dimanche 19 décembre 2010

898 - La revanche des culs-terreux (suite)

Face aux réactions moqueuses engendrées par le fameux boy's band russe aux codes vestimentaires et esthétiques totalement décalés par rapport à ce que certains appellent la "norme décente" -et que moi je qualifierais plutôt d'artifice occidental, voire de décadence mercantilo-mondialiste- je reviens sur le sujet pour y ajouter quelques vérités supplémentaires.

Ces multiples parodies du groupe russe à travers le monde occidental -jusqu'en Amérique du Sud- sont révélatrices de la mentalité corrompue de ces jeunes populations bien formatées par les gourous de la cause facebookienne qui les gavent de leurs valeurs frelatées.

Tous ces moqueurs me font pitié car leurs moqueries signent leur dégénérescence.

Ils se croient mieux lotis avec leurs références hollywoodiennes puant le vice esthétique et le mensonge culturel, se trouvent plus chanceux avec leurs rap, rock et tectonique de décervelés aux lèvres piercées, se pensent plus intelligents, mieux éduqués avec leur boîte crânienne vide devenue misérable récipient à Coca-Cola, sont persuadés d'être plus créatifs, de jouir d'une sensibilité musicale plus sophistiquée avec leurs dérèglements sonores malsains...

Ces clones -interchangeables d'un continent à l'autre- consommateurs de nullités, adeptes des mêmes inépuisables inepties et hérésies servies par des marchands de soupe dictant leurs lois sont à mes yeux de vrais indigents.

Ayant perdu toute innocence artistique, ils adorent la déviance musicale et ses perversités qu'ils prennent pour du raffinement, de l'avant-gardisme, de la rébellion !

Parfaitement dénués de sens critique, lobotomisés par les ondes décérébrantes de leurs radios débiles, adoptant les moeurs et produits insanes dérivés de leurs goûts pour la musique viciée, ces pantins avides de consommer des imbécillités se laissent berner par les sirènes mercantilo-vestimentaires qui feront d'eux des singes tous semblables, à la grande satisfaction de leurs mentors détenant la grosse artillerie, tels EMI, LA FNAC, M6, NRJ, FACEBOOK, APPLE, MICROSOFT, MSN, ORANGE, etc.

Le superflu, l'accessoire, le futile, la frime sont leurs vraies valeurs.

Iphonisés, imbécillisés, mac-donalisés, homosexualisés, gauchisés (mais de travers) ces branchés-tatoués-épilés victimes de la crise -la vraie crise, c'est à dire la crise morale- n'ont plus qu'à tourner en ridicule ces chanteurs russes restés sains d'esprit, vrais avec leur apparence sans vanité, leurs gueules authentiques, anguleuses et franches, non pommadées, avec leur mentalité russe rurale demeurée intacte, bien à l'écart des miasmes culturels occidentaux qui font la fierté de nos ânes déculturés.

Misérables moqueurs parodiant ces jeunes russes !

Ce sont eux, les moqueurs, qui sont vraiment à plaindre, eux la chair à canon des discothèques et labels de musique qui les abrutissent disque après disque, année après année, génération après génération.

15 commentaires:

Anonyme a dit…

+5

filledemnemosyne a dit…

Celui qui se moque a regardé. S'il a regardé, il a imprimé quelque part. Forcément.

Et ce qui saute aux yeux...ce sont les leurs en priorité. Ce qui s'y révèle et remplace toutes les paillettes d'un commerce du mépris. Enfin, c'est ce qui a sauté aux miens.

Dans leur regard, une étincelle. Celle d'un bonheur sincère. Accessible à eux seuls dans cette dimension.

Le reste, ce que pensent les autres,...aucune importance!

filledemnemosyne a dit…

Je relis. Ben oui, je relis toujours.Plusieurs fois. Même ce que j'écris moi même j'ai besoin de le relire alors c'est pour dire !...(Je ferai mieux parfois de relire avant de publier rien que pour les fautes d'orthographe mais bon, c'est un autre problème)

Je reviens pour un mot.
Mais non, pas "gauchisé"! j'ai vu les parenthèses .
Non, pour celui placé juste avant:
"homosexualisé"...
J'aime pas! Je ne vois pas le rapport.
Pas le rapport-rapport...enfin, vous voyez!
Le rapport comme qui dirait avec choucroute. Enfin plutôt avec Coca Cola. Et atlantisme et tout et tout.
Dévirilisé ou féminisé si vous voulez. Masculinisé aussi, soyons fous. Mais homosexualisé n'est pas une altération des capacités ou une dépravation.

J'aime pas ce mot placé là. C'est ce genre de mot là qui me glace le sang.
Mais pas dans le bon sens du terme.

Raphaël Zacharie de IZARRA a dit…

filledemnemosyne,

L'homosexualité masculine à mes yeux n'est pas un vice.

C'est pire que cela : c'est tout bêtement une mode.

Peu d'hommes sont homosexuels de naissance, beaucoup le deviennent par excès de gauchisme mal compris.

