homophobe.

Le mal c'est de marier les homosexuels et de faire de l'homosexualité la nouvelle religion laïque d'une France de dégénérés pro-homosexuels, féministes et avorteurs.

Je n'aime pas la décadence et la dépravation que vous incarnez vous et les lobbys homosexuels que je combats avec fermeté car ces lobbys sont malfaisants, pervers, dénaturés et sataniques.

Vive l'homophobie !

HOMOPHOBE ça veut dire avoir peur de l'homosexualité, ne pas aimer les valeurs de l'homosexualité, je ne vois pas où est le crime dans le fait de rejeter les valeurs de ces dégénérés qui aimeraient faire de leur tare le veau d'or de notre société en déliquescence.

Deux hommes qui se sodomisent ou qui se dandinent le cul sur un char de GAY PRIDE, moi ça me choque. Si cela ne vus heurte pas c'est que votre corruption est profonde.

Je n'aime pas le vice promu en vertu, je dis bien le VICE car c'est bel et bien de VICE que je parle au sujet des lobbys homosexuels.

Pas de DROIT mais de VICE.

Et vous défendez ce vice, donc je vous considère comme un de ces dégénérés à dénoncer sans compromis.

Raphaël Zacharie de IZARRA

Raphaël Zacharie de IZARRA a dit…

J'accepte la critique, plus les injures surtout quand elles émanent de courageux anonymes;

Donc j'efface cette pollution.

Les esprit stériles, immatures, discourtois et inintelligents incapables d'argumenter seront systématiquement bloqués.

Je déteste le manque d'éducation de ces anonymes dégénérés par l'idéologie homosexuelle.

Je n'accepte que les contradicteurs courtois, féconds, intelligents et ayant comme moi un esprit chevaleresque dans cette arène désormais réservée aux beaux esprits.

La populace est acceptée si elle fait preuve de courtoisie.

Raphaël Zacharie de IZARRA

Anonyme a dit…

Blogger comme Internet sont contrôlés par de méchants lobbys homosexuels.
Tu es fiché et ta tête est mise à prix.
Supprime tout le plus vite possible.

Raphaël Zacharie de IZARRA a dit…

Je n'ai rien à craindre de dégénérés qui n'ont avec eux que l'hérésie homosexuelle.

Je ne crains qu'une chose : les potirons.

Raphaël Zacharie de IZARRA

Raphaël Zacharie de IZARRA a dit…

Les lobbys homosexuels ne dureront pas, on ne peut pas durer avec pour seuls socles le mensonge, le vice et la dégénérescence.

Raphaël Zacharie de IZARRA

Timmy a dit…

haha!
Le bouffon!

Timmy a dit…

Avec tes conneries, maintenant quand on recherche tes vidéos, on tombe sur un gros "izarra vous emmerde".
Tu cherchais tellement la popularité en déblatérant de la merde que tu t'es fait une jolie vitrine.
C'est bien, ça cerne tout de suite la médiocrité du personnage.

Raphaël Zacharie de IZARRA a dit…

Mon petit Timmy,

Mon but est d"écrire des articles qui ne sont lus par personne.

De même en ce qui concerne mes vidéos, elles sont toutes conçues pour n'être visionnées par personne.

C'est même le but suprême de toute démarche d'auteur.

Logique;

Raphaël Zacharie de IZARRA

Anonyme a dit…

On a le publique qu'on mérite

Anonyme a dit…

Hahaha, tu es vraiment d'un comique.
Dit-il, celui qui à 250 comptes youtube et dailymotion, avec sur chacun plus de 1000 vidéos.
Tu ne veux être visionné par personne? Tu vas me faire pleurer! (de rire).

Anonyme a dit…

Je vais vous raconter l'histoire d'une fenêtre: une belle fenêtre qui a, comme toutes les autres, deux facettes indissociables: une qui se laisse caresser par le vent des hauteurs, peintes des étoiles blanches par le gel et qui regarde toujours le ciel; une autre qui aime la chaleur et la lumière du cheminée sans jamais toucher aux étincelles du feu du foyer. Une fenêtre pure et translucide conduisant la lumière du ciel vers le monde des hommes, une feuille du livre des Anges d'en haut qui laisse le monde lire un poème invisible: l'ESSENTIEL: une feuille a deux page: vous et moi.

Anonyme a dit…

C'est comme ça que je vous aime et je ne vous traduirai pas le texte: je laisse les mots porter leur mystère et le poème vous apporter sa lumière au-dessus des mots:

https://www.youtube.com/watch?v=IxvBGBcmXXg