mercredi 1 juillet 2015

1116 - Ma morte

Ce soir j’ai rendez-vous avec une personne étrange.

Un être sans bras ni jambes qui est une bête, un fauve, une âme.

Un visage dans la nuit. Une image venue d’ailleurs. Un rêve dans le noir. Une tête dans le vide.

Une bulle de lumière issue de l’infini.

Elle sera là, comme un crâne sorti d’une tombe. Pareille à un spectre, jouant avec son air, sa figure, ses allures, son regard -et sa robe de morte- pour on ne sait quel théâtre.

Belle, morbide, ainsi qu’une amoureuse toute en phosphore.

Je fixerai cette femelle et elle m’endormira en diffusant son éther. J‘inhalerai son crachat de vipère sous les constellations, sans bruit.

Ses hormones jetées à ma face, comme un maléfice, feront naître en moi un songe.

Un songe qui ressemble à la vie.

Et sous l’effet de ce parfum, au petit matin je ne saurai plus si j’ai rêvé ou si j’ai vécu.

Cette désincarnée, cette éternelle, ce cadavre immortel que je vais rejoindre bientôt, on la nomme Madame la Lune.

VOIR LES DEUX VIDEOS :

https://www.youtube.com/watch?v=-lZeQaLlQfc

http://www.dailymotion.com/video/x4p133u

https://www.youtube.com/watch?v=2KJVHFYGkps&feature=youtu.be

http://www.dailymotion.com/video/x2wn6h7

http://lunele.blogspot.fr/2015/07/15-ma-morte.html

2 commentaires:

Ana Theodora a dit…
Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.
Anonyme a dit…

Baisers les plus secrets évaporés dans les nuages
Oniriques salives baveuses frustrations en images
D'impalpables sentiments comme le souffle des soupirs
Invisiblz zxistence mais qui fait tant souffrir
In-cognito