jeudi 7 août 2014

1068 - Mon mea culpa

Soucieux d’entretenir des rapports sains et sereins avec mes détracteurs, autrement dit désireux de me réconcilier avec la Terre des hommes, avec la planète des vivants, avec notre monde moderne enfin -et surtout avec moi-même-, j’ai décidé de revoir de fond en comble mes idées, mon coeur, ma sensibilité politique et humaine.
 
Et de virer de bord au nom de la concorde générale et de mon évolution vers le progrès républicain démocratique..
 
Ce qui de ma part est une révolution intérieure, une révélation intime, un éblouissement douloureux mais salutaire. Et c’est dans un déchirement rédempteur que je me débarrasse des haillons gris et poussiéreux de la morale ancienne, me mettant brièvement à nu, pour revêtir les habits neufs, pimpants et fraternellement tricolores de la nouvelle éthique : le règne de l’absolue égalité, de l’ouverture de tous les droits pour tous, de l’abolition des moindres petites différences, de la chasse aux discriminations.
 
Et du respect d’autrui à travers l’auto-censure dans l’emploi de certains vocables du dictionnaire considérés comme trop choquants car c’est par l’usage et l’abus de certains termes politiquement incorrects que commence la discrimination.
 
Le constat est mortifiant. Il faut bien que je me rende à l’évidence : mon âme est pourrie par mes tendances fascistes.
 
Avec mes positions anti-avortement, anti mariage homosexuel, anti féministe primaire, je ne suis qu’un pauvre rétrograde, un arriéré ridicule, un horrible dictateur de la morale la plus étriquée et terriblement obsolète, un défenseur de valeurs périmées datant du Moyen-Âge...
 
Mea culpa.
 
Parce que je veux interdire aux homosexuels l’accès au mariage, un droit pourtant essentiel pour toute personne libre de ses choix vivant dans une société humaniste où l’égalité est un principe fondamental, je me montre égoïste et injuste.
 
Mais je veux changer. Je vais changer; Je change. Je suis changé.
 
Mea culpa.
 
Oui les hommes ont le droit de se passer la bague au doigt entre eux devant le maire, oui il est non seulement normal qu’il en soit ainsi dans un pays ouvert, un pays dont les habitants jeunes et vieux, pardon jeunes et “expérimentés”, adoptent les moeurs de leur temps, mais il est également beau de les voir s’embrasser tendrement sous les ors républicains...
 
Je m’imagine non sans émotion monsieur Soral embrasser amoureusement Dieudonné devant monsieur le maire... Ces deux grands homosexuels refoulés devraient oser se déclarer leur flamme je trouve, au lieu de convertir négativement leur inhibition homosexuelle à travers des propos de haine et d’intolérance... Je me figure encore Alain Delon se bécotant avec Jean-Paul Belmondo, deux affreux machos qui seraient unis par les liens doux et sacrés -mais réellement sacrés- de l’homosexualité décomplexée... Ce serait tellement beau ! Cela les rendrait plus authentiques, plus féminins je veux dire. Plus humains, plus tolérants, plus dans l’air du temps.
 
Surtout Delon, ce facho de la pire espèce ayant déclaré à la télévision sans la moindre hésitation que “l’homosexualité était contre-nature” !  Quelle horreur ce type ! Il devrait commencer par s’épiler, se mettre des piercings et fréquenter des boites gays. Enfin faire comme tout le monde quoi ! Il n’y a rien de si extraordinaire que cela de se faire sodomiser par ses copains. Il faut être de son temps quoi ! Ce n’est quand même pas compliqué de se fondre dans la masse. Malheureusement Delon préfère faire le malin, rouler des mécaniques en répandant son homophobie et ses idées réactionnaires... Dieu merci je ne veux plus être assimilé à cet esprit rétrograde. Moi je veux progresser.
 
Mea culpa.
 
Oui les femmes ont le droit de se débarrasser (pour un oui ou pour un non, peu importe car cela les regarde et c’est ça la vraie démocratie) de ce morceau de chair inutile que des inquisiteurs atrophiés de l’intelligence, souvent des religieux à la cervelle de moineau et au coeur sec parfaitement insensibles aux souffrances morales inouïes de la femme non désireuse d’enfanter, disent dotée d’une âme... Ils appellent même ce détritus “un homme en devenir” ! Non mais quelle blague ! Quels débiles ces intégristes ! Et dire que j’ai partagé leurs convictions d’un autre âge...
 
Mea culpa.
 
Le féminisme, ce droit inaliénable des femmes de devenir des hommes, cela va tellement de soi... Comment ai-je pu me dresser contre une telle évidence, une chose si naturelle, si saine, si juste ! Et inversement, à présent que j’ai changé de cap, je veux que les hommes aient le droit de porter des jupes dans la rue. Ca j’y tiens particulièrement ! Moi même cela faisait si longtemps qu’en secret je poursuivais ce rêve qui me semblait inaccessible... Car évidemment comme tous les garçons normalement constitués, non seulement je brûle d’être homosexuel, mais en plus je souhaite enfin pouvoir porter jupettes, petits souliers, soutien-gorge et bas en public. C’est tellement dans l’ordre naturel des choses que la question ne se pose même pas. Oui, j’ai le droit, LE DEVOIR (afin de montrer l’exemple aux autres mâles encore sous l’emprise des vieilles idées bourgeoises hétérosexuelles), de me vêtir des plus féminins atours dans les lieux privés et publics.
 
Il faut en finir avec mes idées oppressives d’hier ! Désormais je suis homosexuel, pro-avortement et définitivement féministe. Et je peux l’avouer, cela me fait un bien fou de me lâcher ENFIN ! L’expérience de la tolérance, vraiment quel pied !
 
Mea culpa, mea culpa, mea culpa.

8 commentaires:

Anonyme a dit…

Tes pires ennemis te l'ont inspiré ?

Un Monsieur a dit…

Est-ce ironique ?

Raphaël Zacharie de IZARRA a dit…

Un Monsieur,

C'est hautement ironique.

Raphaël Zacharie de IZARRA

Un Monsieur a dit…

Merci. Pour moi, ce n’était pas évident. La jupette, c'est tellement délectable !

Anonyme a dit…

Etres repugnants de la terre
-avorteurs
-pedophiles
-anti-feministes
-homosexuels
-anti-republcains
------------
Decidement tous les**Maux** pour
un seul homme !!
Il y a comme un defaut (selon Fernand Renaud )
Mimoz`Heart

Anonyme a dit…

Toujours autant de logorrhée scripturale, stérile, grandiloquente et narcissique ... Si encore c'était humoristique !

Raphaël Zacharie de IZARRA a dit…

Anonyme,

Oui, très narcissique, je ne le conteste pas.

Raphaël Zacharie de IZARRA

Anonyme a dit…

Mimoz'Heart!
Trouvez un autre pseudo
Creusez encore au lieu de plagier!
Pas d'imagination?
Anonymous!