En soi l'homosexualité ne me dérange nullement et ne me concerne en aucune façon puisque c'est celle des autres.

L'homosexualité de nos jours se revendique et on trouve cela très bien. Alors pourquoi majoritairement trouve-t-on anormal que je revendique mon izarrisme ?

Alors que je prône la tolérance envers l'homosexualité et le respect à l'endroit de ses adeptes actifs (tolérance ne signifiant pas non plus interdiction de critiquer), la plupart de mes détracteurs furieusement homophiles prônent l'intolérance à mon égard !

Raphaël Zacharie de IZARRA

Juive a dit…

L'homosexualité n'est pas acquise. Sinon pourquoi des animaux la pratique ? Car cela est acquis ? Je ne crois pas. Le plaisir peut se trouver autant entre deux hommes ou deux femmes que les deux mélangées. Peut-être que la détabouisation de l'homosexualité à permis à plusieurs d'entre nous de simplement vivre plus sainement et normalement leurs sexualité. Parce que, dans la même lignée, chez les primates en général , l'homosexualité est pratiqué par TOUS , autant que l'hétérosexualité ( cela n'empêche aucunement la procréation ). Si cela était réellement contre-nature, nous ne verrions pas cela chez eux.

Anonyme a dit…

Moi je crois que la majorité des humains ont tous un penchant pour les deux genres, autant pour les femmes que les hommes. Mais il y a la culture et le reste.

Juive a dit…

Je préfère Gole Sangam : http://www.youtube.com/watch?v=G6Rd9F0lxaY

Gole Sangam.

Je suis une fleur de pierre, je suis une fleur de pierre. que dis-je de mon triste cœur?
comme le soleil
si vous ne brillez pas sur moi ( je deviendrai froide et incolore

Je suis tout ah (je suis tout à fait la douleur
Je suis plein de poussière comme une tornade
Je suis un vent ivre
que je vis dans le désert
et vous adore

comme la pluie
si vous ne pleuvez pas sur moi
de sorte que vous ne me comprenez pas
Je vais mourir sans vous en peu de temps
(alors même) votre cœur de pierre aura pitié pour moi

filledemnemosyne a dit…

Dans la collection j'aime ou j'aime pas les mots,
Tolérance, j'aime bien.
C'est un de mes mots préférés.
Ça empêche les guerres.

Regard critique aussi.
Ça fait progresser.

Où je me rapproche de votre vision, c'est dans l'idée d'exhibitionnisme de sa sexualité.
Là, oui, c'est une histoire de mode. (et pas seulement l'homosexualité...le reste dans les clips dégénérés n'est pas triste non plus!)

Revendiquer n'est pas mascarade.

Pour moi, l'inclinaison entre deux personnes du même sexe peut être belle et sincère. Et je trouve la concrétisation normale.
Il n'est pas question de critiquer le désir.

Par contre ces deux mêmes individus défilant coiffés de préservatifs lors d'une fête revendicative, c'est vulgaire et réducteur.

Je ne suis pas furieusement homophile, ni homosexuelle d'ailleurs et ne vous taxe absolument pas d'homophobie.
Je comprends votre position sur le sujet, mais je n'aime pas ce mot à cette place là.
Il suscite une notion d'amalgame si je puis m'exprimer ainsi.
C'est pour cela que je le trouve mal adapté dans votre texte.
Mais peut être suis je trop vite effrayée.
Je retiendrai donc "Effeminé" si vous le voulez bien.

P.S:
Je note avec amusement que dans votre réponse vous précisez "homosexualité masculine"...ah! vous êtes bien un homme!

Raphaël Zacharie de IZARRA a dit…

filledemnemosyne,

Le terme "éfféminé" n'a rien de péjoratif ni d'infamant à mes yeux.

Raphaël Zacharie de IZARRA

filledemnemosyne a dit…

Alors "dévirilisé" si vous trouvez plus judicieux.
Je pense que vous avez saisi l'idée.
Je sais, je suis pénible avec les "mots"

willycat a dit…

Bonsoir,
Ce groupe a fait un carton chez moi pour toutes les raisons que tu cites et ce qui est frapant, c'est qu'ils sont attachants malgré les défauts plouquiens vus de notre prisme.

Anonyme a dit…

Coca-Cola, Mer Rouge

Plonge en ses rêves,
Vois ce Noir,Cherche l'anémone Coca,Et souffle sur cette Corneille .Fais danser .Parmi les raies d'une vague Cola...Et de tes seins lactés, Coke,Illumine la mer...

Coca-Cola à Jamais.

Anonyme a dit…

Ô Cola étoile,Coca-Cola, plus Coca que l'arc-en-ciel ne meurs pas toi aussi.

Anonyme a dit…

mais non. Cola sirène... Corneille Noir ,c'est à toi, Coke, que mes yeux appartiennent.

Anonyme a dit…

la Coca couleur, rayons du soleil, brûlants et magnifiques.Cola, aérienne,échos noisettes, la coca que le vent me ramène.